La petite école dans la montagne de Michel JEURY - Avis littéraire

mardi 28 février 2017

Aujourd'hui, on va parler lecture avec le roman "La petite école dans la montagne" de Michel JEURY paru en 2005 aux Editions Robert Laffont.

La petite ecole dans la montagne de michel jeury

L'histoire

Un matin de rentrée des classes dans un joli village de la Loire.
Au tableau noir, la date du jour : 2 octobre 1908. Les grands chahutent Colinet, le nouveau, petit berger des environs. Le maître s'est tout de suite pris d'affection pour ce maigre orphelin en guenilles aux yeux pétillants d'intelligence et de malice. Colinet est peut-être l'élève dont il a toujours rêvé, l'ignorant avide de s'instruire qui lui redonnerait la passion de son métier. Et s'il le conduisait jusqu'au certificat d'études ? Mais, à l'approche des beaux jours, l'oncle de Colinet le retire de l'école.
Il en a le droit et la République ne peut s'y opposer. Comment accepter sans réagir l'avenir brisé d'un enfant ? Dans le plus grand secret, le maître complote alors pour mener son protégé jusqu'à l'examen...

Mon avis 

En lisant le quatrième de couverture, je ne m’attendais pas du tout à ce genre d’histoire. Je pensais bien découvrir le milieu rural du début du vingtième siècle mais je m’attendais plutôt à suivre le combat d’un maître passionné et de son élève pour l’apprentissage du savoir.
Je l’avoue, c’est ce qui m’avait tenté dans ce livre et j’ai été fort déçue car, si cette lutte est bien présente dans l’histoire, elle est en arrière plan. Sur le devant de la scène, une histoire d’amour un peu plan-plan sans réel suspense.

J'aurais adoré que ce livre me plaise mais j’ai mis pas mal de temps à entrer dedans et, si j’avais eu autre chose à lire ou à faire à ce moment-là, je crois que j’aurais abandonnéC'est dommage car j’avais vraiment envie de lire un roman du terroir entraînant et de me projeter à cette période. Ce ne fût pas du tout le cas. Je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages si ce n'est Colinet qui, finalement, n'est pas au centre de l'histoire et reste une "ombre".

Il y avait pourtant des choses qui auraient pu me plaire mais je n’ai pas réussi à accrocher. C’est mou, il y a très peu d’actions… Je n’en garde quasiment qu'un sentiment de lenteur mais aussi de déception par rapport à la fin (tout ça pour ça?!!).

Le point positif que j'en retire, c'est qu'il m’a permis d’avoir un aperçu du métier d’instituteur et de la vie à cette période.

    

En bref, vous l'aurez compris, je suis déçue de ce roman qui n’a pas su me captiver.

   

A bientôt pour plus de lectures!

Signature Gloewen


La fille du loup de Barbara WOOD - Avis littéraire

vendredi 3 février 2017

Aujourd'hui, je vais vous parler du roman "La fille du loup" de Barbara WOOD, sorti sous le titre "The divining" en 2012. Eh oui, j'ai enfin pris le temps de mettre en forme mes petites notes de lecture.

La fille du loup barbara wood
Traduit de l'Américain par Florence BERTRAND

L'histoire commence à Rome, en 54 après JC, sous le règne de Néron. Ulrika, 19 ans, vit avec sa mère, son père étant mort lorsqu'elle était petite. Un jour, elle fait un rêve étrange avec un loup. Elle y voit un signe car son père portait le nom de "Wulf". Peu après, sa mère va lui avouer qu'il n'est pas mort mais qu'il a fondé une famille en Germanie et qu'il ignore qu'elle est sa fille. Ulrika décide alors de partir retrouver son père…

Le livre traînant chez ma mère, je me suis mise à le lire sans avoir pris connaissance du résumé (ou alors vaguement et il y a longtemps). Je ne m'attendais pas du tout à ce genre d'histoire mais "La fille du loup" est une lecture sympa. Le déroulement est original et je n'aurais pas imaginé que ça prendrait cette direction. Il est, certes, parfois difficile à suivre mais ça reste une agréable surprise.

Globalement, l'histoire est prenante et les personnages sont attachants même si je ne me suis identifiée à personne. Toutefois, certaines situations sont trop prévisibles et se règlent un peu facilement à mon goût. C'est un peu (beaucoup) cliché mais on va dire que c'est contre-balancé par l'originalité du déroulement. Par certains côtés, les personnages sont aussi trop parfaits (ou trop imparfaits, c'est selon). Ils sont caricaturés et perdent de leur crédibilité.

