le coffre de Scrat et Gloewen, couture, lecture, DIY, illustrations...

Montre ta palette - mes couleurs d'aquarelle

samedi 25 juillet 2020

Aujourd’hui, je vais vous parler de mon matériel d’aquarelle. Cet article fait suite au challenge #montretapalette proposé par @fleurs_de_lize et @be_bianca_ sur instagram.

    Mon matériel d'aquarelle et ses jolies couleurs

     

Il y a quelques années, j’ai découvert l’aquarelle avec une palette Winsor & Newton (12 couleurs d’aquarelle fine) qu’on m’avait donnée pour que j’essaye mais ce n’est que plus récemment que je m’en suis vraiment servie. D’ailleurs, les premières fois où j’ai testé l’aquarelle, je n’avais pas la moindre idée de ce que je faisais !!

Pour débuter l'aquarelle, cette palette est plutôt pas mal sauf que le blanc n'a pas vraiment d'intérêt, en plus, il nous fait de l'œil et on est tenté de l'utiliser !

💡 Il faut savoir qu'à l'aquarelle, le blanc, c'est la feuille ! Si tu veux du blanc pur, tu ne mets pas de peinture et, si tu veux des couleurs plus claires, tu ajoutes de l'eau.

Aquarelle pour débutant : Palette 12 couleurs fines Winsor&Newton

  

Bien plus tard, après avoir repris le dessin et l’aquarelle régulièrement, je me suis renseignée pour acheter de nouveaux godets d’aquarelle.

Je me me sentais limitée par les couleurs que j’avais mais je ne savais pas vraiment lesquelles choisir. C'est tout un dilemme car les couleurs qui conviennent à une personne ne sont pas nécessairement celles qui conviennent à une autre.

C’est alors que je suis tombée sur une super affaire via le site du boncoin : une palette Sennelier (48 couleurs d’aquarelle extra-fine). ça change la vie ! Les couleurs sont tellement Wahou, tellement pigmentées et transparentes ! ! !

Avec cette énorme palette, j’adore avoir le choix des couleurs et je commence à prendre conscience de celles qui m’attirent le plus.

Aquarelle haute qualité Sennelier : 48 couleurs extra-fines

     

Mésange de Taïwan à l'aquarelle - février 2020
Mésange de Taïwan à l'aquarelle - février 20
Challenge #2020florafaunachallenge par @cathdavy
D'après une photo de @joinus12345

  

Je n’ai pas abandonné ma première palette Winsor&Newton puisque je l'ai utilisée pour les sorties et les dessins de voyage, c’est moins encombrant et moins lourd. J’ai pu faire de jolies choses avec mais, encore une fois, je me suis sentie limitée par rapport aux couleurs, notamment pour avoir certaines nuances de bleu ou du violet (c'est un ressenti très personnel).

J’ai donc farfouillé à droite et à gauche pour savoir quelles couleurs ajouter puis, encore une fois, je suis tombée sur une bonne affaire via le boncoin : une grande palette Daler-Rowney (20 couleurs d’aquarelle fine).

Comme je ne savais pas encore quelles sont les couleurs qui me convenaient pour les croquis de voyage, j’ai directement transféré les 20 godets dans une petite boîte d’aquarelle de voyage.

A force de pratiquer, je commence à prendre conscience des couleurs que j'utilise vraiment et celles dont je pourrais me passer. Avec plus d'expérience, je pourrais créer ma propre palette de voyage en piochant ce qui me plaît à droite et à gauche !

Matériel pour le dessin de voyage
Mon matériel pour les carnets de voyage :
Petite palette d'aquarelle, pinceau à réservoir, feutre indélébile et crayon blanc.

 

A bientôt pour de nouvelles discussions autour du dessin !

Signature Gloewen



Les menteuses de Sara SHEPARD - Avis littéraire

mardi 26 mai 2020

Aujourd'hui, je vais vous parler de la saga "Les menteuses" de Sara SHEPARD. C'est l'histoire qui a servi de base à la série télévisée "Pretty Little Liars" que certains d'entre vous connaissent peut-être.

En ce moment, ce n'est pas facile de trouver du temps pour bloguer (l'école et le travail à la maison, tout ça, tout ça) mais je vais quand même essayer de rattraper mon retard !

