Couture : Le chouette gilet sans manche

mardi 3 octobre 2017

Aujourd'hui, c'est couture! Je vais vous présenter le gilet sans manche que j'ai cousu pour notre petit korrigan d'amour.

Gilet sans manche

N'ayant pas le courage de réfléchir à un patron moi-même, j'ai cherché dans les magasines et les livres de couture pour enfant que j'ai à la maison. Manque de chance, pas de modèle ou seulement de très très éloignés de ce que j'avais à l'esprit. J'ai bien trouvé des modèles sur internet mais pas en 12/18 mois.

Bref, l'idée a traîné un moment... Puis, y'a quelques jours, je me suis enfin lancée!

  

Gilet sans manche 2  Gilet sans manche 1

  
Un gilet 18 mois du korrigan, un patron existant beaucoup trop grand puis quelques mesures et calculs plus tard, me voici avec un petit patron à tester... Ni une, ni deux, je fouille dans mes chutes de tissus et retombe sur ces hiboux très colorés déjà utilisés pour ce petit sac à dos et la polaire verte qui a servi pour cette couverture nomade.

L'avange des vêtements pour les petits, c'est qu'ils nécessitent très peu de tissu! On peut donc trouver le bonheur dans de tous petits coupons!!

Gilet sans manche 3

Bilan :

  • Ce gilet sans manche a été super rapide à coudre et j'aime beaucoup le résultat!
  • Par contre, il n'est pas très très grand et le korrigan ne va sûrement pas le porter longtemps. Par dessus un pull, ça risque d'être juste. Je pense que ce gilet correspond plutôt à une taille 12 mois. 

Gilet sans manche 4

Prochaine étape : Tenter une nouvelle version en agrandissant les emmanchures (afin d'y glisser plus aisément un pull cet hiver) et le col.

 

 

 

A bientôt pour d'autres cousettes!Signature Gloewen


Couture : Des bavoirs, un hibou et des robots

jeudi 15 juin 2017

Aujourd'hui, je vais vous parler couture pour rattraper mon retard et, encore une fois, bavoirs !

Nous n'étions pas présents sur le web ces dernières semaines mais nous y revenons petit à petit. Bien sûr, nous nous attelons à répondre aux mails et commentaires en retard! Gloups!
Merci pour votre patience et tous vos petits messages!

Revenons à nos moutons ou plutôt notre hibou, puisque c'est le thème que j'ai choisi pour ce premier bavoir. J'ai repris mon patron le bavoir du Korrigan, gribouillé un petit dessin et, hop, je me suis lancée dans mes tissus!

Bavoir Korrigan version Hibou by Gloewen (5)

Bavoir Korrigan version Hibou by Gloewen (7)   Bavoir Korrigan version Hibou by Gloewen (9)

Je suis très contente du résultat, j'aime beaucoup les couleurs mais, surtout, je craque pour ses petites pattes !

  

Pour le deuxième bavoir, cette fois-ci destiné à mon neveu chéri pour un de ses "moisiversaires" pas si moisis que ça, ahaha, le thème est celui des robots.

C'est un tissu dont j'aime beaucoup les couleurs (qui, en plus, correspondent à de nombreux accessoires qui lui étaient destinés) et que j'avais choisi bien avant sa naissance. A la base, c'était pour une version de la couverture nomade -mon projet boulet- avec laquelle j'ai eu beaucoup beaucoup de soucis et que je n'ai même pas finie moi-même! Arf!

Heureusement, ce bavoir nous a réconcilié!!

Bavoir Korrigan version Ethan by Gloewen (3)   Bavoir Korrigan version Ethan by Gloewen (6)

A bientôt pour de nouvelles péripéties couturesques!Signature Gloewen

On a testé pour vous : Les couches lavables

mardi 21 février 2017

Aujourd’hui, on va vous parler des couches lavables avec ce nouveau numéro de notre série "on a testé pour vous". Lorsque nous avons su que nous allions avoir un petit korrigan à la maison, nous nous sommes tout de suite posés la question des couches lavables.

