Summerset Abbey, tome 1 Les Héritières de T.J. BROWN - Avis littéraire

mercredi 28 février 2018

Aujourd’hui, j’ai trouvé un peu de temps pour venir vous parler du premier volet de la trilogie Summerset Abbey de T.J. BROWN que j'ai lu il y a peu. La lecture ça occupe pendant l'allaitement !

C’est un livre que j’ai récupéré en occasion dans une bouquinerie. Je me suis décidée à le lire car son titre et son contexte, l’Angleterre du début du 20ème siècle dans une grande demeure, rappelle celui de la série télévisée anglaise que l’on regarde en ce moment : Downton Abbey.

summerset-abbey-tome-1-les-heritieres
Traduit de l'Américain par Sophia PERTUS

L'histoire :

Le roman commence la jour de l’enterrement de Sir Philip. On y découvre les trois protagonistes : ses deux filles, Rowena et Victoria, ainsi que Prudence la fille de la préceptrice. Elles ont été élevées comme des sœurs mais leur oncle, qui va les recueillir, n’est pas de cet avis et voit d’un mauvais œil le mélange des Classes. C’est donc en tant que domestique que Prudence sera admise à Summerset Abbey.

On apprécie suivre ces trois jeunes filles aux tempéraments bien différents et partager leurs doutes face à cette nouvelle vie qu’elles n’ont ni choisie, ni même imaginée.
On découvre également la vie au domaine avec ses intrigues, ses jalousies et ses manipulations dans une Angleterre en plein changement mais ça reste assez survolé et j’aurais aimé que l’autrice approfondisse un peu plus ces éléments. C’est vrai que, appréciant la série Downton Abbey, j’avais peut-être une certaine attente concernant ce livre.

Globalement, j’ai trouvé que l’histoire allait un peu vite et que les personnages secondaires auraient pu être creusés un peu plus, surtout que ce qu’on sait d’eux nous donne envie d’en savoir davantage. Néanmoins, lu d’une traite ou presque, j’ai passé un agréable moment de lecture. C’est un roman abordable et sans prise de tête, une sorte d’enquête sur fond de romance. Il me tarde de lire la suite !


En bref, si vous aimez l’Angleterre du début du 20ème siècle et les romances mais que vous n’avez pas envie de vous lancer dans un gros roman historique, vous pourriez bien y trouver votre bonheur !


- Attention cependant, bien qu’il ne soit pas si vieux (2013), le deuxième tome semble malheureusement introuvable en neuf ou occasion. Je vais donc guetter les bibliothèques ! La prochaine fois, je me renseignerais avant car je reste sur ma faim ! -

Bonne lecture!Signature Gloewen


Jane Eyre de Charlotte BRONTË - avis littéraire

vendredi 31 octobre 2014

Janvier, le temps des bonnes résolutions est looooin!! Je suis complètement à la bourre dans mes chroniques! Mais qu’à cela ne tienne, aujourd’hui, je vais vous parler de Jane EYRE de Charlotte BRONTË (traduit de l'anglais par Noëmi LESBAZEILLES SOUVESTRE).

En avant pour la chronique sans spoiler!

Jane Eyre de Charlotte BRONTE - livre audio
Durée d'écoute : 21h30   -   Lecture par Mélodie RICHARD
Si tu veux savoir pourquoi un livre audio, tu cliques ici.

Oui, ça y est, j’ai sauté le pas!

C’est un Classique archi-connu et j’étais curieuse de le lire pour parfaire ma culture littéraire (ouh, ouh, ouh, les grands mots) et pour vérifier un préjugé que le film m’a donné il y a quelques années. Autant vous le dire tout de suite : j’ai détesté le film! Peut-être était-ce dû à mon âge car j’étais encore bien jeune mais j’ai détesté Monsieur Rochester et je ne comprenais pas pourquoi Jane tenait tant à lui.

Je partais donc avec mes à-priori.
  

Heureusement, le livre original a revu mon avis à la hausse! Il y a pas mal de différences entre le film et le texte de Charlotte BRONTË (dues au besoin du film j’image) et les parties coupées manquent à l’histoire au même titre que les pensées et réflexions de Jane.