  

Les menteuses, tome 1 : Confidences de Sara SHEPARD
Tome 1 : Confidences

Fleuve noir, 290 pages

Traduit de l'américain par Isabelle TROIN

    

L'histoire :

Cela fait maintenant deux ans que la fille la plus populaire du collège a disparu le dernier jour avant les grandes vacances. A la suite de ce drame, ses quatre meilleures amies ont fini par s'éloigner les unes des autres.
Une nouvelle année commence et les jeunes filles vont être amenées à se reparler car, sous le pseudo de A, une mystérieuse personne qui semble très bien les connaître menace de révéler leurs secrets les plus inavouables, en particulier celui concernant l'affaire Jenna.

  

Mon avis :

* * * T'inquiète pas, je garde les spoilers pour moi ! * * *

J'ai suivi la série télévisée et j'ai bien accroché même si je la trouve parfois capilotractée. J'étais donc curieuse de découvrir les livres, en partie pour avoir des éclaircissements sur certains points je l'avoue, et je dois dire que c'est une agréable surprise !

 

Pour ceux qui n'en n'ont jamais entendu parler, il faut dire que l'intrigue est assez originale :

Il y a une bande d'amies populaires et super proches dont l'une disparaît subitement et on ne sait pas ce qui s'est passé.
L'histoire commence deux ans après lorsque les copines restantes entrent au lycée. Elles ont changé, n'ont plus de contact entre elles mais se retrouvent de nouveau liées par un mystérieux "A" qui va les faire chanter. On ne sait pas qui c'est, une seule personne ou peut-être un groupe, on ne sait pas non plus ce qu'il veut mais "A" semble très bien les connaître et semble aussi les observer où qu'elles soient.

J'ai adoré ce voile obscur et intrigant autour de "A" et cette petite tension tout au long de la lecture.

 

Même s'il y a beaucoup de tomes, c'est une lecture simple et rapide et le déroulement est vraiment plus clair que dans la série. Si la trame reste la même, il y a de nombreux éléments de l'histoire qui changent que ce soit au niveau physique (Spencer est blonde !!), au niveau familial (Emily a des frères et sœurs) ou encore au niveau du déroulement des évènements. J'ai l'impression que, dans la série, ils ont accentué tout ce qui était sentiments/émotions : les filles sont plus proches et complices, elles vivent les choses plus fort et plus passionnément...

Les personnages sont plutôt sympas et attachants (je suis certainement influencée par la série) mais j'aurais aimé qu'ils soient un peu plus creusés. Je trouve aussi les parents un peu durs, tranchés et, il faut le dire, assez stéréotypés.

Au niveau des défauts, je dirais peut-être le déroulement un peu simple parfois (mais un scénario complexe) et certaines situations qui ne sont pas assez développées à mon goût. L'histoire est destinée à un public "jeunesse" / "young adult" alors ça peut s'expliquer. Il y a aussi quelques clichés par ci, par là, néanmoins, ça ne m'a pas empêché d'apprécier l'histoire et j'ai vraiment hâte d'en connaître le dernier mot.

 

Même en ayant vu la série télévisée en intégralité, j'ai découvert des choses car tout ne se passe pas exactement pareil : des personnages qui restent en vie alors que d'autres meurent un peu plus tôt, certains ont carrément été ajoutés ou supprimés, il en va de mêmes pour les évènements. J'espère que je serai moins déçue par la fin que par celle de la série que je trouve un peu tordue.
  

Pour information, le premier tome de la saga correspond au premier épisode de la série. (Pretty Little liars)

  

En bref :

J'ai apprécié ma lecture !

Ce n'est pas de la grande littérature, c'est certain, mais, pour moi, ça passe bien. C'est agréable et assez addictif. En plus, je n'ai pas encore lu tous les tomes et il me tarde de lire la suite !

   

  

  

En bonus :

Voici une photo de la série TV Pretty Little Liars pour que vous sachiez à quoi elles ressemblent dans la série !

Les héroïnes de la série TV Pretty Little Liars
Aria - Hanna - Spencer - Emily

     

.oO° Nos livres de A à Z °Oo.

 

A bientôt pour d'autres lectures !Signature Gloewen

Le briseur d'âmes de Sebastian FITZEK - Avis littéraire

samedi 25 avril 2020

Je reviens vers vous avec un polar que j'ai lu il y a quelques mois. Il s'agit du roman 'Le briseur d'âmes' de Sebastian FITZEK.

Ce n'est pas la première fois que je me plonge dans ses écrits puisque j'avais découvert cet auteur allemand avec son premier livre, Thérapie, que j'avais adoré (et beaucoup offert à des fans du genre).