Couche lavable 1
Image issue du site askHRgreen

Pourquoi avoir choisi les couches lavables ?

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles nous avons choisi les couches lavables :

  • Environnement : On ne va rien vous apprendre, la couche jetable est polluante lors de sa fabrication, utilise gâche de nombreuses matières premières et nous laisse énormément de déchets sur les bras. 

  • Économie : Le budget couches est énorme lorsqu’on a un enfant. Je vous laisser calculer le montant en prenant en compte le nombre de couches nécessaires jusqu'à ses 2 ans et demi 3 ans. Sur le long terme, les couches lavables sont plus économiques surtout si on les utilise pour les enfants suivants ou si on les achète d'occasion.

  • Santé : Afin de garantir un effet "fesses sèches" en cristallisant le pipi et "sans odeur", les fabricants de couches usent de poudres de perlimpinpin en tout genre (comprendre des produits chimiques plus ou moins nocifs directement en contact avec les parties intimes de bébé). Bébé sera bien assez vite confronté à toutes ces m... ces substances alors autant lui laisser du répit, surtout en cette phase de développement. 

Bref, nous sommes très vite arrivés à la conclusion qu’il nous fallait passer aux couches lavables.

    

Comment ça fonctionne? ça a l'air compliqué!

Quand tu décides de passer aux couches lavables, tu veux te renseigner. Tu allumes donc ton ordinateur, tu tapes 'Couches lavables' dans ton moteur de recherche et, là, tu te retrouves noyé sous des milliards d'informations en tout genre! ça fait peuuuuur!

Même si ça a l'air d'être super effrayant et compliqué, il n'en est rien. 

Couche lavable 3
Illustration issue du site Mon bébé bio et moi
  

 

La couche lavable s'utilise de la même façon que la couche jetable : quand ton bébé a fait ses besoins, tu le changes et, au lieu de jeter la couche, tu la stockes jusqu'au moment de la laver.

De notre coté on fait une machine de couches tous les 2-3 jours, c’est à dire 15-20 couches à laver.

    

A quoi ressemble une couche lavable?

Les différentes parties d'une couche lavable :

Comme les couches jetables, les couches lavables sont composées d'une partie absorbante et d'une partie étanche.

  • Soit les deux parties sont attachées ensemble, ce qui donne une couche semblable à la jetable mais en version tissu. Elle est appelée couche tout-en-un ou TE1.

 

Couche lavable 4

Image issue du site Cocarde verte

Avantage : On s'en sert exactement comme une couche jetable.
Inconvénient : Elles sont un peu plus longues à sécher.

   

  • Soit les deux parties sont dissociées. On a d'un coté la culotte de protection (partie étanche) et de l'autre la couche (partie absorbante).

Couche lavable 5
Image de la couche absorbante issue du site Eco sapiens
(ici réglable avec des boutons pression)

Couche lavable 6
Image de la culotte de protection issue du site Etre maman naturelle
(ici règlable avec des scratchs)

 Avantage : ça sèche plus rapidement et on peut
se resservir plusieurs fois de la culotte de protection avant de la laver.
Inconvénient : Il y a deux choses à mettre en place sur bébé.

   

Lorsque l'on a besoin que la couche absorbe plus (par exemple, la nuit ou si bébé fait des gros pipis), il est possible d'ajouter des inserts pour augmenter la capacité d'absorption. Certains se posent juste dans la couche, d'autres se fixent à l'aide de scratchs ou de pressions.

Couche lavable 8
Image issue du site Lilinappy

 

 

Il existe également un voile de protection (qui peut être réutilisable plusieurs fois en rinçant ou jetable) pour récupérer le caca et le jeter dans les toilettes.