J’ai apprécié les divisions franches du roman en fonction des différentes étapes de sa vie et les descriptions de la vie et des mœurs de l’époque. Cependant, parfois les explications sont un peu longuettes.
Par exemple, lorsque Jane Eyre veut expliquer une anecdote, elle raconte des éléments passés quelques heures avant qui n’apportent rien à l’anecdote.
(Du genre : «Je me baladais dans la cour lorsque, sous la douce brise caressant mon visage, je me suis arrêtée pour admirer le jardin aux magnifiques couleurs de fins d’été. Le vent faisait vibre chacune des petites feuilles qui dansaient et me rappelaient le… blablabla…» Tout ça pour raconter que, quelques heures plus tard, elle a croisé machin qui faisait un truc suspect quand elle était dans la bibliothèque...)
L’avez-vous ressenti? Je comprends que ça puisse être utile pour cerner le personnage et son caractère, sa vison des choses et son esprit mais j’ai trouvé que c’était beaucoup trop pour chaque anecdote racontée par JE.

Par contre, j’ai apprécié l’histoire de cette femme et les diverses «aventures» qu’elle vit, même si cela ressemble un peu trop à un conte de fées [spoiler]( Il était une fois une pauvre petite fille malchanceuse qui doit lutter contre son statut et l’adversité [...] et ils se marièrent et eurent de beaux enfants... Fin. )[/spoiler], et la façon dont elle est contée. Les personnages que Jane rencontre sont aussi développés et on sait ce qu’ils deviennent par la suite même si cela n’a plus d’intérêt dans la vie de JE. C’est un bon point pour moi. Toutes nos questions trouvent des réponses.
  

En bref, cette lecture n’a pas été un coup de cœur mais je suis contente de connaître enfin cette œuvre. Si vous aimez les classiques, allez-y!

 


 Pour info :

Jane AUSTEN : Hampshire, Angleterre (1775- 1817, décédée à 41 ans)

Charlotte BRONTË : Yorkshire, Angleterre (1816-1855, décédée à 38 ans)

  • Jane Eyre en 1847
  • Shirley 1849
  • Villette 1853

Bonne lecture!Signature Gloewen

 

Une place à prendre de Joanne K. ROWLING - Avis littéraire

mercredi 16 juillet 2014

Je viens de finir le roman "une place à prendre" de Joanne Kathleen ROWLING, la maman de Harry Potter. Voici donc ma chronique sans spoiler!

Une Place à prendre de JK ROWLING
2012**Traduit de l'anglais par Pierre Demarty.
  

**Le roman se déroule dans la petite ville de Pagford, en Angleterre, avec ses belles maisons bien rangées, son respect des traditions et ses habitants qui se connaissent tous plus ou moins.
**Dès les premières pages, nous assistons à un drame : Barry Fairbrother, conseillé paroissial de Pagford, est victime d’une attaque cérébrale, succombe à ses blessures et laisse… une place à prendre. Nous allons plonger dans les répercutions que sa mort ne manque pas de provoquer chez les habitants de cette ville si calme et paisible… en apparence.

L’histoire est un peu longue à se mettre en place. En effet, il n’y a pas qu’un seul personnage principal mais une bonne quantité des habitants de cette petite ville et chacun de ces personnages est travaillé en profondeur.  De plus, JKR, comme à son habitude et l’air de rien, plante un solide décor bien travaillé et dont on se rendra compte de l’étendu que bien plus tard. La présentation de tout cela prend donc un peu de temps.

Durant ces premières pages, j’ai été un peu perdue, me demandant vers où l’histoire allait partir (il faut dire aussi que je n’ai emprunté ce livre qu’en me basant sur l’auteur). Il s’agit d’intrigues au sein d’une petite bourgade qui cache bien des secrets derrière une façade très propre sur soi.
  

Bien que l’histoire soit complètement différente de la série Harry Potter, on reconnait tout à fait son style d’écriture et il est vraiment très très plaisant! Joanne K. ROWLING a un grand talent, c’est certain! Elle n’a pas son pareil pour créer et résoudre les intrigues et, surtout, pour happer le lecteur et le faire passer par toutes les émotions!
  

J’ai aimé le déroulement de l’histoire jusqu’à la fin du livre mais, pour moi, ça se termine trop brutalement et laisse une impression d’inachevé. Je m’attendais à une suite et me suis demandée s’il ne manquait pas une partie à mon exemplaire emprunté! C’est dommage!
  

\rightarrow Ce n’est pas un livre à placer dans les mains d’enfants. Il est clairement destiné à des adultes et des sujets tels que la maltraitance, l’alcool, la drogue ou le sexe y sont abordés.

