Le Soldat chamane, T1 : la déchirure de Robin HOBB - avis littéraire

mercredi 27 août 2014

Salut les loulous! Aujourd’hui, c’est lecture avec 'La Déchirure', le premier tome français de la série de Robin HOBB intitulée Le Soldat Chamane.*

C’est parti pour la chronique sans spoiler!

Le soldat Chamane - La déchirure - Robin HOBB
Traduit de l'américian par Arnaud MOUSNIER-LOMPRE
Pygmalion : 358 pages / F
rance Loisir : 480 pages / J'ai lu : 379 pages

L'histoire se passe dans une culture gouvernée par un code social rigide au royaume de Gernia.

Jamère est le second fils du colonel Burvelle. Sa place dans la fratrie le destine à l'armée et il a été élevé dans l'idée qu'il faut apporter les lumières de la civilisation aux "sauvages", des autochtones nomades.
A 15 ans, il est confié par son père à un guerrier nomade afin de continuer sa formation. C'est une expérience dont il ne reviendra pas indemne.

Globalement, j’ai trouvé ce livre lent. La mise en place du décor et des personnages est trèèès longue! Ce sont évidemment des choses essentielles pour poser les bases et cerner les personnages mais, c’est bien simple, on a l’impression qu’elle dure tout le livre (qui, il faut tout de même le rappeler n’est que la moitié du premier tome écrit par Robin HOBB). Pour moi, ça ne décolle que dans les dernières pages (donc le milieu du 'vrai' roman, si vous avez bien suivi). Dommage.

Pour autant, l’histoire est appréciable, bien trouvée et promet de belles choses pour la suite! Et puis, même avec cette lenteur globale, il y a quand même certains passages prenants (et essentiels).
[spoiler] tels que le passage avec Dewara ou la vie à l’école [/spoiler]

On y voit un Jamère, enfant au début du roman, grandir et se construire. C’est intéressant de voir son évolution et ses duels intérieurs. Il doit confronter ce qu’on lui a appris et l’idéal qu’on lui a donné avec ce qu’il est, ce qu’il pense vraiment, ses envies et avec son expérience et les contraintes du monde dans lequel il vit, un monde d’adultes qu’il est en train de devenir.

Comme dans les autres romans de Robin HOBB, on retrouve ici sa plume simple, abordable, précise et sensible. Je suis fan de ses mots. Cependant, l’auteur ne m’a pas autant séduite et touchée qu’avec "Assassin Royal" que j'aime d'amouuur ou encore "Les Aventuriers de la Mer". Je crois que c’est principalement dû à la lenteur précédemment citée.

J’avais également un coup de gueule à passer pour les éditions Pygmalion. Qui ont la très facheuse manie de découper les romans en deux. A quoi vous pensez??? C’est pour faire plus de sous?? C’est hyper frustrant de lire un livre et de devoir s’arrêter en plein milieu!! Si l’auteur a décidé de faire un tome et non deux, c’est qu’il y a une raison, non?

En bref, difficile de donner un avis définitif en me basant sur une moitié de roman mais il y a quand même de la déception surtout par rapport à ce que je connais de l'auteur. L’histoire m’intéresse mais je trouve ça trop lent. Espérons que la suite soit mieux et que ça démarre dès le début du livre!

*Petit rappel : le Tome 1 original américain (Shaman's Crossing) se compose de deux tomes en France (T1 : La déchirure + T2 : Le cavalier rêveur).

Bonne lecture!Signature Gloewen

 


Nouveau commentaire

Commentaires sur Le Soldat chamane, T1 : la déchirure de Robin HOBB - avis littéraire

    livre couture patchwork
    bonjour, mon fils ainé est fans de robin hobb et il a lu (dévoré ) l'assassin royal et les aventuriers de la mer;
    il avait les mêmes reproches que toi à faire sur ces livres coupés en deux, maintenant il les lit directement en anglais, tout comme la roue du temps de Jordan;
    je vais lui envoyer le lien de ton article
    bonne journée

    Posté par michelle laramic, jeudi 28 août 2014 à 08:22 | | Répondre
    • livre couture patchwork
      fan sans "s" bien sûr ^^

      Posté par michelle laramic, jeudi 28 août 2014 à 08:24 | | Répondre
      • livre couture patchwork
        Oui! C'est agaçant!! Ils pourraient respecter le choix de l'auteur tout de même!

        Posté par Gloewen, mardi 9 septembre 2014 à 16:45 | | Répondre
  • livre couture patchwork
    Ce n'est pas ma saga préférée de cette auteure, mais c'est vrai qu'il faut mieux lire tous les tomes à la suite parce que sinon, il ne se passe pas forcément grand chose!

    Posté par Têtedsleslivres, jeudi 28 août 2014 à 16:45 | | Répondre
    • livre couture patchwork
      Heureusement, même si les évènements ne sont pas hyper palpitants, l'histoire reste intéressante.

      Posté par Gloewen, mardi 9 septembre 2014 à 16:46 | | Répondre