Couche lavable 7
Image issue du site Bébé au naturel

   

 

Les différentes tailles des couches lavables :

  • Couches à taille fixe (S, M, L, XL...) à choisir en fonction du poids et de la morphologie de bébé.
  • Couches évolutives dont le système de fermeture est réglable, en général, avec des scratchs ou des boutons pression.

    A noter que les couches évolutives ne conviennent pas aux nouveaux nés. Il existe donc des tailles naissances.

    Rq : Comme les tailles naissances ne s'utilisent que sur une courte période, nous avons fait le choix d'utiliser des couches jetables écologiques à la place. Mis à part le côté économique, ça a eu l'avantage de nous laisser le temps de nous organiser dans notre nouvelle vie avec bébé.

    

Quelles sont les avantages et les inconvénients des couches lavables ?

 Les Avantages :

  • Budget : sur le long terme, elles sont plus économiques surtout si on les utilise pour les enfants suivants ou si on les achète d'occasion.

  • Pas besoin de se déplacer régulièrement pour en acheter, ni de sortir les poubelles.

  • Plus sain : pas de produits chimiques à l’intérieur, on sait ce qu’on met sur les fesses de bébé.

  • C’est super mignon (ok, ce n’est pas vraiment un argument).
  • C'est eco-friendly.

   

Les inconvénients :

  • C'est un investissement financier au début (en occasion, c'est plus raisonnable, on a acheté les nôtres 50 euros).

  • Il faut stocker les couches sales et les laver (un peu comme les vêtements ou la vaisselle si on y pense).

  • On ne peut pas mettre de vêtements trop serrés aux fesses et, en général, on prend une taille au dessus pour le pantalon et le body.

  • On peut tâtonner un peu au début pour trouver le mode qui nous convient.

Couche lavable 2
Image issue du site Mother Love

 

 

 FAQ Couches lavables

  • Utiliser des couches lavables n'est-ce pas un retour en arrière ?

    Lorsque nos grands-parents utilisaient des couches lavables, il devaient les laver à la main. Maintenant, nous avons un lave-linge qui fait le boulot pour nous. 

    De plus, depuis l'invention de la couche jetable et autres "progrès", nous nous sommes aperçus que les ressources de la terre ne sont pas illimitées et que certaines de nos actions sont polluantes. On ne considère donc pas ça comme un retour en arrière mais plutôt comme un progrès : nous réussissons à évoluer et avancer pour le mieux grâce à ce qu'on a appris de nos expériences. 

    

  • Beuuuurk! Mais c'est dégueu! Vais-je avoir du caca sur les mains si j'utilise une couche lavable ?

    Pas plus qu'avec une couche jetable!

    De toutes façons, si y’a du caca kaki collé au cucul de ton gosse, sur ses vêtements, ses mains, ses cheveux (oui, le môme est super marrant quand il veut), il faut bien y aller et laver tout ça! Couche jetable ou non, tu prends le risque d'en avoir sur toi.

   

  • De combien de couches vais-je avoir besoin?

    La quantité de couches nécessaires va dépendre du nombre utilisé par bébé tous les jours et de la fréquence à laquelle tu souhaites faire tes machines.

   

  • Où puis-je acheter des couches lavables? 

    Quelques idées : Coopératives bio, internet, marchés de l’occasion, etc... Tu peux aussi les faire toi-même si tu es couturière, il y a plein de tutos et d'explications sur internet.

   

  • Est-ce vraiment écologique car on utilise quand même de l’eau et de l’électricité pour les laver?

    Pour produire chaque couche jetable, il y a aussi de l’eau et de l’élec utilisés (et en quantité plus importante, on te laisse te renseigner sur les chiffres). De plus, pour chaque couche fabriquée, il faut compter les matières premières utilisées et les produits chimiques. Au final, utiliser une couche lavable consomme moins de ressources.

   

  • J'ai lu qu'une couche jetable contenait moins de plastique qu'une couche lavable. Si j'utilise une couche jetable écologique, ce sera donc meilleur pour l'environnement ?

