On a testé pour vous : Les couches lavables

mardi 21 février 2017

Aujourd’hui, on va vous parler des couches lavables avec ce nouveau numéro de notre série "on a testé pour vous". Lorsque nous avons su que nous allions avoir un petit korrigan à la maison, nous nous sommes tout de suite posés la question des couches lavables.

Couche lavable 1
Image issue du site askHRgreen

Pourquoi avoir choisi les couches lavables ?

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles nous avons choisi les couches lavables :

  • Environnement : On ne va rien vous apprendre, la couche jetable est polluante lors de sa fabrication, utilise gâche de nombreuses matières premières et nous laisse énormément de déchets sur les bras. 

  • Économie : Le budget couches est énorme lorsqu’on a un enfant. Je vous laisser calculer le montant en prenant en compte le nombre de couches nécessaires jusqu'à ses 2 ans et demi 3 ans. Sur le long terme, les couches lavables sont plus économiques surtout si on les utilise pour les enfants suivants ou si on les achète d'occasion.

  • Santé : Afin de garantir un effet "fesses sèches" en cristallisant le pipi et "sans odeur", les fabricants de couches usent de poudres de perlimpinpin en tout genre (comprendre des produits chimiques plus ou moins nocifs directement en contact avec les parties intimes de bébé). Bébé sera bien assez vite confronté à toutes ces m... ces substances alors autant lui laisser du répit, surtout en cette phase de développement. 

Bref, nous sommes très vite arrivés à la conclusion qu’il nous fallait passer aux couches lavables.

    

Comment ça fonctionne? ça a l'air compliqué!

Quand tu décides de passer aux couches lavables, tu veux te renseigner. Tu allumes donc ton ordinateur, tu tapes 'Couches lavables' dans ton moteur de recherche et, là, tu te retrouves noyé sous des milliards d'informations en tout genre! ça fait peuuuuur!

Même si ça a l'air d'être super effrayant et compliqué, il n'en est rien. 

Couche lavable 3
Illustration issue du site Mon bébé bio et moi
  

 

La couche lavable s'utilise de la même façon que la couche jetable : quand ton bébé a fait ses besoins, tu le changes et, au lieu de jeter la couche, tu la stockes jusqu'au moment de la laver.

De notre coté on fait une machine de couches tous les 2-3 jours, c’est à dire 15-20 couches à laver.

    

A quoi ressemble une couche lavable?

Les différentes parties d'une couche lavable :

Comme les couches jetables, les couches lavables sont composées d'une partie absorbante et d'une partie étanche.

  • Soit les deux parties sont attachées ensemble, ce qui donne une couche semblable à la jetable mais en version tissu. Elle est appelée couche tout-en-un ou TE1.

 

Couche lavable 4

Image issue du site Cocarde verte

Avantage : On s'en sert exactement comme une couche jetable.
Inconvénient : Elles sont un peu plus longues à sécher.

   

  • Soit les deux parties sont dissociées. On a d'un coté la culotte de protection (partie étanche) et de l'autre la couche (partie absorbante).

Couche lavable 5
Image de la couche absorbante issue du site Eco sapiens
(ici réglable avec des boutons pression)

Couche lavable 6
Image de la culotte de protection issue du site Etre maman naturelle
(ici règlable avec des scratchs)

 Avantage : ça sèche plus rapidement et on peut
se resservir plusieurs fois de la culotte de protection avant de la laver.
Inconvénient : Il y a deux choses à mettre en place sur bébé.

   

Lorsque l'on a besoin que la couche absorbe plus (par exemple, la nuit ou si bébé fait des gros pipis), il est possible d'ajouter des inserts pour augmenter la capacité d'absorption. Certains se posent juste dans la couche, d'autres se fixent à l'aide de scratchs ou de pressions.

Couche lavable 8
Image issue du site Lilinappy

 

 

Il existe également un voile de protection (qui peut être réutilisable plusieurs fois en rinçant ou jetable) pour récupérer le caca et le jeter dans les toilettes.

Couche lavable 7
Image issue du site Bébé au naturel

   

 

Les différentes tailles des couches lavables :

  • Couches à taille fixe (S, M, L, XL...) à choisir en fonction du poids et de la morphologie de bébé.
  • Couches évolutives dont le système de fermeture est réglable, en général, avec des scratchs ou des boutons pression.

    A noter que les couches évolutives ne conviennent pas aux nouveaux nés. Il existe donc des tailles naissances.

    Rq : Comme les tailles naissances ne s'utilisent que sur une courte période, nous avons fait le choix d'utiliser des couches jetables écologiques à la place. Mis à part le côté économique, ça a eu l'avantage de nous laisser le temps de nous organiser dans notre nouvelle vie avec bébé.

