Le briseur d'âmes de Sebastian FITZEK - Avis littéraire

samedi 25 avril 2020

Je reviens vers vous avec un polar que j'ai lu il y a quelques mois. Il s'agit du roman 'Le briseur d'âmes' de Sebastian FITZEK.

Ce n'est pas la première fois que je me plonge dans ses écrits puisque j'avais découvert cet auteur allemand avec son premier livre, Thérapie, que j'avais adoré (et beaucoup offert à des fans du genre).

Sebastian FITZEK le briseur d ames
Le Livre de Poche - 309 pages
Traduit de l'Allemand par Pascal ROZAT

L'histoire :

On découvre Caspar qui est interné dans une clinique privée pour son amnésie. C'est une période un peu bizarre car, dehors, un psychopathe sévit : il détruit des femmes psychiquement sans qu'elles n'aient la moindre trace physique. Un soir, une grosse tempête de neige coupe l'hôpital du reste du monde et le psychopathe est présent.

 

Mon avis :

J'ai apprécié ce roman de Fitzek qui est tout aussi prenant que Thérapie. Tout au long de notre lecture, la pression augmente et nous tient en haleine. L'auteur a de bonnes idées et le talent de nous prendre au dépourvu par la tournure des évènements.

On s'identifie bien à Caspar, il est attachant et on a envie de comprendre son histoire, qui il est et, surtout, pourquoi il s'est retrouvé enfermé dans la clinique . On veut également savoir qui est ce briseur d'âmes et pourquoi (et comment) il s'est attaqué à ces femmes.

Le seul reproche que j'aurais concerne les parties du livre avec le vieux professeur et les étudiants. Elles m'ont parues très longues et je me demande si elles étaient vraiment nécessaires pour l'histoire.

  

Info : C'est plus sympa d'avoir lu Thérapie avant car il y a quelques références mais ce n'est absolument pas obligatoire !

 

En bref :

Une bonne ambiance pour ce thriller, j'adore les idées de Fitzek qui sont toujours aussi surprenantes. C'est un roman que je vous conseille si vous aimez le genre !

  

  

.oO° Nos livres de A à Z °Oo.

 

A bientôt pour d'autres lectures !Signature Gloewen


Thérapie de Sebastian FITZEK - Avis littéraire

jeudi 22 octobre 2015

Aujourd'hui, je reviens vers vous avec Thérapie le premier roman de l'Allemand Sebastian FITZEK.

On avait plein d'articles tous prêts à être publier et *abracadapouf* tout à disparu.... (grrr) Internet ne fonctionne vraiment pas super (re grrr) alors, là, ça énerve nos nerfs! Bref, on fait ce qu'on peut et on essaye de remettre tout ça à jour car ça commence à s'accumuler!

C'est parti pour la chronique sans spoiler!

Therapie Sebastian Fitzek
Le Livre de Poche - 320 pages
Traduit de l'Allemand par Pascal ROZAT

L'histoire

      La fille de Viktor Larenz, psychiatre de renom, souffre d'une maladie qu'aucun docteur n'arrive à soigner. Un jour qu'il l'emmène chez un énième spécialiste, elle disparaît.
      L'histoire commence quatre années plus tard. Le docteur n'a toujours aucune nouvelle de sa fille, il a arrêté d'exercer et est parti dans sa maison sur l'île de Parkum afin de prendre un peu de recul. Il va y faire une rencontre assez déroutante.

  
Mon avis

Ce livre est tout simplement une bombe. Pour faire simple, il est tout ce que je recherche dans la lecture : être happée par les mots et embarquée par l'univers, ne pas pouvoir relâcher le livre avant de l'avoir fini. J'ai appris que c'est le premier roman de Sebastian FITZEK et je ne suis pas étonnée qu'il ait été au top des ventes.

Pourquoi j'ai aimé? Déjà, parce que l'écriture est claire et fluide, ensuite, parce que les personnages sont bien construits et intéressants et, surtout, parce que c'est un digne représentant de son genre, le thriller. En effet, il nous tient en haleine et nous met sous pression au fil des mots. L'intrigue est terriblement bien ficelée, elle nous prend dès les premières pages et il nous faut attendre d'arriver aux dernières, d'avoir toutes les pièces du puzzle pour avoir la lumière et comprendre le tableau. L'auteur nous attire sur une piste puis sur une autre sans que l'on s'aperçoive qu'il nous mène en bateau. Rien n'est laissé au hasard et chaque rebondissement nous prend par surprise. A l'instar du protagoniste, Viktor, on est dans le flou, on ne distingue plus le vrai du faux, les gentils des méchants. 
  

En bref, ce livre est un coup de coeur. Je le conseille à tous les amoureux du genre et, bien-sûr, à ceux qui veulent tenter l'expérience. Sebastian FITZEK est à coup sûr un auteur que je relirai très prochainement.

Bonne lecture!Signature Gloewen

La fille de l'alchimiste de Kai MEYER - Avis littéraire

lundi 24 septembre 2012

L'autre jour, me promenant dans ma bouquinerie préférée, je suis tombée sur ce bouquin. Etant très attiré par les romans de Fantasy, je me suis dit "pourquoi pas?". Il me semble que c'est le dessin de la couverture qui m'a le plus séduit, merci donc à Marc SIMONETTI.

Fille Alchimiste Kai MEYEREditions Le Livre de Poche
642 pages

En un seul tome, La Fille de l’Alchimiste de Kai MEYER a été traduit de l’allemand par Françoise PERIGAUT. L'histoire est divisée en deux parties qui se déroulent à 7 ans d'intervalle.

L’histoire commence avec un jeune adolescent orphelin, Christopher, qui vient d'être adopté par les INSTITORIS. Il arrive dans un chateau isolé sur une île de la Baltique afin d'y rencontrer sa nouvelle famille quelque peu excentrique... (il vaut mieux que je n'en dise pas plus et que vous découvriez la suite de l'histoire par vous-même! Si je vous en raconte trop cela va gâcher la surprise de la découverte!)

Deux rivals, un assassinat, des sercrets... Intrigues et dangers pour partir sur les traces de l'Immortalité!

C'est un bon livre captivant et dense : on ne peut s'arrèter avant de l'avoir fini. J'ai été emportée dès le début du livre et j'ai beaucoup aimé la façon qu'à utilisé l'auteur pour nous présenter et introduire les différents personnages. Kai MEYER nous présente dans ce livre une famille très... particulière disons... On se prend très vite au jeu du mystère. Les personnages sont profonds, bien travaillés, très attachants et l'énigme est bien ficelée.

J'ai donc eu un grand plaisir à découvrir et lire ce livre. Le seul petit bemol que j'y verrais serait sa fin : pour certaines choses, le dénouement se fait un peu rapidement à mon goût après tout ce qu'ils ont enduré.

Par contre, s'il vous tente de le lire, je dois vous prévenir qu'il s'y passe des choses peu ragoûtantes et parfois même qui peuvent choquer la morale et l'éthique. (Qu'est-ce-qu'on ne ferait pas pour l'Immortalité!!!) Donc âme très sensible : méfiez-vous!

 

Avant de vous laisser, je vous montre quelques couvertures originales:

la fille de l'achimiste chez crat et gloewen 1

la fille de l'achimiste chez crat et gloewen 2

la fille de l'achimiste chez crat et gloewen 3Qu'en pensez-vous?

Personellement, je préfère
la couverture française de Livre de Poche!

 

Bonne lecture!

Signature Gloewen