    A poids égal, les couches jetables contiennent moins de plastique alors, pour une utilisation unique, il est plus judicieux d'utiliser les couches jetables. Seulement, l'intérêt des couches lavables réside dans le côté réutilisable. A terme, pour l'ensemble des changes, il y a donc moins de plastique utilisé.

   

  • Peut-on utiliser n’importe quelle lessive pour laver les couches ?

    Non, il faut éviter les lessives contenant de la glycérine ou du savon de Marseille car ça « encrasse » les couches. C’est à dire qu’une pellicule se forme et les rend moins absorbantes (dans ce cas, il faut faire un décrassage).

    Il parait que l'adoucissant ou le vinaigre sont mauvais pour les couches car ça les abîme plus vite.

    Il parait également que le fiel de bœuf est super efficace pour faire partir les tâches.

   

  • Comment stocker les couches ?

    Il y a deux possibilités :
    - Soit dan
    s un seau d’eau (dans lequel on peut ajouter de l'huile essentielle de tea tree)
    - Soit à sec.

    Nous avons commencé par utiliser la première solution puis sommes vite passés à la deuxième.

    Personnellement, lorsqu'il y a des traces de caca, on rince la couche tout de suite après le change pour éviter les tâches. 

   

  • Doit-on changer bébé plus souvent avec des couches lavables ? 

    Dans une couche jetable, la poudre de perlimpinpin permet de critaliser le pipi et de garder les fesses plus ou moins au sec et, en théorie, de le laisser plus longtemps. En pratique, laisser ton bébé mariner dans ses excrèments, ce n'est ni agréable ni bon pour lui (mets-toi à sa place...).

    En gros, jetable ou lavable, tu changes ton bébé dès qu’il a fait dans sa couche. 

   

  • Y'a-t-il plus de fuites avec les couches lavables ?

    S'il y a des fuites, comme pour les couches jetables, c'est qu'il y a un problème quelque part.
    Par exemple :
      -  La couche est mal mise
      -  La taille n'est pas adaptée
      -  Tu as attendu trop longtemps avant de changer bébé
      -  La couche n'est pas assez absorbante (prendre des spéciales nuits ou ajouter des inserts)

 

Couche lavable 9
Image issue du site Running with safety scissors

Notre conseil à ce sujet :

Pour vous lancer, n'hésitez pas à louer vos premières couches ou à les acheter d'occasion. Les essayer, c'est les adopter!

   

D'autres articles à lire sur le sujet :

 

A bientôt!Signature Scrat et Gloewen

 

 

Posté par Le coffre de Gloewen et Scrat à 08:27 - - Permalien [#] - Bafouilles [35]
Laissez votre impression!

Tags : , , , , ,

Couture : Bavoir "Bouquet d'Amour"

samedi 18 février 2017

Je reviens vers vous avec de la couture afin de vous montrer un autre bavoir que j'ai cousu pendant ma grossesse pour mon Choubichou d'Amour.

Bavoir Korrigan version bouquet d amour by Gloewen (10)

Après le bavoir du korrigan, j'ai donc réalisé ce "bouquet d'Amour" en utilisant le même patron.

Pour voir tous les bavoirs réalisés avec ce patron, cliquez sur le lien.

Bavoir Korrigan version bouquet d amour by Gloewen (3)

Comme je m'étais bien amusée avec la première version (j'avoue avoir eu peur au début, ça prend beaucoup beaucoup de temps mais on y arrive), j'ai refait un petit dessin cette fois encore :

Des cœurs qui représentent notre Amour pour le Korrigan et une Mademoiselle Chat qui adorait venir dormir contre mon ventre en ronronnant ce qui avait l'air de plaire au Korrigan puisqu'il venait se coller près d'elle de l'autre côté de la paroi! 

Bavoir Korrigan version bouquet d amour by Gloewen (5)

Bavoir Korrigan version bouquet d amour by Gloewen (6)
Je me suis éclatée car j'ai pu mettre de la couleur comme j'aime.
   