    

Quelles sont les avantages et les inconvénients des couches lavables ?

 Les Avantages :

  • Budget : sur le long terme, elles sont plus économiques surtout si on les utilise pour les enfants suivants ou si on les achète d'occasion.

  • Pas besoin de se déplacer régulièrement pour en acheter, ni de sortir les poubelles.

  • Plus sain : pas de produits chimiques à l’intérieur, on sait ce qu’on met sur les fesses de bébé.

  • C’est super mignon (ok, ce n’est pas vraiment un argument).
  • C'est eco-friendly.

   

Les inconvénients :

  • C'est un investissement financier au début (en occasion, c'est plus raisonnable, on a acheté les nôtres 50 euros).

  • Il faut stocker les couches sales et les laver (un peu comme les vêtements ou la vaisselle si on y pense).

  • On ne peut pas mettre de vêtements trop serrés aux fesses et, en général, on prend une taille au dessus pour le pantalon et le body.

  • On peut tâtonner un peu au début pour trouver le mode qui nous convient.

Couche lavable 2
Image issue du site Mother Love

 

 

 FAQ Couches lavables

  • Utiliser des couches lavables n'est-ce pas un retour en arrière ?

    Lorsque nos grands-parents utilisaient des couches lavables, il devaient les laver à la main. Maintenant, nous avons un lave-linge qui fait le boulot pour nous. 

    De plus, depuis l'invention de la couche jetable et autres "progrès", nous nous sommes aperçus que les ressources de la terre ne sont pas illimitées et que certaines de nos actions sont polluantes. On ne considère donc pas ça comme un retour en arrière mais plutôt comme un progrès : nous réussissons à évoluer et avancer pour le mieux grâce à ce qu'on a appris de nos expériences. 

    

  • Beuuuurk! Mais c'est dégueu! Vais-je avoir du caca sur les mains si j'utilise une couche lavable ?

    Pas plus qu'avec une couche jetable!

    De toutes façons, si y’a du caca kaki collé au cucul de ton gosse, sur ses vêtements, ses mains, ses cheveux (oui, le môme est super marrant quand il veut), il faut bien y aller et laver tout ça! Couche jetable ou non, tu prends le risque d'en avoir sur toi.

   

  • De combien de couches vais-je avoir besoin?

    La quantité de couches nécessaires va dépendre du nombre utilisé par bébé tous les jours et de la fréquence à laquelle tu souhaites faire tes machines.

   

  • Où puis-je acheter des couches lavables? 

    Quelques idées : Coopératives bio, internet, marchés de l’occasion, etc... Tu peux aussi les faire toi-même si tu es couturière, il y a plein de tutos et d'explications sur internet.

   

  • Est-ce vraiment écologique car on utilise quand même de l’eau et de l’électricité pour les laver?

    Pour produire chaque couche jetable, il y a aussi de l’eau et de l’élec utilisés (et en quantité plus importante, on te laisse te renseigner sur les chiffres). De plus, pour chaque couche fabriquée, il faut compter les matières premières utilisées et les produits chimiques. Au final, utiliser une couche lavable consomme moins de ressources.

   

  • J'ai lu qu'une couche jetable contenait moins de plastique qu'une couche lavable. Si j'utilise une couche jetable écologique, ce sera donc meilleur pour l'environnement ?

    A poids égal, les couches jetables contiennent moins de plastique alors, pour une utilisation unique, il est plus judicieux d'utiliser les couches jetables. Seulement, l'intérêt des couches lavables réside dans le côté réutilisable. A terme, pour l'ensemble des changes, il y a donc moins de plastique utilisé.

   

  • Peut-on utiliser n’importe quelle lessive pour laver les couches ?

    Non, il faut éviter les lessives contenant de la glycérine ou du savon de Marseille car ça « encrasse » les couches. C’est à dire qu’une pellicule se forme et les rend moins absorbantes (dans ce cas, il faut faire un décrassage).

    Il parait que l'adoucissant ou le vinaigre sont mauvais pour les couches car ça les abîme plus vite.

    Il parait également que le fiel de bœuf est super efficace pour faire partir les tâches.

   

  • Comment stocker les couches ?

    Il y a deux possibilités :
    - Soit dan
    s un seau d’eau (dans lequel on peut ajouter de l'huile essentielle de tea tree)
    - Soit à sec.

    Nous avons commencé par utiliser la première solution puis sommes vite passés à la deuxième.

    Personnellement, lorsqu'il y a des traces de caca, on rince la couche tout de suite après le change pour éviter les tâches. 

   

  • Doit-on changer bébé plus souvent avec des couches lavables ? 

