le coffre de Scrat et Gloewen, couture, lecture, DIY, illustrations...

Couture : Une couverture bébé pour notre ondine

mardi 12 juin 2018

Aujourd'hui, c'est couture avec la couverture bébé que j'ai fabriquée pour notre ondine d’amour. Son frère en a eu une alors il n’y a pas de raison qu’elle n’ait pas la sienne !


Couverture ondine3

A l’instar de ma première grossesse, - eh non je n’y ai pas échappé - j’ai été trèèèèès malade. C’est d’ailleurs à ça que j’ai su car, même si on oublie très vite - et heureusement - les choses désagréables, elles reviennent tout aussi vite en mémoire (vertiges, nausées du soir au matin et du matin au soir, cauchemars, insomnie, tiraillements et compagnie… hum... que du bonheur).
Si on ajoute à ça un petit korrigan débordant d’énergie, ça devient dur à gérer alors GRAND MERCI à Scrat pour son soutien ! Je porte l’enfant et lui me porte ! ♡

Couverture ondine1

Bref, j’ai pas fait énormément de choses mais, quelque part vers le milieu, j’ai réussi à trouver une poignée d’heures de répit. J’en ai profité pour me bouger et confectionner à mon futur bébé sa propre couverture.

Nous ne souhaitions pas savoir le sexe avant la naissance alors je suis partie à la recherche d’un joli tissu coloré qui conviendrait pour les deux. Manque de chance, je n’ai pas trouvé mon bonheur dans les boutiques mais, heureusement, je me suis souvenue de ce tissu d’amour acheté sans destination précise (mais que je ne pouvais absolument pas laisser là, je sais que tu me comprends).

Couverture ondine4

J’ai trouvé, dans une autre couleur, le même tissu chevron que celui la couverture du korrigan et il me restait du tissu sweat alors, sans plus réfléchir, j’ai refait la couverture !

Toujours aussi simple à coudre, je suis hyper contente de moi surtout avec ce clin d'œil frère/sœur dans la réutilisation du modèle et des matières.

Couverture ondine2

On l’a déjà beaucoup utilisée à la maison, en poussette, en voiture, etc... mais aussi pour prendre régulièrement notre ondine en photo ! Eh oui, ça pousse !  

Couverture ondine5

Couverture ondine6

Couverture ondine7



A bientôt pour d'autres cousettes!Signature Gloewen


Ce que disent les nuages de Lorris MURAIL - Avis littéraire

lundi 4 juin 2018

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une de mes lectures récentes, il s’agit du roman jeunesse « Ce que disent les nuages » de Lorris MURAIL.

Ce-que-disent-les-nuagesBLOG
Editions l'Archipel - 320 pages

Je l’ai acheté il y a un moment lors d’un salon du livre imaginaire. En ce moment, j’ai du temps devant moi pendant que j’allaite et ce livre m’attendait dans la bibliothèque. Je l’ai attrapé comme ça, sans prendre le temps de re-regarder le résumé (ce que je fais rarement avant une lecture d’ailleurs car, comme un chat échaudé, je crains les spoilers).

J’avoue avoir été complètement paumée ! Je ne comprenais pas grand chose à ce qui se passait. Pour vous faire comprendre, c’est un peu comme si on se retrouvait face à des pièces de bois, de métal, des vis, etc. Petit à petit, les choses commencent à s’emboîter et on reconnaît une roulette, puis un miroir ou encore un tiroir. ça s’éclaire mais on ne voit toujours pas le rapport entre tout ça ni où on va arriver. Au fur et à mesure, on va réaliser qu’il s’agit un meuble, une coiffeuse et, plus tard, on va comprendre son utilité et enfin découvrir tout ce qu’il y a autour. C’est un looooong chemin, surtout le début.

L’histoire commence dans un contexte assez spécial :

Par la faute de l’Homme et de l’appât du gain, le monde est complètement chamboulé, ravagé, les catastrophes naturelles se succèdent et les populations commencent à se battre pour les ressources premières. Colin, 10 ans, est dans le jardin de ses parents qui, comme partout dans le pays, souffre de la sécheresse et des hautes températures. Il lance des cailloux sur le puit désespérément vide. Soudain quelque chose apparaît et lui parle. Le garçon va alors avoir pour mission de faire passer un message...

Le début n’est pas facile. Il est très très étrange et il faut s’accrocher mais l’auteur réussit quand même à attiser ma curiosité et me faire continuer ma lecture. Plus la lumière se faisait sur l’histoire et plus j’avais envie de savoir comment ça allait finir mais je pense malheureusement que c’était plutôt dû au déroulement farfelu et déconcertant qu’à un réel attachement à l’histoire ou aux personnages. C’est censé être un roman jeunesse mais je ne suis pas vraiment certaine que ce soit bien adapté.

Au final, cette lecture n’est pas si farfelue que ça. Enfin si mais ça se tient. Tout est très très logique, vraiment bien réfléchit et, ça, c’était une bonne surprise.

  

En bref, si je devais définir ma lecture en un mot je dirais « étrange ». Je suis mitigée, je ne sais pas si c’est un livre que je conseille ou non. Je crois qu’il faut l’essayer et s’accrocher car, en fonction de la sensibilité de chacun, il peut plaire ou non.

 

Bonne lecture !Signature Gloewen

Couture : La tunique Perroquet

mardi 29 mai 2018

Aujourd'hui, c'est couture ! Je vais vous montrer le premier haut femme que j'ai cousu et il ne date pas d'hier puisque qu'il date de ma première grossesse soit un peu plus de deux ans (ahemm).