De plus, j'adore utiliser mon tambour à broder! Je ne sais pas broder, j'y suis allée au feeling mais, maintenant, je cherche à apprendre! J'ai  ainsi découvert que pour ce bavoir j'avais utilisé le point arrière, si c'est pas la classe tout ça! Hihihi!
   

Bavoir Korrigan version bouquet d amour by Gloewen (8)   Bavoir Korrigan version bouquet d amour by Gloewen (9)

 

J'ai un peu galèré lorsque j'ai pris ces photos car le soleil jouait à cache-cache avec les nuages et que le vent ne voulait pas être en reste! ;)

   

A bientôt pour d'autres cousettes!Signature Gloewen

 

Couture : Une couverture bébé "marine" pour notre korrigan

jeudi 8 décembre 2016

Aujourd'hui, c'est couture avec la couverture bébé que j'ai fabriquée pour notre korrigan d'amour.

Couverture bébé marin 02

A la base, j'avais prévu de fabriquer un milliard de choses pour notre mini nous en préparation et, même si j'étais bien consciente que ce serait impossible de tout faire avant sa naissance, je pensais quand même être laaarge pour faire les trucs de bases. Pas de chance, le korrigan très pressé s'est pointé deux mois plus tôt et j'ai seulement pu réaliser quelques bavoirs.

C'est à la néonat que j'ai eu l'idée de cette couverture car on se servait beaucoup d'une petite couverture en polaire très fine du service. Dommage, elle n'était pas à nous donc on n'aurait pas pu l'emporter et, en plus, on souhaitait personnaliser un peu les lieux.

Couverture bébé marin 01

Couverture bébé marin 04

Au début de l'été, ce n'est pas la bonne période pour avoir un large choix de polaire et aucune ne me convenait (pas la bonne couleur, pas assez fine, ...). J'ai donc cherché par quoi la remplacer et ai opté pour une matière à sweat (je ne connais pas le nom) jaune (il n'y avait pas non plus un grand choix de couleurs). Pour aller avec, j'ai craqué sur un coton "marin" que j'ai essayé de faire ressortir avec le deuxième coton "chevron" rouge et blanc.

La décision et l'achat sont allés très vite. En rentrant, j'ai tout de suite trempé, lavé et repassé le tissu, très pressée de commencer. Voilà donc le résultat!!

Couverture bébé marin 03

Cette couverture est vraiment simple à faire mais quelle fierté de pouvoir réaliser quelque chose spécialement pour notre petit cœur !! ♡
  

En plus, cette couverture est hyper utile!

  • Pour couvrir le korrigan dans les moments de peau à peau,
  • Pour l'amener un peu partout dans la poussette,
  • Pour poser sur le sol comme un tapis,
  • Pour protèger le petit bout du vent lors de sa première sortie à la mer,
  • Pour le prendre en photo régulièrement dessus et voir son évolution,
  • etc...

Couverture bébé marin 05

 A bientôt pour d'autres cousettes!Signature Gloewen

Couture : Le bavoir du Korrigan (ou mon premier "vrai" patron maison)

lundi 26 septembre 2016

Aujourd’hui, je vais vous présenter un bavoir que j’ai cousu pour mon petit korrigan lorsque j'étais encore enceinte (à l'époque où ça commençait à aller mieux niveau mal de mer).

Couture Bavoir du Korrigan by Gloewen (4)

Il s’agit de mon premier « vrai » patron maison (avec des calculs, des mesures, du creusage de tête et tout et tout… trop fière je suis). Je l’ai d’ailleurs appelé… Le bavoir du Korrigan ! Oui, c’est très très original !

Patron du bavoir du Korrigan

Après avoir dessiné mon patron, je me suis tâtée pendant des jours à savoir avec quoi j’allais le tester. Il y a une pile impressionnante de tissus dans mon placard mais, en tant qu’éternelle insatisfaite, je n’en ai pas trouvés à convenir… Normal.