\rightarrow La voix de Philippe Résimont, qui lit le roman, est vraiment très agréable. Sa lecture rend hommage aux mots de Joanne Kathleen, il a beaucoup de talent en la matière.
  

En bref, ce n'est pas un coup de coeur mais, dans un style différent de sa saga HP, J.K. ROWLING nous présente ici une intrigue ficelée et bien agréable à lire avec, tout de même, un petit bémol sur la fin.

Si tu veux savoir pourquoi un livre audio, tu cliques ici.

  
Bonne lecture!
Signature Gloewen

 

  

 

18 juillet 2014 : Un petit message spécial pour remercier Hellocoton de nous avoir choisi dans sa selection Culture du jour!

La selection culture du jour 01
selection culture du jour

Si vous voulez nous suivre,
c'est par ici que ça se passe :
Suivez moi sur hello coton

Orgueil et préjugés de Jane AUSTEN - Avis littéraire

lundi 7 juillet 2014

Je viens de finir "Orgueil et préjugés" écrit par Jane AUSTEN et voici ma chronique sans spoiler!
Traduction de Valentine LECONTE et Charlotte PRESSOIR

Peut-être vous souviendrez-vous de mon avis sur le roman "Emma" du même auteur. Je n’avais pas vraiment été enchantée et même plutôt déçue tellement j’en avais entendu parler en bien. Aujourd’hui, je m’attaque à un monument puisque "Orgueil et préjugés" est un grand classique de la littérature. Après ma lecture déçue, de nombreuses fans de Jane AUSTEN m’ont fortement conseillé ce roman et c’est grâce à la médiathèque que tout s’est joué lorsque je suis tombée nez à nez avec le livre audio aux éditions Brumes de mars.

Jane AUSTEN orgueils et préjugés Livre audio
Durée d'écoute : 11h10     -     Lecture par Evelyne LECUCQ
Si tu veux savoir pourquoi un livre audio, tu cliques ici.

En Hertfordshire, vivent le couple Bennet et leurs filles. Un jour, Mr Bingley, un riche jeune homme célibataire, s’installe dans un domaine proche du leur avec ses deux sœurs et un ami. Mrs Bennet y voit là une occasion de marier l’une de ses cinq filles.

Paru en 1813, le roman se déroule dans la bourgeoisie anglaise et est destiné aux jeunes filles. Comme on peut se l’imaginer, il s’agit d’une romance entre jeunes filles de bonnes familles et parfaits gentlemen.

A l'instar d'Emma, on retrouve ici une lecture très lente où il ne se passe que peu de choses. Si l'on devait résumer le livre, cela serait rapide! Pour ce que je peux en juger avec ce deuxième ouvrage, il s'agit bien du style de l’auteur (d'ailleurs, saviez-vous qu’elle a écrit le livre à 21 ans?). Cela correspond également à l'époque et les jeux de l’amour, de la séduction et du mariage sont bien différents aujourd’hui. Cette lecture contient très peu d’action et surtout beaucoup de réflexions sur les divers protagonistes, sur leur caractère ou les impressions qu’ils donnent. En fait, le roman porte bien son titre!

Cependant, malgré un début difficile, on s’attache très vite aux personnages et on se prend à l’histoire qu’il est triste de quitter en tournant la dernière page. J’ai aimé m’identifier aux personnages et principalement à l’héroïne et j’ai aimé cette histoire d’amour et son déroulement, très prévisible, qui serait quelque peu incongru à notre époque. C’est un roman très idéalisé et très «bisounours» mais qui reste agréable à lire. On peut y entrevoir une certaine critique de l’époque par rapport aux calculs et affaires prévu dans les mariages et à l'importance de la richesse et du statut social.

NB : J’ai imaginé un moment lire ce roman en anglais mais le vocabulaire utilisé est d’époque et plutôt soutenu. Je ne pense pas avoir encore le niveau pour cela!

En bref, peut-être un peu lent mais une romance bien sympathique et des personnages avec qui on aime partager l’histoire.

Orgueil et préjugés de Jane AUSTEN
C.E. BROCK - 1895

PS : Du coup, j’ai envie de tenter "Persuasion" ou "Raison et Sentiments"! Qui l’aurait cru?! Amélie, si tu passes par là, dis-toi qu’un jour on pourra aller à Bath, ça me ferait plaisir!