J'ai bien aimé l'ouverture (d'esprit) du livre, le fait que l'on puisse apprendre de chacun même (et surtout) s'il est différent et la tolérance qui en ressort face à diverses croyances que l'on y rencontre.

Par contre, je n'ai pas vraiment apprécié la place faite aux femmes. Par exemple, [spoiler]Il peut coucher sans problème avec une autre même s'il est "follement amoureux" d'Ulrika. L'une serait pour le plaisir alors que l'autre c'est toute son âme... Euh... Et dans l'autre sens? Ben non, Ulrika attend son aimé sagement. Bref, pour moi, c'est gênant. On pourrait me dire "oui mais c'est l'époque qui veut ça"... Ok mais, paradoxalement, Ulrika se rebelle contre la place de femmes comme un reflet de la femme "moderne". Elle aurait pu être plus libérée. De plus, je trouve ça en contradiction avec les sentiments et leur relation spéciale décrite dans tout le livre. C'est assez déplacé.[/spoiler]

En bref, pour moi, ce n'est pas l'histoire du siècle. Il y a de bonnes idées mais elle aurait méritée d'être plus approfondie. Je ne sais pas si j'en garderai un souvenir impérissable, néanmoins, j'ai passé un agréable moment en lisant ce livre.

   

Bonne lecture!Signature Gloewen

Les Aventures de Tow Sawyer de Mark TWAIN - Avis littéraire

mercredi 30 novembre 2016

Aujourd'hui, on parle lecture avec un grand classique : LES AVENTURES DE TOM SAWYER écrites par Mark TWAIN.

Voici un livre, pourtant incontournable, que je n'avais jamais lu! Je connaissais bien sûr le personnage pour l'avoir rencontré dans les adaptations en album jeunesse et par le dessin animé. J'ai d'ailleurs eu le générique en tête pendant toute la durée du livre....

Tom Sawyer, c'est l'Amérique, le symbole de la liberté. Il est né sur les bords du fleuve Mississippi,Tom Sawyer c'est pour nous tous un ami............. (de rien, hihihi ^^)

Ayant dû arrêter la lecture durant ma grossesse, j'ai profité de mon face à face solitaire avec le tire-lait pour renouer (cumulé sur une journée, ça fait pas mal d'heures alors faut rentabiliser). Que ça m'avait manqué!!

Bref, c'est parti pour la chronique!

les-aventures-de-tom-sawyer-mark-twain

Pour Tom Sawyer, il y a des choses plus importantes que l'école : Aller à la pêche, se battre avec les nouveaux venus au village et, surtout, retrouver son ami Huckleberry, qui mène une vie de vagabond... Sa tante Polly ne voit pas cela d'un très bon oeil !

Pour commencer, je peux vous dire que l'histoire de Mark TWAIN est très sympa. Simple et abordable, elle nous fait voyager dans un autre temps et un autre lieu à travers les péripéties très prenantes du petit Tom. C'est un peu les aventures dont on rêve étant petit.

Dans ce livre, on prend le point de vue de différents personnages dont de nombreux enfants. C'est intéressant de pouvoir comparer les ressentis de chacun. Je ne peux pas parler de l'effet que procure cet ouvrage aux enfants car j'ai passé ce stade (enfin je crois, ah ah) mais je pense que j'aurais aimé à l'époque! En tant qu'adulte, ça me rappelle beaucoup de souvenirs, surtout dans la façon dont on voyait et interprétait les choses (par exemple, les moments où l'on se croyait victime d'une immense injustice ou bien dans notre bon droit).

Il y a pas mal de dialogues et comme beaucoup impliquent des enfants, on retrouve du langage familier et enfantin (de l'à peu près dans les tournures de phrases, des mots inventés ou utilisés dans un autre sens...). Cela participe largement à l'atmosphère du roman et au voyage dans le passé.

Je me demande à partir de quel âge les enfants peuvent le lire. Le niveau de lecture n'est pas très élevé mis à part quelques mots qui ne sont plus beaucoup employés mais il y a quelques scènes qui peuvent peut-être choquer ou, du moins, interloquer les jeunes de notre époque (les situations étaient peut-être plus courantes alors? Pour info, l'ouvrage date de 1876).