    Dans une couche jetable, la poudre de perlimpinpin permet de critaliser le pipi et de garder les fesses plus ou moins au sec et, en théorie, de le laisser plus longtemps. En pratique, laisser ton bébé mariner dans ses excrèments, ce n'est ni agréable ni bon pour lui (mets-toi à sa place...).

    En gros, jetable ou lavable, tu changes ton bébé dès qu’il a fait dans sa couche. 

   

  • Y'a-t-il plus de fuites avec les couches lavables ?

    S'il y a des fuites, comme pour les couches jetables, c'est qu'il y a un problème quelque part.
    Par exemple :
      -  La couche est mal mise
      -  La taille n'est pas adaptée
      -  Tu as attendu trop longtemps avant de changer bébé
      -  La couche n'est pas assez absorbante (prendre des spéciales nuits ou ajouter des inserts)

 

Couche lavable 9
Image issue du site Running with safety scissors

Notre conseil à ce sujet :

Pour vous lancer, n'hésitez pas à louer vos premières couches ou à les acheter d'occasion. Les essayer, c'est les adopter!

   

D'autres articles à lire sur le sujet :

 

A bientôt!Signature Scrat et Gloewen

 

 

Posté par Le coffre de Gloewen et Scrat à 08:27 - - Permalien [#] - Bafouilles [35]
Laissez votre impression!

Tags : , , , , ,

L'art de l'essentiel de Domique LOREAU - avis littéraire

lundi 24 octobre 2016

Je reviens vers vous pour vous présenter "L'art de l'essentiel" que j'ai lu il y a plusieurs mois. Dans son livre, Dominique LOREAU nous propose de jeter l'inutile et le superflu pour faire de l'espace en soi.

lartdelessentiel

Pour la petite histoire, j'ai souhaité lire ce livre car j'avais un gros déménagement en approche et je voulais être capable de me séparer d'un certain nombre d'affaires. Je suis une grande accumulatrice adepte du "au cas où" et du "on ne sait jamais" et qui, en plus, colle énormément d'émotionnel sur les objets.

Lorsqu'on a emménagé ensemble avec Scrat, on s'est retrouvés avec des tas de choses en double, voir en triple! Vêtements, affaires de sport, bibelots rapportés de voyage, cadeaux, trucs et bidules en tout genre... Planqués dans les placards ou au fond d'une cave, on peut essayer d'ignorer ce débordement mais, les déménagements, ça ne pardonne pas!!

Après la lecture du livre "Zéro déchet" de Béa Johnson, j'ai eu une grosse prise de conscience et j'avais envie de faire le vide. Je me suis donc naturellement dirigée vers "l'art de l'essentiel" pour me lancer.

  

Le livre :

Après une introduction dans laquelle on se retrouve aisément, le livre se divise en trois parties :

  • La première, Elixir Vitae du désencombrement, nous explique à quoi va nous servir le fait de nous désencombrer et ce que ça va nous apporter à plusieurs niveaux : notre vie de tous les jours, notre état d'esprit, notre façon de nous comporter.
  • La deuxième, Préparation au désencombrement, nous permet de prendre conscience que certaines choses ne sont pas vraiment utiles.
  • La troisième, Passer à l'action, nous fournit des outils pour désencombrer et apprendre à se débarrasser des choses. Elle propose des exemples de listes d'objets de base ou de ceux qui ont peu de chance de servir.

  

Ce que j'en pense :

J'ai trouvé ce livre très abordable et pas du tout rébarbatif. Cette lecture et la remise en question qu'elle a impliquée m'ont plu (et fait beaucoup de bien). J'ai notamment apprécié les différents conseils pour apprendre à sauter le pas qui m'ont été d'une grande aide.

Pour exemple, depuis que j'ai lu ce livre, je me suis débarrassée de colliers et de bijoux que je traînais depuis de nombreux années. Un petit rien mais une chose incroyable pour moi!! Ils ne correspondaient plus à mon âge ou à mes goûts mais j'y avais attaché une grande valeur sentimentale (c'est le collier -une chinoiserie de plastique moche au possible- que j'avais acheté à la fête de l'école il y a... 20 ans! ... Ouais, je suis grave!). Bref, ça n'a vraiment pas été facile mais j'en suis maintenant soulagée et, à mon grand étonnement, ils ne me manquent pas.

Petit à petit, je fais le tour de chez moi et je fais du vide. Il y a encore un long chemin à faire mais je tiens le bon bout!!

  

En bref, je remercie Margaud du blog La liseuse pour cette découverte! C'est un bouquin que je vous recommande! Facile à lire et à relire, c'est un bon guide pour apprendre à distinguer ce qui nous est vraiment important ou non, pour apprendre à faire le vide et se contenter de l'essentiel.

