'Les quatre filles du Docteur March' et Louisa MAY ALCOTT - Avis littéraire

mardi 17 février 2015

Une chronique rapide sur le roman les quatre filles du docteur March de Louisa MAY ALCOTT découvert dans le cadre  du challenge "Il était deux fois Noël". Je ne pense pas que j’aurais lu ce livre autrement alors merci aux organisatrices.

Les quatres filles du Docteur March de Louisa MAY ALCOTT
Traduit de l'Américain par Pierre-Jules HETZEL

C’est un roman qui fait maintenant partie des classiques en littérature jeunesse. Sorti en 1868, ‘Les quatres filles du docteur March’ est le premier volet d’une saga en 4 volumes.

Il raconte l’histoire de 4 sœurs aux Etats-Unis qui vivent avec leur mère et doivent faire face à quelques difficultés surtout depuis que leur père est parti à la guerre de Sécession.

Le vocabulaire employé, bien qu’assez ancien, est simple à comprendre.

Le roman est une succession d’anecdotes où l’on voit les jeunes filles évoluer au fil du temps. Les « aventures » que vivent les jeunes demoiselles ne sont pas très violentes et le roman reste assez bisounours. On sent le style un peu désuet et il y a un côté moralisateur très présent (ça me fait penser à "la petite maison dans la prairie"). Les quatre filles sont des enfants modèles mais, malgré cela, on se prend facilement d'affection pour la petite famille et on a envie de découvrir leur histoire.

  

En bref, j’ai apprécié découvrir ce roman, ce fût bien agréable, mais je dois me rendre à l’évidence :  je suis devenue un peu grande pour ce genre de lecture. Néanmoins, je suis curieuse de connaître les suites et fin de cette histoire.

  

ps1 : Si vous voulez découvrir ce roman et les livres audios par la même occasion, je vous conseille ce lien. Gratuits, ce sont des bénévoles qui lisent les livres. C'est parfois hésitant mais cela ne gène pas trop l'écoute, au moins pour ce roman. Cela peut-être une bonne expérience pour découvrir ce type de livre.

ps2 : Si vous voulez savoir pourquoi les audio books?, cliquez sur le lien!

Bonne lecture!Signature Gloewen