Sebastian FITZEK le briseur d ames
Le Livre de Poche - 309 pages
Traduit de l'Allemand par Pascal ROZAT

L'histoire :

On découvre Caspar qui est interné dans une clinique privée pour son amnésie. C'est une période un peu bizarre car, dehors, un psychopathe sévit : il détruit des femmes psychiquement sans qu'elles n'aient la moindre trace physique. Un soir, une grosse tempête de neige coupe l'hôpital du reste du monde et le psychopathe est présent.

 

Mon avis :

J'ai apprécié ce roman de Fitzek qui est tout aussi prenant que Thérapie. Tout au long de notre lecture, la pression augmente et nous tient en haleine. L'auteur a de bonnes idées et le talent de nous prendre au dépourvu par la tournure des évènements.

On s'identifie bien à Caspar, il est attachant et on a envie de comprendre son histoire, qui il est et, surtout, pourquoi il s'est retrouvé enfermé dans la clinique . On veut également savoir qui est ce briseur d'âmes et pourquoi (et comment) il s'est attaqué à ces femmes.

Le seul reproche que j'aurais concerne les parties du livre avec le vieux professeur et les étudiants. Elles m'ont parues très longues et je me demande si elles étaient vraiment nécessaires pour l'histoire.

  

Info : C'est plus sympa d'avoir lu Thérapie avant car il y a quelques références mais ce n'est absolument pas obligatoire !

 

En bref :

Une bonne ambiance pour ce thriller, j'adore les idées de Fitzek qui sont toujours aussi surprenantes. C'est un roman que je vous conseille si vous aimez le genre !

  

  

.oO° Nos livres de A à Z °Oo.

 

A bientôt pour d'autres lectures !Signature Gloewen

Dessin : une amabié contre les épidémies

vendredi 17 avril 2020

Une amabié est un personnage légendaire (yokai) du Japon qui a les traits d'une sirène avec trois jambes / queues de poisson, de long cheveux, un bec et le corps recouvert d'écailles. 🧜‍♀️

Elle serait apparue il y a 200 ans sortant de la mer au large de Kumamoto pour annoncer d'abondantes récoltes et, avant de disparaître de nouveau dans la mer, elle aurait conseillé de dessiner son portrait et de le montrer à tout le monde en cas d'épidémie afin de repousser la maladie.
  
  
Voici ma version réalisée pour le challenge #dessinonsamabie poposé par @lucie_lvart sur instagram et, plus largement, pour le #amabiechallenge.

Amabie (Yokai) --- Fanart Zelda : Médolie
+1 pour ceux qui ont tout de suite
reconnu le style et le personnage !

 
C'est une légende que je trouve sympa et une parfaite excuse pour laisser parler sa fibre créative ! Personnellement, j'ai choisi le dessin mais certaines personnes se sont essayées au collage, au papier mâché, à la couture, au crochet ou encore à la sculpture culinaire (ça s'appelle comment ?).
  
Pour ceux qui n'auraient pas reconnu, je me suis inspirée d'un jeu vidéo que j'adore : The legend of Zelda et, en particulier, du personnage de Médolie. Je suis très fan du style utilisé pour les illustrations de l'opus 'The Wind Waker'.
  
  
  
  
Comme j'en ai déjà parlé ici, j'ai ouvert un compte instagram de dessin :
 
C'est une plateforme très sympa pour échanger et se motiver à créer. J'y publie régulièrement mes créations à la gouache, à l'aquarelle ou encore aux crayons de couleurs.
 

   

  

A bientôt pour d'autres illustrations !

 Signature Gloewen

Les Ferrailleurs, tome 1 : Le château de Edward CAREY - Avis littéraire

dimanche 2 février 2020

Oui, je sais, encore un livre mais c'est que j'ai du retard à rattraper, moi ! Ici, je vous propose un univers différent car il s'agit du premier tome des Ferrailleurs de Edward CAREY qui se passe dans une sorte de Londres au début du 19ème siècle.

ferrailleurs EdwardCAREY
Fantasy jeunesse 2013
Le Livre de Poche 475 pages

Traduit de l'anglais par Alice Seelow

L'histoire

Clod a 15 ans, il fait parti de la famille des Ferrayor et a un don : il entend certains objets parler. Il va rencontrer Lucy Pennant, une orpheline qui vient d'arriver au château pour y travailler. Des choses étranges vont se produire au château et on va découvrir des secrets.
   