Bonne lecture!Signature Gloewen

Tout pour ma poule de Elise ROUSSEAU - Avis littéraire

vendredi 4 septembre 2015

   Aujourd’hui, nous allons vous présenter le livre Tout pour ma poule écrit par Elise ROUSSEAU.

*September is coming* ça y est : l’été est fini, notre planning se décharge, le coup de stress est passé et le blog va pouvoir reprendre une activité normale. Ouf! Merci à tous pour vos messages, nous n’avons pas encore eu le temps de répondre à tout le monde mais nous allons nous y mettre! Bref, maintenant  .  .  . 
   
C'est parti pour la chronique!
  

Tout_pour_ma_poule___Elise_ROUSSEAU
Editions Delachaux et Niestlé - 160 pages

    Comment peut-on vivre sans poules ? Comment se passer d'oeufs frais et du spectacle de la vie trépidante d'une poule ? Plus utile qu'un hamster, aussi affectueuse qu'un lapin, moins dépendante qu'un chien, plus drôle qu'un poisson rouge, la poule peut être un agréable animal de compagnie.
    Si vous êtes convaincu d'avoir des poules, ou si vous voulez approfondir vos connaissances sur le sujet, ce livre répondra avec précision et humour à toutes les questions que l'éleveur amateur se pose.

  
Pourquoi avoir choisi et lu ce livre ?
   
   Nous avons acheté ce livre puisque nous souhaitons prochainement accueillir des poules (dès qu’on aura le jardin qui va bien) et que nous ne voulions pas nous lancer les yeux fermés. Même si elles sont faciles d’entretient et ne coûtent pas grand chose, nous serons tout de même responsables de ces petits êtres vivants alors il ne faut pas faire n’importe quoi!
   
   
Ce que l’on en pense : 
   
   C’est un ouvrage qui répond aux questions que l’on peut se poser lorsque l’on a dans l’idée d’accueillir des dodues. Comment choisir une poule? Comment organiser leur espace de vie? Comment tisser des liens? Il parle des différents stades de la vie d’une poule, des situations plus ou moins cocasses qui peuvent se produire, des prédateurs, des petits bobos éventuels, de la façon dont elles aiment être gratouillées, etc… 
   
   Nous avons sélectionné ce livre à la librairie parmi plusieurs autres (les bouquins concernant l’élevage des cocottes sont très très nombreux) parce qu’avec ses couleurs pétillantes, ses nombreuses illustrations et photos, ses textes aérés et ses encadrés il nous paraissait à notre portée et nous donnait envie de le lire!   . . .  Et on ne s'est pas trompés!!!
   
   L’auteur, Elise Rousseau semble passionnée par les poules dont elle nous fait partager son amour et son quotidien! Cette petite touche personnelle qu'elle ajoute rend les explications et les anecdotes presque intimes, comme une amie qui nous parle. Les textes sont clairs, simples, accessibles aux néophytes et bourrés d’humour! On peut le parcourir de plusieurs façons : d’un bout à l’autre comme un roman ou directement dans les chapitres qui nous intéressent. Pour faire court, il n’y a pas de gros pavés ennuyeux que l’on doit se forcer à lire et on prend beaucoup de plaisir à la lecture (et relecture héhé)
   L’ambiance est légère et, avoir des poules, parait très fun et abordable! Nous avons hâte d’en avoir! 
  
   Si l’on n'a pas spécialement envie d’avoir des poules à la maison, ce livre est quand même intéressant car il nous apprend plein de choses sur ces volatiles, les oiseaux en général ou la vie à la basse-court. Il peut également être très intéressant pour répondre aux questions que se posent les enfants sur ces sujets afin de leur faire découvrir la nature et, pourquoi pas, les sensibiliser à l’écologie.
   
   
En bref, on ne regrette pas notre choix! On a eu les réponses à nos questions et plus encore, on appris plein de choses et on a passé un bon moment de lecture. C’est un livre que l’on vous conseille sans problème.
  
  
Bonne lecture!
Signature Scrat et Gloewen

Zéro déchet de Béa JONHSON - avis littéraire

mercredi 3 juin 2015

Aujourd'hui, je vais vous parler du livre Zéro déchet de Béa JOHNSON. ça faisait un moment que j'en entendais parler et j'avais très envie de le lire. Je remercie donc Caroline de m'avoir prêté son exemplaire!

Ze_ro_de_chet_de_Be_a_JONHSON
Traduit de l'américain par Laure MOTET

Ce livre est le témoignage d'une française vivant aux USA. Il nous montre de quelle manière elle a réussi à simplifier sa vie, se recentrer sur l'essentiel et à faire de belles économies en réduisant ses déchets.