C’est ainsi que je me suis lancée dans l’idée de faire un appliqué et quoi de mieux qu’un dessin de Korrigan pour un futur petit korrigan ? Ce n’est qu’après avoir fait une foule de minuscules détails que je me suis dit que j’étais peut-être un peu folle sur les bords… Mais, qu’à cela ne tienne, j’y suis quand même allée ! Après tout, au pire, c’est raté !

Couture Bavoir du Korrigan by Gloewen (1)

Couture Bavoir du Korrigan by Gloewen (6)

Couture Bavoir du Korrigan by Gloewen (2)

Bref, armée de mes fils et de mon tambour à broder et après quelques heures de travail, j’ai été ravie du résultat !

Couture Bavoir du Korrigan by Gloewen (3)   Couture Bavoir du Korrigan by Gloewen (7)

Il n’y avait plus qu’à tester le fameux bavoir. Et si la taille ne convenait pas ?! Et si ça faisait moche ?! ... On verra bien !

Couture Bavoir du Korrigan by Gloewen (5)

Au final, j'en suis très contente ! La taille est bonne, la forme aussi et la fermeture avec le bouton pression sur le côté est bien pratique selon les dires d’expertes (spéciale dédicace) !

A bientôt pour d'autres cousettes!Signature Gloewen

On était absents et on vous dit pourquoi. C'est une bonne nouvelle qui se fête!

samedi 20 août 2016

Un blog un peu à l’abandon depuis quelques temps, c’est vrai, mais on vous avait bien dit qu’on reviendrait (mais siii ! c’est marqué là, sur le côté…)...

En fait, si on vous a abandonné, c’est qu’on avait une bonne raison !

   

En effet, enfermés au fin fond de notre laboratoire ultra secret caché dans le creux du plus vieux chêne de la forêt de Brocéliande, on a récité des incantations mystérieuses et mélangé de curieux ingrédients afin de faire apparaître un Korrigan. Ouais, nous, les Bretons, on est bizarres !

La préparation a été laborieuse car les petits Korrigans n’apparaissent pas comme ça. Après de longs mois, les effets secondaires dus aux vapeurs et émanations ont commencé à se faire plus légers. On a donc recommencé doucement à sortir à l’air libre lorsque, tout à coup, la recette a été interrompue.

 

♡ Un minuscule korrigan très très pressé a pointé le bout de ses cheveux. ♡

 

Il était si riquiqui que nous l’avons confié à des fées pendant quelques temps. Elles l’ont placé dans un cocon, l'ont bercé tendrement et l'ont nourri avec des tulipes. Sous leur regard bienveillant, il a continué de grandir. Nous étions dans une bulle hors du temps.

Depuis, il nous a rejoint, nous avons tourné la page et commencé un nouveau chapitre. C'est beaucoup de bonheur!

  

Et pendant ce temps en Bertègn . . . Voici les images des derniers mois qui se sont écoulés :

Pendant ce temps là en Bretagne (1)Pendant ce temps là en Bretagne (2)Pendant ce temps là en Bretagne (3)Pendant ce temps là en Bretagne (4)Pendant ce temps là en Bretagne (5)Nous tenons à vous remercier pour vos petits messages reçus durant notre absence. Ça réchauffe le cœur et l’esprit lorsque le corps est en veille et permet de patienter jusqu’aux jours meilleurs ! MERCI BEAUCOUP !

Bref, ici, tout va mieux. Toute la forêt s’éveille, nous reprenons notre plume de phénix, notre connexion au reste du monde et nous sortons de notre tanière pour vous concocter de beaux articles très prochainement car nous avons de belles choses à vous montrer...

Signature Scrat et Gloewen

Posté par Le coffre de Gloewen et Scrat à 19:47 - - Permalien [#] - Bafouilles [58]
Laissez votre impression!

Tags : , , , , , , , , , , ,