  

En bref, c'est une lecture que j'ai appréciée, une bonne surprise! Il était temps que je m'y mette. J'aurais d'ailleurs aimé qu'il y en ai un peu plus! Selon moi, il faut lire ce bouquin au moins pour la culture et en plus il est rapide.

  

Pour le plaisir, voici la vidéo du générique de Tom Sawyer :

 

PS : Pour aller plus loin, voici un article très intéressant sur les traductions et adaptations des Aventures de Tom Sawyer.

Bonne lecture!
Signature Gloewen

L'art de l'essentiel de Domique LOREAU - avis littéraire

lundi 24 octobre 2016

Je reviens vers vous pour vous présenter "L'art de l'essentiel" que j'ai lu il y a plusieurs mois. Dans son livre, Dominique LOREAU nous propose de jeter l'inutile et le superflu pour faire de l'espace en soi.

lartdelessentiel

Pour la petite histoire, j'ai souhaité lire ce livre car j'avais un gros déménagement en approche et je voulais être capable de me séparer d'un certain nombre d'affaires. Je suis une grande accumulatrice adepte du "au cas où" et du "on ne sait jamais" et qui, en plus, colle énormément d'émotionnel sur les objets.

Lorsqu'on a emménagé ensemble avec Scrat, on s'est retrouvés avec des tas de choses en double, voir en triple! Vêtements, affaires de sport, bibelots rapportés de voyage, cadeaux, trucs et bidules en tout genre... Planqués dans les placards ou au fond d'une cave, on peut essayer d'ignorer ce débordement mais, les déménagements, ça ne pardonne pas!!

Après la lecture du livre "Zéro déchet" de Béa Johnson, j'ai eu une grosse prise de conscience et j'avais envie de faire le vide. Je me suis donc naturellement dirigée vers "l'art de l'essentiel" pour me lancer.

  

Le livre :

Après une introduction dans laquelle on se retrouve aisément, le livre se divise en trois parties :

  • La première, Elixir Vitae du désencombrement, nous explique à quoi va nous servir le fait de nous désencombrer et ce que ça va nous apporter à plusieurs niveaux : notre vie de tous les jours, notre état d'esprit, notre façon de nous comporter.
  • La deuxième, Préparation au désencombrement, nous permet de prendre conscience que certaines choses ne sont pas vraiment utiles.
  • La troisième, Passer à l'action, nous fournit des outils pour désencombrer et apprendre à se débarrasser des choses. Elle propose des exemples de listes d'objets de base ou de ceux qui ont peu de chance de servir.

  

Ce que j'en pense :

J'ai trouvé ce livre très abordable et pas du tout rébarbatif. Cette lecture et la remise en question qu'elle a impliquée m'ont plu (et fait beaucoup de bien). J'ai notamment apprécié les différents conseils pour apprendre à sauter le pas qui m'ont été d'une grande aide.

Pour exemple, depuis que j'ai lu ce livre, je me suis débarrassée de colliers et de bijoux que je traînais depuis de nombreux années. Un petit rien mais une chose incroyable pour moi!! Ils ne correspondaient plus à mon âge ou à mes goûts mais j'y avais attaché une grande valeur sentimentale (c'est le collier -une chinoiserie de plastique moche au possible- que j'avais acheté à la fête de l'école il y a... 20 ans! ... Ouais, je suis grave!). Bref, ça n'a vraiment pas été facile mais j'en suis maintenant soulagée et, à mon grand étonnement, ils ne me manquent pas.

Petit à petit, je fais le tour de chez moi et je fais du vide. Il y a encore un long chemin à faire mais je tiens le bon bout!!

  

En bref, je remercie Margaud du blog La liseuse pour cette découverte! C'est un bouquin que je vous recommande! Facile à lire et à relire, c'est un bon guide pour apprendre à distinguer ce qui nous est vraiment important ou non, pour apprendre à faire le vide et se contenter de l'essentiel.

Bonne lecture!Signature Gloewen

L’amour et tout ce qui va avec de Kristan HIGGINS - Avis littéraire

jeudi 5 novembre 2015

Aujourd’hui, je vais vous parler du livre L’amour et tout ce qui va avec de Kristan HIGGINS que j’ai lu récemment.