Mon avis

Cela faisait un moment que ce livre me faisait de l'œil et je dois dire que je n'ai pas été déçue de l'avoir sorti de ma PAL !

L'univers est sympa et assez sombre (à cause de la poussière de la montagne de détritus ?), il fait penser à l'univers de Tim Burton ou celui de Neil Gaiman dans Coraline ou Nobody Owens. J'ai adoré découvrir ce monde un peu étrange, ce Londres décalé et cette montagne de déchets. Quelle chouette idée de retourner la situation et de faire des détritus une richesse.

On entre vite dans l'histoire mais tous les noms des objets que Clod entend sont longs et compliqués à retenir (il y en a beaucoup mais je reconnais aussi que ce n'est pas mon point fort). Les chapitres alternent les points de vue des différents personnages et c'est plutôt sympa.

De plus, les personnages sont attachants et bien travaillés (!!!) : même les personnages plus secondaires ont une histoire et un caractère (condition essentielle puisqu'ils ont un objet de naissance). L'intrigue est prenante et pleine de mystères. Plus on avance et plus on découvre les petits secrets et d'autres choses d'une ampleur plus importante que celle qu'on avait imaginée ! Je vous laisse le plaisir de découvrir tout ça !

Bien que la mise en place ne soit pas lourde et rébarbative comme elle l'est parfois dans d'autres romans, on sent bien que c'est un premier tome car les réponses qu'il nous donne apportent beaucoup plus de questions qu'elle ne nous rassasient. On a découvert ce qu'on voulait savoir mais on reste sur notre faim en attendant de lire la suite.

 

En bref

Je n'irai pas jusqu'au coup de cœur mais c'est une très chouette lecture dans un univers fantasy bien trouvé et très sympa. J'ai hâte de découvrir le prochain tome !

  

.oO° Nos livres de A à Z °Oo.

 

Bonne lecture !Signature Gloewen

La théorie des six de Jacques EXPERT - Avis littéraire

samedi 11 janvier 2020

Je n'ai pas pris le temps d'écrire les articles de mes précédentes lectures mais, depuis cet été, j'ai décidé de tenir un carnet de lecture pour pouvoir en garder une trace. C'est une chose que je faisais déjà plus ou moins mais un peu partout. Maintenant, ce sera plus carré et regroupé au même endroit (et ça va m'aider à tenir plus régulièrement les chroniques littéraires du blog) !

Je vais donc vous parler maintenant du thriller de Jacques EXPERT : La théorie des six.

la théorie des six Jacques EXPERT
Thriller 2008
Le Livre de Poche 250 pages

L’histoire :

On suit Julien Dussart, un tueur en série qui veut prouver que la théorie des six est vraie. Il tue une premier inconnu puis va sélectionner ses prochaines victimes jusqu’à arriver à sa « cible ». En parallèle, il envoie des lettres à la police sur ce qu’il s’apprête à faire.


Mon avis :

J’ai bien aimé le fond de l’histoire et le fait que tueur suive une théorie existante : la théorie des six poignées de main qui dit que tous les gens du monde sont liés entre eux par une chaîne de connaissance d’au maximum six personnes. C’était intéressant de comprendre le pourquoi des actions de Julien Dussart, d’être dans sa tête, de le voir sélectionner les victimes ou d’apprendre qui était sa cible.

En revanche, j’ai détesté les personnages principaux, aussi bien le tueur que le commissaire d’ailleurs. Je pense que c’était une chose qui était voulue par l’auteur et, parfois, c’est plutôt sympa et intéressant de suivre des personnages détestables mais j’avoue qu’ici, ça m’a ennuyé profondément.

A mon désarroi, je n’ai vraiment pas réussi à m’attacher à l’histoire et j’ai plutôt trouvé le temps long.

J’ai été déçue par les motivations du tueur et les réactions du commissaire. On peut dire que ça ne bouge pas vraiment du côté de la police. Pour moi, voir la commissaire rabaisser son assistante ou montrer son attirance refoulée pour les femmes n’apporte pas grand chose à l’intrigue et je n’en ai pas vu l’intérêt ou alors il aurait fallu développer plus.


En bref :

Je sais que d’autres ont adoré mais j’ai dû passer à côté de l’histoire car ce n’est pas un livre que je recommande.

.oO° Nos livres de A à Z °Oo.

 

A bientôt pour d'autres lectures !Signature Gloewen