Diminuer ses déchets et vivre de façon plus simple, tout le monde va finir par y venir. Cela me semble nécessaire si l'on veut continuer à vivre sur notre belle planète et que nos enfants puissent également y vivre. Et, quand ça fait du bien à notre porte-monnaie et que ça améliore notre qualité de vie, pourquoi se priver?

Ce que j'ai particulièrement aimé dans ce livre c'est que l'auteur ne se contente pas de lister ses bonnes idées, elle nous explique ce qui l'a amené à changer sa façon de vivre. Cela ne s'est pas fait en un jour, il y a eu des erreurs, des tâtonnements, des retours en arrière... Elle nous parle de sa vie "d'avant", des différences avec sa façon de vivre actuelle et ce que ça lui a apporté. Elle nous parle également de la manière dont son mari et ses enfants ont vécu et vivent cette évolution.

Par moment, il y a des choses qui peuvent paraître assez radicales et je ne pense pas appliquer tous ces conseils à la lettre, du moins, pas dans un premier temps. Cependant, on y trouve de nombreux moyens, très simples à mettre en place, qui vont permettre de vivre de façon plus responsable. Ce sont des astuces que chacun peut appliquer à son niveau.
Elle nous présente son principe de base :
Refuser > Réduire > Réutiliser > Recycler > Composter

Du coup, pour commencer, je pense faire un grand tri à la maison parce qu'il y a de nombreuses affaires qui s'entassent et qui ne sont pas vraiment toutes utiles. Difficile de se débarrasser de ce "Pas question! Et si j'en ai besoin plus tard?", surtout au niveau des vêtements!! ;)
  

En bref, "Zéro déchet" est un livre que je conseille vivement!

  

Bonne lecture!Signature Gloewen

On a testé pour vous : La coupe menstruelle ou Cup

jeudi 4 septembre 2014

Aujourd’hui, un autre numéro de la série "on a testé pour vous". Il s’agit de la coupe menstruelle ou cup (sur ce coup là, j’avoue, Scrat n’a pas testé, ah ah).

Si vous avez la flemme de lire mon article, video
passez directement à la vidéo de MadmoiZelle à la fin de celui-ci.

 

Coupe menstruelle
Illustration issue du site The Diva Cup.

 

La cup, c’est quoi ?
C’est une petite coupe en silicone qui se glisse dans le vagin au moment des règles et qui sert de protection. La coupe récupère le sang et se vide deux à trois fois par jour.

Beurk mais c’est dégueuuuuuuu !
C’est aussi ce que je me suis dis la première fois que j’en ai entendue parler. J’imaginais le sang stagnant dans la coupe à l’intérieur de moi et toutes les petites choses se développant à l’intérieur. Miam!
MAIS, ce n’est pas le cas! Le sang de la coupe n’a pas de contact avec l’air et, du coup, il est exactement dans le même état que lorsqu’il est à l’intérieur de notre corps. Les odeurs et les trucs dégueu qui se développent sont dus au contact avec l’air comme par exemple lorsque vous portez une serviette hygiénique ou un tampon.

Tampon VS coupe menstruelle
Illustration issue du site Menstrual Cup.

Pourquoi j’en parle ?

  • Parce que la cup à changer ma vie de façon très très positive! Il fallait absolument que je vous en fasse part!
  • Parce qu’il y a peut-être des filles que je connais dans la vraie vie qui vont lire ce billet et qui vont pouvoir essayer (c’est plus facile de se lancer lorsqu’on connait quelqu’un qui l’a fait). Je suis dispo pour vos questions!

Merci pour vos messages et vos questions! N'hésitez pas à continuer!

  • Parce que y’en a marre des grandes marques des serviettes et tampons qui nous pourrissent avec leur pub et nous prennent pour des c... alors qu'il existe quelque chose de vraiment plus simple! Il faut en parler!!

Avez-vous entendu parler de la nouvelle serviette TrucTruc qui empêche les mauvaises odeurs?

Révolutionnaire!

Avec les serviettes TrucTruc , je me sens libre d’être une femme!

…Ou pas!

(Ils "oublient" juste de préciser que c’est leurs accessoires qui causes les odeurs ou autres petits désagréments et que, pour les camoufler, ils emploient des produits pas jolis jolis. Vous êtes-vous déjà demandé ce qu'il y a dans les serviettes?)

 

Pourquoi passer à la coupe menstruelle ?