Bonne lecture!Signature Gloewen

 

Posté par Le coffre de Gloewen et Scrat à 12:38 - - Permalien [#] - Bafouilles [20]
Laissez votre impression!

Tags : , , , , , , , ,

Les deux gredins de Roald Dahl – Avis Littéraire

lundi 12 mai 2014

Si vous lisez les articles de ce blog, vous aurez compris à quel point j’affectionne l’écriture de Roald DAHL. Il avait un talent fou pour conter les histoires aux enfants (et aux grands enfants).

Aujourd’hui, je vais vous parler du livre intitulé « Les deux gredins » qu'il a écrit en 1980. Il n'est pas tout jeune mais toujours au goût du jour!

les deux gredins par Roald Dalh 02
Traduit de l'anglais par Marie-Raymond FARRE
Folio Junior Collector - 112 pages

Par le titre, vous l’aurez compris, il s’agit ici de deux gredins : le compère et la commère. Ils sont sales, affreux, malodorants et surtout… méchants. Ils passent leur temps à se faire des mauvaises farces et à torturer leur monde. Un jour, cela va leur retomber dessus… pour notre plus grand fou-rire!

Dans cette histoire, il arrive plein de petites aventures au couple de gredins. C’est très amusant surtout lorsqu’il s’agit de méchantes personnes qui n’ont que ce qu’elles méritent après tout! ;)

C’est encore un très bon livre de Roald Dahl, simple et fluide. Il avait une grande habileté pour la narration. Il savait parler aux enfants, les impliquer dans ses histoires en peu de mots et attiser leur curiosité par des éléments simples empruntés à la vie de tous les jours et dans les choses que les enfants aiment. On se demande où il allait chercher ses idées farfelues!

En bref, un livre hilarant qui ravira les enfants à partir de 7/8 ans!

les deux gredins par Roald Dalh 01

Ici encore, nous retrouvons les illustrations du très talentueux Quentin Blake.

 

Bonne lecture!Signature Gloewen

La potion magique de Georges Bouillon de Roald DALH - Avis littéraire

jeudi 23 mai 2013

Pour changer un peu, je vous propose aujourd’hui un roman de littérature enfantine. (Mais comme, on n’aime pas les trop gros changements, il sera question ici de sorcière et de potions! Eh oui, on ne se refait pas!)

   Roal DAHL la potion magique de georges bouillon chez gloewen et scrat (1)   Roal DAHL la potion magique de georges bouillon chez gloewen et scrat (8)
Auteur : Roald DAHL
Traducteur : Marie-Raymond FARRE
Illustrateur : Quentin BLAKE

Si le nom de Roald DAHL ne vous dit rien, vous avez sûrement déjà entendu parler de Matilda ou de Charlie et la chocolaterie. Il faut que vous le sachiez, Roald DAHL est l’un des maîtres en matière de livres pour les enfants, il avait le don pour raconter aux plus jeunes et rendre les histoires distrayantes.

La potion magique de Georges Bouillon est une histoire simple et très abordable pour les enfants à partir de 7/8 ans.

Dès le début du livre, on est intéressé par l’histoire du petit Georges. C’est un petit garçon comme les autres si ce n’est que sa grand-mère est très différente de toutes les autres grand-mères du monde. Elle n’est pas gentille, elle râle et crie tout le temps sur Georges, elle est méchante et égoïste. On dirait… une sorcière ! Un jour le petit garçon en a marre et il décide de lui préparer une potion magique pour la rendre plus gentille...

C’est une histoire très drôle avec des mots rigolos. Le héros y réalise quelques uns des rêves les plus fous que l'on a lorsqu'on est enfant. Simple, elle est pleine de fraicheur et d’innocence. C'est un petit bonheur de lire l'aventure loufoque de Georges Bouillon!

* Bien sûr, il faut faire attention à ce que les enfants ne reproduisent pas cette potion qui serait mortelle dans la réalité! Eh oui, n’est pas sorcier qui veut! *

Les illustrations de Quentin BLAKE sont toujours aussi chouettes et correspondent parfaitement au style de l’auteur. (il a aussi illustré Daniel PENNAC, voir la chronique de Comme un roman avec l'affiche sur les droits imprescriptibles du lecteur)

Roal DAHL la potion magique de georges bouillon chez gloewen et scrat (3)

Roal DAHL la potion magique de georges bouillon chez gloewen et scrat (4)

Roal DAHL la potion magique de georges bouillon chez gloewen et scrat (5)

Je possède le livre en version Folio junior et je dois dire que j’adore cette collection. Les livres ont une belle qualité et sont agréables à manipuler. Ils sont souples, s’ouvrent facilement et les pages sont plaisantes au touché.