Tunique perroquet1

Tunique perroquet2
Photos dans le vent et repassage douteux, ah ah, même pas peur !

Il s'agit de la Tunique Perroquet (que j'ai allongée pour mon petit bidon) tirée du livre "Petits hauts tout simples" de Christine PALMACCIO et, pour info, c'est aussi de ce livre que vient cette petite robe à bulles.

petits hauts tout simpla palmaccio

J'ai passé pas mal de temps dessus et heureusement que j'avais le droit au joker "Appel à un ami" en illimité car les précieux conseils de Les Créations de Kyt et de mon amie Claire m'ont été fort utiles.

Tunique perroquet3

Tunique perroquet4

Au final, c'est une cousette toute simple qui m'a fait énormément progresser, j'ai appris plein de choses et je suis plutôt contente des finitions.

Tunique perroquet5   Tunique perroquet6   Tunique perroquet7
Un petit bidon qui pousse, qui pousse... et de vieilles photos pourries.....

Pour la petite histoire, j'ai enchaîné grossesse et allaitement deux fois et ça fait un moment que je n'ai pas porté cette tunique (pas assez large pour la fin de grossesse et pas du tout pratique pour allaiter). Entre temps, mon corps a beaucoup changé alors j'attends la fin de cet allaitement pour voir si elle me va toujours !

A bientôt pour d'autres cousettes!Signature Gloewen

Posté par Le coffre de Gloewen et Scrat à 14:10 - - Permalien [#] - Bafouilles [48]
Laissez votre impression!

, , , , ,

Méandre de Muriel BLOCH et Sandra DESMAZIERES - avis littéraire

mercredi 16 mai 2018

Aujourd'hui, je vais vous parler d'un joli album enfant, andre, écrit par Muriel BLOCH et Sandra DESMAZIERES. Comme vous êtes chanceux, on a même profité de cette fin de vacances pour en faire quelques photos ensoleillées, histoire de vous donner envie.

Meandre blog 1

La tante du petit Léon lui pose une devinette : Quelle est la différence entre l’école et la rivière ? Curieux, il part à la rencontre de divers personnages (son amie Mina, le pêcheur Jonas, la tricoteuse Aurore, l’Ondine et, finalement, Méandre) afin d’en trouver la solution. La réponse cette énigme semble décevante mais illustre bien le fait que l’essentiel est le voyage et non la destination.

Une belle histoire très poétique et avec un vocabulaire riche et imagé pour apprendre plein de nouveaux mots (que l'on retrouve en fin d’ouvrage pour prolonger un peu la balade et le jeu). Je confesse d’ailleurs avoir préféré la forme de l’histoire avec ses jolies phrases entraînantes au fond.

Meandre blog 2

Du côté des illustrations, j’avoue que ce n'est pas le genre vers lequel je me serais naturellement tournée mais c'est une agréable découverte car les dessins de Sandra DESMAZIERES sont vraiment doux et poétiques et correspondent très bien au ton de l’histoire.

Meandre blog 3

Meandre blog 4


Je remercie le site Babelio et les éditions Le Robert pour cette découverte (je vous conseille d'ailleurs leur compte instagram que j'aime beaucoup car on y apprend régulièrement de nouveaux mots, des belles citations et des anecdotes assez amusantes). En attendant que le korrigan et l'ondine soient en âge de découvrir ce livre, on va aller le proposer à ma cousine que l'on devrait voir pour le week-end de pentecôte.


Bonne lecture !Signature Scrat et Gloewen

Couture : Le gilet perroquet

lundi 9 avril 2018

Aujourd'hui, c'est couture et plus particulièrement 'gilet sans manche'.

Gilet perroquet1p
Ouais, je suis une nana qui kiiiiiffe les gilets sans manche !

Je vous avais déjà montré le chouette gilet réalisé pour mon korrigan. Eh bien voici la version number 2 où j'ai modifié quelques détails qui me plaisaient moins sur la première !

Giletperroquet3p

Au passage, vous pouvez admirer le joli tissu perroquet déjà utilisé pour coudre mon sac Okinawa d'amour.

Depuis quelques mois, avec l'arrivée de l'ondine, je n'ai pas eu beaucoup de temps pour coudre tous les vêtements colorés que j'avais en tête pour égayer la garde-robe de mon fils. Heureusement, ces petits gilets sont rapides à coudre et se peuvent se marier avec plein plein de tenues.

Gilet perroquet2p

Pour mon plus grand bonheur, il l'a porté tout l'hiver et, dans quelques mois, ce sera au tour de l'ondine (ça passe trop viiite)!

 

A bientôt pour d'autres cousettes!Signature Gloewen

 

 

Couture : Guirlande de fanions

lundi 12 mars 2018

Aujourd'hui, c'est couture ! Je viens vous présenter la guirlande de fanions que j'ai cousue l'été dernier pour mon deuxième petit neveu !

(pour vous souvenir de la guirlande de fanions que j'ai réalisée pour son cousin, cliquez sur le lien)

guirlandedefanionsdeux

Les parents avaient déjà choisi les couleurs jaune et grise pour la chambre du petit bonhomme alors le choix de tissus fût rapide... ou presque parce que j'ai quand même mon titre de fille la plus indécise du monde à tenir ! Faut pas déconner !

 

guirlandedefanionsun

 

Remarquez comme les couleurs de la maison sont bien assorties ! Dommage que ce ne soit pas la leur ! Ah ah !

guirlandedefanionstrois

 

A bientôt pour d'autres cousettes!Signature Gloewen