C'est parti pour la chronique sans spoiler!

l'amour et tout ce qui va avec Kristan HIGGINS
Editions Masaïc - 464 pages
Traduit de l’américain par Jeanne DESCHAMP

   J’avais envie d’une lecture qui change et sans prise de tête alors je me suis dit qu’une romance irait très bien. Mon regard est vite tombé sur ce livre coloré et recouvert de Smarties. Je dois dire que je n’ai pas été déçue.

   Callie Grey, l’héroïne de ce roman, est toujours éperdument amoureuse de son patron avec qui elle a eu une brève histoire mais, contrairement à ce qu’elle veut croire, il semble être passé à autre chose. D’ailleurs, le jour même de ses trente ans, il lui annonce non pas qu’il veut l’épouser mais qu’il sort avec une autre, que c’est assez sérieux et qu’elle va venir travailler à l’agence.

   C’est le coup de massue pour Callie mais elle va devoir faire bonne figure surtout que, ce soir, sa mère lui organise une charmante petite fête d’anniversaire… dans le funérarium familial! A partir de maintenant, c’est décidé, elle va devoir passer à autre chose et essayer de rencontrer quelqu’un…

   Ce livre est une romance comme je les aime. La lecture est simple (mais pas trop non plus, hein) et fluide. Elle nous donne quelques fourmillements dans le cœur et, du rire aux larmes, nous fait passer par toute une palette d’émotions. C’est un roman qui a su trouver écho en moi. J’ai adoré le contexte, cette ambiance de petit village rend les choses plus proches et plus intimes. De plus, l’histoire est bien amenée, pas trop rapidement mais juste assez pour la rendre crédible.

   Le déroulement en lui-même est assez classique et prévisible mais, ce qui fait la différence, ce sont les personnages de Kristan HIGGINS qui sont bien construits et très attachants. Personnellement, je me suis parfaitement imaginée à la place de Callie, cette héroïne un peu givrée, un peu boulet mais très touchante. J’aurais tout à fait pu avoir bon nombre de ses réactions !

 

En bref, l’auteur a une plume très agréable. C’est un livre que je ne manque pas de vous conseiller pour passer un bon moment au coin du feu ou sous une couette moelleuse.

 

 

Bonne lecture!Signature Gloewen


Thérapie de Sebastian FITZEK - Avis littéraire

jeudi 22 octobre 2015

Aujourd'hui, je reviens vers vous avec Thérapie le premier roman de l'Allemand Sebastian FITZEK.

On avait plein d'articles tous prêts à être publier et *abracadapouf* tout à disparu.... (grrr) Internet ne fonctionne vraiment pas super (re grrr) alors, là, ça énerve nos nerfs! Bref, on fait ce qu'on peut et on essaye de remettre tout ça à jour car ça commence à s'accumuler!

C'est parti pour la chronique sans spoiler!

Therapie Sebastian Fitzek
Le Livre de Poche - 320 pages
Traduit de l'Allemand par Pascal ROZAT

L'histoire

      La fille de Viktor Larenz, psychiatre de renom, souffre d'une maladie qu'aucun docteur n'arrive à soigner. Un jour qu'il l'emmène chez un énième spécialiste, elle disparaît.
      L'histoire commence quatre années plus tard. Le docteur n'a toujours aucune nouvelle de sa fille, il a arrêté d'exercer et est parti dans sa maison sur l'île de Parkum afin de prendre un peu de recul. Il va y faire une rencontre assez déroutante.

  
Mon avis

Ce livre est tout simplement une bombe. Pour faire simple, il est tout ce que je recherche dans la lecture : être happée par les mots et embarquée par l'univers, ne pas pouvoir relâcher le livre avant de l'avoir fini. J'ai appris que c'est le premier roman de Sebastian FITZEK et je ne suis pas étonnée qu'il ait été au top des ventes.

Pourquoi j'ai aimé? Déjà, parce que l'écriture est claire et fluide, ensuite, parce que les personnages sont bien construits et intéressants et, surtout, parce que c'est un digne représentant de son genre, le thriller. En effet, il nous tient en haleine et nous met sous pression au fil des mots. L'intrigue est terriblement bien ficelée, elle nous prend dès les premières pages et il nous faut attendre d'arriver aux dernières, d'avoir toutes les pièces du puzzle pour avoir la lumière et comprendre le tableau. L'auteur nous attire sur une piste puis sur une autre sans que l'on s'aperçoive qu'il nous mène en bateau. Rien n'est laissé au hasard et chaque rebondissement nous prend par surprise. A l'instar du protagoniste, Viktor, on est dans le flou, on ne distingue plus le vrai du faux, les gentils des méchants. 
  