En Bref, c'est un livre (et un auteur) que je conseille à tous les enfants et aux adultes qui ont conservé leur âme d'enfant!

Roal DAHL la potion magique de georges bouillon chez gloewen et scrat (6)
Bonus : un fan art de Georges et sa grand-mère.
Trouvé ici.

Roal DAHL la potion magique de georges bouillon chez gloewen et scrat (7)
Une des couvertures anglaises de
Geroges Bouillon et sa potion magique.

Du même auteur :

  
Bonne lecture!
Signature Gloewen

 

Emma de Jane AUSTEN - Avis littéraire

lundi 29 avril 2013

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un livre que j’ai lu récemment.

Après avoir entendu parler pendant des mois d’AUSTEN, ma curiosité a été touchée! J’ai d’abord pensé qu’il s’agissait d’une mode, d’une marque, d’un dessinateur ou d’images et produits dérivés dans le style de Diddl... Que nenni!

Il s’agit de Jane AUSTEN, une romancière anglaise de la fin du XVIIIème début du XIXème siècle. C’est l’auteur des romans qui ont donné les films Orgueil et Préjugés et Raison et sentiments. Elle est connue pour savoir décrire le mode de vie de ses contemporains au travers d’histoires d’amour.

Emma de Jane Austen chez scrat et gloewen (2)

J’aime beaucoup les histoires d’amour et j’aime beaucoup cette période alors j’ai voulu essayer! De plus, dans le même temps, j’ai découvert son Roman EMMA dans une bouquinerie! C’était un signe!

Emma de Jane Austen chez scrat et gloewen (1)

Avec engouement, je me suis lancée dans la lecture de ce livre mais j’ai vite déchanté.

Dans la maison de Hartefield, Emma Woodhouse a 21 ans et vit avec son père veuf. Sa sœur s’est mariée et a quitté la maison, sa gouvernante et meilleure amie également. Emma se retrouve seule avec son père et s’ennuie…

Tout d’abord, je n’aime pas Emma, l’héroïne de ce roman. Je la trouve insupportable, pourrie gâtée et avec une très grande idée d’elle-même. Du coup, je n’arrive pas à accrocher à son histoire. Elle est agaçante, surtout lorsqu’elle se sert des gens autour d’elle!!

Emma de Jane Austen chez scrat et gloewen (3)   Emma de Jane Austen chez scrat et gloewen (6)

L’écriture est simple et facile à comprendre. Selon moi, c’est un roman pour les 13/15 ans (ce qui n’est pas une mauvaise chose car j’adore lire les livres jeunesse). Mais l’écriture est très lente. Il ne se passe pas grand chose au final.
Je n’ai pas réussi à y trouver une réelle intrigue. Il s’agit d’un morceau de vie, d’une grande description, tout cela reste assez plat. On s’y ennuie vite. Le seul personnage qui ressort un peu et vient casser la monotonie est Mr Knighley.

Emma est une histoire à l’eau de rose, je le savais dès le début et ce n’était pas pour me déplaire, mais c’est d’un gnangnan!! Il se passe beaucoup plus de choses dans un film Disney et c’est plus riche en émotion! Même les films de l’après-midi sur la sixième chaîne ont l’air palpitant, voir trash, à côté!

En bref, c’est un livre que je vous déconseille!

Emma de Jane Austen chez scrat et gloewen (4)   Emma de Jane Austen chez scrat et gloewen (5)   Emma de Jane Austen chez scrat et gloewen (7)

Après en avoir parlé avec plusieurs lectrices, il semblerait que Orgueil et préjugés soit beaucoup plus prenant et mieux construit que celui-là tant au niveau de l’histoire et des personnages qu’au niveau de l’écriture. Peut-être que je tenterai un jour… si je tombe sur une occas’ vraiment pas chère ou qu’on me le prête !! ;)

Et, quitte à lire une histoire d’amour avec une Emma, je vous conseille plutôt Emma Harte !!!

 

Bonne Lecture !Signature Gloewen

 

Posté par Le coffre de Gloewen et Scrat à 00:00 - - Permalien [#] - Bafouilles [6]
Laissez votre impression!

Tags : , , , , , , , ,