  • Pour pouvoir vivre les règles sans y penser!
  • Pour faire des économies! C’est un investissement d’une trentaine d’euros sur plusieurs années! Faites le calcul : Combien dépensez-vous chaque année en serviettes et/ou en tampons?
  • Pour éviter les odeurs et avoir l’impression de sentir à 15 km à la ronde!
  • Pour éviter les mycoses, sécheresses vaginales et autres petits soucis du genre (tu ne te balades plus avec un petit bouillon de bactéries dans la culotte ou dans le vagin alors ça aide)!
  • Pour ne plus stresser d’en mettre partout! Plus de fuites, plus de "Est-ce que j'ai une tâche sur mon pantalon?" La cup fait l’effet d’une ventouse et ne déborde pas! Tu peux t’asseoir sur le canap blanc de tes amis ou dormir à poil, il n’y aura pas de trace!
  • Pour ne plus avoir de "déchets" (tampon ou serviette usagés) dont tu ne sais pas quoi faire sans te faire remarquer!
    Et, pour info, NON, les serviettes hygiéniques et les tampons ne se jettent pas dans les toilettes!!!!!)
  • Parce que c'est simple d'utilisation! Tu stérilises ta cup avant tes règles, quand tu as besoin tu la vides dans les toilettes, tu la rinces, tu la remets et c'est reparti!

 

Combien ça coûte et où ça s'achète?

Le prix dépend des marques mais on en trouve pour une trentaine d'euros.

Pour le moment, c'est assez difficile d'en trouver car il n'y en a pas encore partout (c'est pour ça qu'il faut en parler)! J'en ai pas vu en grande surface, ni en magasins de sport, ni au Vieux Campeur (mais le gars était intéressé alors ça va peut-être changer) mais, par contre, on en trouve très facilement dans la plupart des magasins bio (c'est là ou j'ai acheté ma cup pour moins d'une trentaine d'euros).
Et, pour celles qui préfèrent, on en trouve aussi sur internet!

 

Très bonne vidéo de MadmoiZelle à voir (au moins pour rire un peu) :

  
FAQ :

Qu'est ce qui peut gêner l'utilisation d'une cup?

  • Ne pas être à l'aise avec son corps et/ou ne pas aimer le contact avec le sang (Il faut pouvoir passer ses doigts à l'entrée du vagin et il y a un risque d'avoir du sang sur les doigts).
  • Le port d'un stérilet (La relation de cause à effet n'est pas établie mais il y a eu quelques cas de descente du stérilet chez des femmes utilisant une coupe menstruelle. A noter qu'il y a également des cas de descente chez des femmes n'utilisant pas la cup. Ce serait dû à l'effet de succion -effet ventouse- de la cup ou bien aux contractions de l'utérus durant les règles.).
    A lire sur le sujet : L'article de Madmoizelle et celui de Rue 89.

Est-ce qu'on sent la présence de la cup?

  • Non, pas plus qu'un tampon par exemple (à moins de l'avoir mal positionner).

   

D'autres avis sur la coupe menstruelle par ici :

  

 A bientôt!Signature Gloewen

 

covoiturage libre ou covoiturage payant ? Départ immédiat, destination où vous voulez !

jeudi 30 mai 2013

Le covoiturage, kezako ?
covoiturage libre gratuit paris lyon

Où trouver un covoiturage sur le net ?
Un comparatif covoiturage rapide ?

blablacar / Covoiturage.fr, covoiturage-libre.fr, covoiturage.com, covoiturage gratuit, de plus en plus de sites proposent des covoiturages sur internet, certains sont très fréquentés, d'autres moins, certains gratuits, d'autres payants. A vous de choisir !

Notre comparatif covoiturage est uniquement basé sur des sites proposant des trajets sur la france entière. Plein d'autres sites sont en ligne proposant des trajets régionaux ou covoiturage domicile-travail, vous retrouverez une sélection dans "Autres sites" ci dessous.

 

Quels sont nos critères en règle générale, en tant que conducteur et passager ?

En tant que conducteur :

  • Nous souhaitons partir à une date et horaire plus ou moins fixe
  • Remplir notre voiture afin de minimiser les frais
  • Eviter les personnes qui réservent pour ne pas se présenter
  • Gérer facilement le remplissage de la voiture

En tant que passager :

  • Nous souhaitons partir à une date et horaire plus ou moins fixe
  • Trouver une voiture que effectue à peu près le même trajet que nous
  • Eviter les chauffeurs qui annulent au dernier moment
  • Payer le moins cher possible

 

Le covoiturage avis et conseils chez gloewen et scrat - les simpson en voiture
Image tirée de la série américaine Les Simpson.