En bref, ce livre est un coup de coeur. Je le conseille à tous les amoureux du genre et, bien-sûr, à ceux qui veulent tenter l'expérience. Sebastian FITZEK est à coup sûr un auteur que je relirai très prochainement.

Bonne lecture!Signature Gloewen

Tout pour ma poule de Elise ROUSSEAU - Avis littéraire

vendredi 4 septembre 2015

   Aujourd’hui, nous allons vous présenter le livre Tout pour ma poule écrit par Elise ROUSSEAU.

*September is coming* ça y est : l’été est fini, notre planning se décharge, le coup de stress est passé et le blog va pouvoir reprendre une activité normale. Ouf! Merci à tous pour vos messages, nous n’avons pas encore eu le temps de répondre à tout le monde mais nous allons nous y mettre! Bref, maintenant  .  .  . 
   
C'est parti pour la chronique!
  

Tout_pour_ma_poule___Elise_ROUSSEAU
Editions Delachaux et Niestlé - 160 pages

    Comment peut-on vivre sans poules ? Comment se passer d'oeufs frais et du spectacle de la vie trépidante d'une poule ? Plus utile qu'un hamster, aussi affectueuse qu'un lapin, moins dépendante qu'un chien, plus drôle qu'un poisson rouge, la poule peut être un agréable animal de compagnie.
    Si vous êtes convaincu d'avoir des poules, ou si vous voulez approfondir vos connaissances sur le sujet, ce livre répondra avec précision et humour à toutes les questions que l'éleveur amateur se pose.

  
Pourquoi avoir choisi et lu ce livre ?
   
   Nous avons acheté ce livre puisque nous souhaitons prochainement accueillir des poules (dès qu’on aura le jardin qui va bien) et que nous ne voulions pas nous lancer les yeux fermés. Même si elles sont faciles d’entretient et ne coûtent pas grand chose, nous serons tout de même responsables de ces petits êtres vivants alors il ne faut pas faire n’importe quoi!
   
   
Ce que l’on en pense : 
   
   C’est un ouvrage qui répond aux questions que l’on peut se poser lorsque l’on a dans l’idée d’accueillir des dodues. Comment choisir une poule? Comment organiser leur espace de vie? Comment tisser des liens? Il parle des différents stades de la vie d’une poule, des situations plus ou moins cocasses qui peuvent se produire, des prédateurs, des petits bobos éventuels, de la façon dont elles aiment être gratouillées, etc… 
   
   Nous avons sélectionné ce livre à la librairie parmi plusieurs autres (les bouquins concernant l’élevage des cocottes sont très très nombreux) parce qu’avec ses couleurs pétillantes, ses nombreuses illustrations et photos, ses textes aérés et ses encadrés il nous paraissait à notre portée et nous donnait envie de le lire!   . . .  Et on ne s'est pas trompés!!!
   
   L’auteur, Elise Rousseau semble passionnée par les poules dont elle nous fait partager son amour et son quotidien! Cette petite touche personnelle qu'elle ajoute rend les explications et les anecdotes presque intimes, comme une amie qui nous parle. Les textes sont clairs, simples, accessibles aux néophytes et bourrés d’humour! On peut le parcourir de plusieurs façons : d’un bout à l’autre comme un roman ou directement dans les chapitres qui nous intéressent. Pour faire court, il n’y a pas de gros pavés ennuyeux que l’on doit se forcer à lire et on prend beaucoup de plaisir à la lecture (et relecture héhé)
   L’ambiance est légère et, avoir des poules, parait très fun et abordable! Nous avons hâte d’en avoir! 
  
   Si l’on n'a pas spécialement envie d’avoir des poules à la maison, ce livre est quand même intéressant car il nous apprend plein de choses sur ces volatiles, les oiseaux en général ou la vie à la basse-court. Il peut également être très intéressant pour répondre aux questions que se posent les enfants sur ces sujets afin de leur faire découvrir la nature et, pourquoi pas, les sensibiliser à l’écologie.
   