Afin d'apprécier le nombre de trajets disponibles pour une date donnée, nous avons pris 3 jours (dimanche, lundi et vendredi) sur un week-end au hasard (Mai/Juin 2013) et comptabiliser le nombre d'offres pour 3 trajets :

Paris → Rennes
Paris → Lyon
Nantes → Bordeaux

 

Nos préférences :

logo covoiturage .libre.fr

covoiturage-libre.fr ★★★★★

  • Covoiturage gratuit pour le passager et le conducteur
  • Pas d'évaluations sur les passagers et conducteurs
  • Contact direct du conducteur par mail/téléphone
  • Payement direct avec le conducteur/passager
  • Aucun compte à créer sur le site
  • Nombre de trajets présents :
    • 71 trajets de covoiturage Paris à Rennes (★★★★☆)
    • 5 trajets de covoiturage Paris à Lyon (★★☆☆☆)
    • 9 trajets de covoiturage Nantes à Bordeaux (★★☆☆☆)

Notre avis:

Covoiturage-libre.fr est gratuit, mais manque d'annonces en dehors de la Bretagne. Manque encore de notoriété face au leader actuel. C'est un site qui se développe de plus en plus.

Créé en décembre 2011 suite au passage "Payant" du site leader dans le domaine, ce site associatif à vite su tirer son épingle du jeu en proposant un covoiturage gratuit, simple et efficace et en montrant une complète transparence sur son mode de fonctionnement. Créé à la base par des Bretons effectuant le trajet Paris Rennes régulièrement, ce site est très efficace pour aller en Bretagne, mais il gagnerait à être connu pour le reste de la France. Le contact s'effectue par téléphone ou par mail et vous pouvez vous arranger directement avec le passager/conducteur. C'est notre site préféré, si vous y mettez un trajet en tant que conducteur vous êtes quasi-sûr d'être complet rapidement.

 

 

logo blablacar covoiturage .fr

blablacar / covoiturage.fr ★★★★

 

  • Covoiturage payant uniquement en ligne, ajouter environ 15% du prix du trajet pour le passager
  • Evaluations sur les passagers et conducteurs
  • Contact uniquement par messagerie internet du site (avoir internet sous la main)
  • Payement uniquement par Carte bleue pour les trajets de plus de 100 km
  • Nécéssite de créer un compte sur leur site et de leur donner des informations personnelles
  • Nombre de trajets présents :
    • 402 trajets de covoiturage Paris à Rennes(★★★★★)
    • 204 trajets de covoiturage Paris à Lyon (★★★★★)
    • 206 trajets covoiturage Nantes à Bordeaux (★★★★★)

Notre avis:

Le leader actuel, blablacar ex covoiturage.fr, possède beaucoup d'annonces, mais son gros problème est le prix.

Pour les passagers, dans un premier temps, le contact s'effectue uniquement par la messagerie du site, ce qui signifie qu'il faut parfois attendre longtemps une réponse. Dans un second temps, soit le trajet demandé est "sur confirmation" et la encore il faut attendre la confirmation du conducteur (jusqu'a 12h maximum en fonction du temps restant avant le départ), soit le trajet est "illico" et votre place est confirmée de suite. Une fois seulement la place réservée et payée en ligne, vous avez accès au numéro de téléphone du conducteur! A éviter si possible!

 

 

logo carpooling.fr

carpooling.fr   

 

  • Covoiturage gratuit ou payement en ligne (il y a 11% de frais pour le conducteur
  • Evaluations sur les passagers et conducteurs
  • Contact direct du conducteur par mail/téléphone
  • Nécéssite de créer un compte sur leur site
  • Nombre de trajets présents :
    • 23 trajets de covoiturage Paris à Rennes(★★★☆☆)
    • 16 trajets de covoiturage Paris à Lyon (★★☆☆☆)
    • 12 trajets covoiturage Nantes à Bordeaux (★★☆☆☆)

Notre avis:

Pas encore assez de trajets disponibles en France sur carpooling.fr (il y en a plus pour le reste de l'Europe). Il gagne à être connu. Le principe est le même que sur le site leader sauf que le conducteur à le choix entre être payé et contacté par téléphone ou un payement en ligne.

 

 

logo 123envoiture.com

123envoiture.com   ★★

  • Covoiturage gratuit pour le passager et le conducteur
  • Evaluations sur les passagers et conducteurs
  • Nécessite de créer un compte sur leur site.
  • Nombre de trajets présents :
    • 15 trajets de covoiturage Paris à Rennes(★★☆☆☆)
    • 12 trajets de covoiturage Paris à Lyon (★★☆☆☆)
    • 11 trajets covoiturage Nantes à Bordeaux (★★☆☆☆)

Notre avis:

Pas encore assez de trajets disponibles sur 123envoiturage.com, il manque également à être connu. Pas facile à appréhender, un peu trop d'options.