   
En bref, on ne regrette pas notre choix! On a eu les réponses à nos questions et plus encore, on appris plein de choses et on a passé un bon moment de lecture. C’est un livre que l’on vous conseille sans problème.
  
  
Bonne lecture!
Signature Scrat et Gloewen

Magellan de Stefan ZWEIG - Avis littéraire

mercredi 15 juillet 2015

Coucou tout le monde! Aujourd'hui, je vais vous parler du roman "Magellan" de Stefan ZWEIG. J'ai découvert ce livre en format audio grâce aux éditions Le livre qui parle et au site Babelio.

Pour info : Vous êtes quelques uns à vous étonner du peu de messages en ce moment mais, rassurez-vous, nous n'étions "que" dans les cartons. C'est une nouvelle page qui vient de se tourner et nous commençons maintenant un nouveau chapitre de notre vie. Merci à tous pour vos messages!  

Magellan_de_Stefan_ZWEIG
Durée d'écoute : 8h20

Portugais de petite noblesse, simple marin, Magellan apprendra sous le commandement de l’amiral Almeira, combattra en mer, aux Indes, sera plusieurs fois blessé. La mer, la route des épices, il connaît, se passionne pour. «Il ne savait ni sourire, ni plaire, ni se rendre agréable ; il était en outre incapable d’exposer ses idées avec éloquence». Peu loquace, renfermé, retranché dans son isolement, cet éternel solitaire créait autour de lui une glaciale atmosphère de gêne et de méfiance. Il montera pourtant une expédition avec 5 navires et 250 hommes, sous l’égide du roi Carlos 1er alias Charles Quint.

Ce que j'en ai pensé :

Cet audio book nous raconte la vie de Magellan, un navigateur dont je ne connaissais quasiment que le nom. J'ai eu peur d'être un peu déçue par le style ou bien d'avoir des difficultés à accrocher mais il n'en est rien. Aussitôt reçu, aussitôt écouté! Le style de l'auteur est très agréable et on sent qu'il est passionné par ce qu'il raconte. C'est un vrai bonheur d'être embarqué dans le recit, de le suivre dans sa passion et en quelque sorte de participer à cette grande aventure. On se sent vraiment pris dans l'histoire et on arrive à s'attacher aux différents personnages historiques. J'ai trouvé cette biographie abordable surtout que je ne suis pas spécialement fortiche ni en histoire, ni en géo!

Je ne connaissais pas encore Stefan ZWEIG mais ce livre m'a vraiment donné envie d'en savoir plus et j'ai très envie de retenter l'expérience!

Le livre audio était donc délectable avec, pour lecteur, Marc HAMON qui a une voix absolument enchanteresse! C'est exactement ce qu'il fallait au récit et, maintenant, je suis bien capable d'écouter d'autres histoires juste parce que c'est lui qui la lit! Haha! J'ai adoré voyager au son de sa voix!!

 

En bref :

Passionnant! C'est un livre que je vous conseille si vous êtes un peu curieux sur l'Histoire, les navigateurs ou les grandes découvertes mais également si vous êtes amateurs de récits d'aventure. J'ai fortement apprécié la version audio du Livre qui parle et de son lecteur, Marc HAMON, drôlement bien choisi!
  

Je remercie Le livre qui parle et le site Babelio pour cette découverte.

  

Ps : Si vous voulez savoir pourquoi écouter un livre audio, cliquez sur le lien!

Bonne écoute!Signature Gloewen

 

Posté par Le coffre de Gloewen et Scrat à 01:41 - - Permalien [#] - Bafouilles [42]
Laissez votre impression!

Tags : , , , , , , , ,

La femme parfaite est une connasse! des soeurs GIRARD - Avis littéraire

mercredi 10 juin 2015

Aujourd'hui, je reviens vers vous avec une nouvelle chronique. Elle porte sur le livre La femme parfaite est une connasse! écrit par les soeurs jumelles Anne-Sophie et Marie-Aldine GIRARD.

J'avais beaucoup vu le livre sur la blogo ou en boutiques, ce qui m'avait intrigué et donné envie de le découvrir. Mon souhait s'est réalisé puisque je l'ai découvert sur le trottoir le jour des encombrants (on reparlera des encombrants dans un article futur).