 

 

logo vadrouille-covoiturage.com

vadrouille-covoiturage.com ★★

  • Covoiturage gratuit ou payement en ligne (+15%) avec le conducteur/passager
  • Evaluations sur les passagers et conducteurs
  • Contact direct du conducteur par mail/téléphone
  • Nécéssite de créer un compte sur leur site
  • Nombre de trajets présents :
    • 17 trajets de covoiturage Paris à Rennes (★★☆☆☆)
    • 12 trajets de covoiturage Paris à Lyon (★★☆☆☆)
    • 2 trajets covoiturage Nantes à Bordeaux (☆☆☆☆)

Notre avis:

Crée en 2011, vadrouille-covoiturage.com est un site très bien fait, certes un peu lent, mais toutes les infos sont là. Le principe est le même que sur le site leader sauf que le conducteur à le choix entre être payé et contacté par téléphone ou un payement en ligne (ajouter 15% de commission dans ce cas), bon choix ;-)

 

logo covoiturage .com

covoiturage.com

  • Gratuit
  • Pas d'évaluations sur les passagers et conducteurs
  • Contact direct du conducteur par mail/téléphone
  • Payement direct avec le conducteur/passager
  • Nécéssite de créer un compte sur leur site
  • Nombre de trajets présents :
    • 2 trajets de covoiturage Paris à Rennes (★☆☆☆☆)
    • 1 trajet de covoiturage Paris à Lyon (★☆☆☆☆)
    • 2 trajets covoiturage Nantes à Bordeaux (★☆☆☆☆)

Notre avis:

Design un peu vieillot pour covoiturage.com, mais recherche efficace. Peu de trajets disponibles.

 

Autres sites :

  • Si vous connaissez d'autres sites, n'hésitez pas à les proposer en commentaire !

 

Le covoiturage avis et conseils chez gloewen et scrat - en voiture
Image anonyme.

Quelques conseils pour un bon covoiturage :

Conducteurs :

  • Mettez vos trajets le plus tôt possible en ligne, n'hésitez pas à mettre votre trajet en ligne sur plusieurs sites.
  • Pour optimiser vos chances d'avoir des covoitureurs, privilégiez des lieux de départ et de déposes connus (pour cela regardez d'autres annonces).
  • Mettez un prix au plus juste, ne cherchez pas à faire de bénéfices, les annonces les moins chères partent en priorité !
  • Expliquez clairement dans votre descriptif votre heure et lieu de départ, la couleur et la marque de votre voiture, si vous êtes flexibles, si vous passez par l'autoroute, si vous acceptez les animaux, etc…
  • N'hésitez pas à contacter vos passagers un jour avant pour confirmer votre départ, et que vos passagers vous confirment également leur présence, rien de plus agaçant que d'attendre un passager dont on est sans nouvelles.
  • Gardez un peu de monnaie au fond de votre poche si vos covoitureurs vous payent en main propre.


Passagers :

  • Réservez au plus tôt vos covoitureurs, n'hésitez pas à regarder sur plusieurs sites.
  • N'oubliez pas de décompter le temps de parcours jusqu'au point de départ/arrivée à votre covoiturage.
  • La veille, N'hésitez pas à confirmer votre trajet au conducteur.
  • Soyez ponctuels et prévenez au plus tôt si vous avez un retard ou un empêchement.
  • Prévoyez l'appoint si vous payez en liquide.

Le covoiturage avis et conseils chez gloewen et scrat - Friends en voiture
Image tirée de la série américaine Friends.

Le covoiturage est-il légal ?

Oui. Le covoiturage est la solution idéale pour moins polluer, moins dépenser, et surtout partager! Les frais doivent cependant être partagés et halte aux tarifs exorbitants, aux chauffeurs qui surbookent leur voiture et également à ceux qui font "taxis" avec leurs minibus.... Si ces conditions tarifaires ne sont pas respectées, le covoiturage peut constituer un acte de concurrence déloyale à l'encontre d'une certaine grande entreprise de transports publics…

Le covoiturage avis et conseils chez gloewen et scrat - Oui oui en voiture
Image tirée de la série américaine Oui-oui.

Quelques chiffres sur le covoiturage :

Le covoiturage entre 240 personnes permet l'économie de 1 500 places de parking, de 58 t de pétrole, de 117 t de CO2 et entre 600 et 900 € par passager.
(Selon une étude des Syndicats des transports d'Île-de-France de 1998)

Vous pouvez trouver une animation sur l'évolution de la recherche du mot "covoiturage" sur le net sur ce site (cliquez en bas sur "voir l'évolution au fil du temps).

Le covoiturage avis et conseils chez gloewen et scrat - Toy Story en voiture
Image tirée du film d'animation américain Toy Story II.

Bonne route!

 

Signature Scrat