La_femme_parfaite_est_une_connasse

Ce livre est décrit comme le guide de survie pour les femmes "normales" :

Ce livre est LE guide pour toutes les femmes imparfaites (c’est-à-dire grosso-modo pour toutes les femmes*). Vous y apprendrez notamment comment garder votre dignité quand vous êtes complètement bourrée, qui sont ces filles qui ne mangent qu’une salade par jour, les questions qu’il ne faut pas poser à un homme si vous ne voulez pas entendre la réponse, ou ce qu’il faut faire de toute urgence si votre mec veut s’acheter des Crocs.

* Il peut également être lu par les hommes qui auraient envie de combler certaines lacunes...

J'annonce directement : c'est une énorme déception! Je m'attendais à rire un peu mais rien du tout, enfin si, peut-etre quelques sourires mais pas plus.

Pour moi, le seul point positif de ce livre est la couverture... Ce bouquin ressemble a un assemblage de différents articles que l'on trouve régulièrement sur le net (les 20 trucs que les hommes ne savent pas sur blablabla... et compagnie) et qui sont partagés sur les réseaux sociaux. Alors sur internet, de temps à autre, ça passe et ça peut même faire rire mais, là, ça fait vraiment déjà vu! Il n'y a aucune originalité! Je n'arrive vraiment pas à voir l'intérêt de cette lecture et je comprends mieux pourquoi les anciens propriétaires de ce livre l'ont mis à la rue!

De plus, c'est un ouvrage rempli de clichés et je ne trouve pas vraiment utile de continuer à partager ces préjugés sur les femmes... (d'ailleurs, avez-vous lu l'article de Activités maison sur les cahiers d'activités des éditions Magnard?)

 

En bref, je suis déçue. Pour moi, c'est un livre à éviter. C'est 5 euros qui pourraient être vraiment mieux utilisés si vous souhaitez rire et vous changer les idées (D'ailleurs, avez-vous pensé au recueil 13 à table au profit des Restos du Cœur ?).

  

ps : retrouvez nos chroniques de livres humoristiques en cliquant sur le lien.

A bientôt ! Signature Gloewen

Zéro déchet de Béa JONHSON - avis littéraire

mercredi 3 juin 2015

Aujourd'hui, je vais vous parler du livre Zéro déchet de Béa JOHNSON. ça faisait un moment que j'en entendais parler et j'avais très envie de le lire. Je remercie donc Caroline de m'avoir prêté son exemplaire!

Ze_ro_de_chet_de_Be_a_JONHSON
Traduit de l'américain par Laure MOTET

Ce livre est le témoignage d'une française vivant aux USA. Il nous montre de quelle manière elle a réussi à simplifier sa vie, se recentrer sur l'essentiel et à faire de belles économies en réduisant ses déchets.

Diminuer ses déchets et vivre de façon plus simple, tout le monde va finir par y venir. Cela me semble nécessaire si l'on veut continuer à vivre sur notre belle planète et que nos enfants puissent également y vivre. Et, quand ça fait du bien à notre porte-monnaie et que ça améliore notre qualité de vie, pourquoi se priver?

Ce que j'ai particulièrement aimé dans ce livre c'est que l'auteur ne se contente pas de lister ses bonnes idées, elle nous explique ce qui l'a amené à changer sa façon de vivre. Cela ne s'est pas fait en un jour, il y a eu des erreurs, des tâtonnements, des retours en arrière... Elle nous parle de sa vie "d'avant", des différences avec sa façon de vivre actuelle et ce que ça lui a apporté. Elle nous parle également de la manière dont son mari et ses enfants ont vécu et vivent cette évolution.

Par moment, il y a des choses qui peuvent paraître assez radicales et je ne pense pas appliquer tous ces conseils à la lettre, du moins, pas dans un premier temps. Cependant, on y trouve de nombreux moyens, très simples à mettre en place, qui vont permettre de vivre de façon plus responsable. Ce sont des astuces que chacun peut appliquer à son niveau.
Elle nous présente son principe de base :
Refuser > Réduire > Réutiliser > Recycler > Composter

Du coup, pour commencer, je pense faire un grand tri à la maison parce qu'il y a de nombreuses affaires qui s'entassent et qui ne sont pas vraiment toutes utiles. Difficile de se débarrasser de ce "Pas question! Et si j'en ai besoin plus tard?", surtout au niveau des vêtements!! ;)
  

En bref, "Zéro déchet" est un livre que je conseille vivement!

  

Bonne lecture!Signature Gloewen