ça peut pas rater de Gilles LEGARDINIER - Avis littéraire

lundi 20 novembre 2017

Aujourd'hui, je vais vous parler du roman "ça peut pas rater" écrit par Gilles LEGARDINIER.

ça peut pas rater gilles legardinier


Après une histoire d'amour des plus décevantes (avec "L'homme idéal existe, il est québécois"), j'avais envie d'une lecture fraîche et qui me donne la patate. Je me suis tout de suite dirigée vers une valeur sûre : Gilles LEGARDINIER car il ne m'a pas encore déçu dans ce genre-là.

Dès le premier chapitre, j'ai été happée par l'histoire et j'ai souri bien que ça ait commencé au plus mal pour notre protagoniste : Marie vient de se faire larguer et virer de l'appartement commun après plus de 10 ans de relation.

Citation :

"Je suis sciée. ça fait deux fois que je suis sciée en moins de douze heures. Je vais finir en bûchettes. Une belle flambée avec la Marie sciée. Ce n'est pas grave, de toute façon je souhaite être incinérée."

(Gilles LEGARDINIER – ça peut pas rater)
Editions Fleuve - p 20.

Pour ce nouveau roman, je crois qu'il a utilisé la même recette magique que pour "Demain j'arrête" et ça marche! On a l'impression que c'est une femme qui a écrit l'histoire. Ouais, je sais, c'est quoi ces préjugés? (pardon..) Est-ce vraiment différent dans la tête d'un homme? On est tous humain avec nos peurs, doutes et espoirs... Bref, je m'égare. J'adore cette faculté à se mettre dans le peau de son personnage.

J'ai trouvé les personnages attachants et j'ai adoré les rencontrer, apprendre à les connaître ou même rire d'eux en les trouvant tarte! J'ai adoré les idées loufoques de Marie, ses réflexions un peu bizarres (mais exactement celles que je peux me faire) et le côté irréaliste par moment (tu le ferais pas en vrai mais ça fait du bien de braver les "interdits" pour de faux!). Et j'ai adoré les petites leçons de vie qui sont dispersées à droite et à gauche.

En bref, un roman frais qui fait du bien au moral. Un vrai bon moment de détente. Je ne regrette pas ma lecture et vous la conseille de tout coeur!

  

Si vous avez aimé ça peut pas rater, vous pourrez aussi aimer :

 


Bonne lecture !Signature Gloewen


On était encore absents mais c'était pour la bonne cause... On vous avoue tout !

vendredi 10 novembre 2017

Depuis quelques mois, on ressemble à des courants d'air sur ce blog... Mais on a une bonne explication à vous fournir :

☆  

 Chaque jour émerveillés par notre petit korrigan d’amour, nous avons décidé de retourner dans notre laboratoire secret.

 C’est donc cachés dans le creux du plus vieux chêne de la forêt de Brocéliande que nous avons de nouveau récité des incantations mystérieuses, mi-anciennes, mi-inventées, afin de faire apparaître un nouvel être féérique.

 Une préparation toujours aussi épuisante sous les vapeurs et émanations mais qui en valait la peine puisque, 9 mois plus tard, dans une parenthèse musicale hors du temps, nous est apparue… une jolie ondine. 

  

♡ Une ondine pas si minuscule que ça a, elle aussi, pointé le bout de ses cheveux. ♡

 

Cette fois-ci, nous sommes très vite retournés dans notre cocon afin de commencer ce nouveau chapitre tous ensemble… 

Bien sûr, c’est très épuisant d’avoir deux petits êtres qui demandent tant d’attention mais c’est aussi énormément de bonheur! Malgré la fatigue, nous essayons de profiter de chaque instant au maximum.     

Naissance-de-notre-ondine-1p

On dirait qu'il y a quelque chose qui pousse !

     

Naissance-de-notre-ondine-2p

Hey oh ! Y'a quelqu'un là-dedans ?

     

Naissance-de-notre-ondine-3p

Notre jolie ondine est enfin parmi nous !
   
     

 Bref, Mademoiselle Chat a une nouvelle Bretonne de compagnie ! ☆ 

On trouve notre rythme doucement mais sûrement et, comme on a quand-même réussi à faire des petites choses ces derniers mois, on va venir par ici vous les montrer !

En attendant, si vous voulez nous retrouver et voir nos dernières folies, vous pouvez vous rendre sur notre page facebook ou sur instagram.

   

PS : Pour info, une ondine est une sorte de fée des eaux. Ce n'est donc pas le prénom, bien que très joli, de notre mini mais l'être féérique à qui nous la comparons.

A bientôt !

Signature Scrat et Gloewen

Posté par Le coffre de Gloewen et Scrat à 14:36 - - Permalien [#] - Bafouilles [50]
Laissez votre impression!

Tags : , , , , , , ,

Un petit colis aux pommes pour la naissance de Paulin - Couture, crochet, dessin

mardi 10 octobre 2017

Aujourd'hui, je vais vous parler du colis de naissance sur le thème de la pomme que l'on a préparé pour l'arrivée du petit Paulin.

Il est composé d'une petite carte réalisée à l'aquarelle et aux crayons de couleur afin de lui souhaiter nos bons voeux pour sa nouvelle vie parmi nous.

pompompompom5

Nous y avons ajouté une petite pomme au crochet réalisée d'après ce tuto de Garn Studio. On avait déjà testé leurs tutos gratuits pour réaliser notre dînette au crochet, ils sont super simples à suivre!

pompompompom3

Et le clou du spectacle (si, si, rien que ça) : un doudou plat en forme de pomme.

Il a été fabriqué à partir de différentes matières plus ou moins douces et plus ou moins brillantes. Celles-ci ont été cousues et recousues dans tous les sens afin d'être bien solidaires et qu'aucun petit bout ne s'échappe à moins de manger complètement le doudou !

Pompompompom1   pompompompom2

Photos prises avec les premiers rayons de soleil de février sous le regard attentif de deux bêtes à poils un brin pot de colle. Non, nous ne sommes pas du tout du tout à la bourre et, non, elles n'ont pas l'impression de déranger. Pourquoi ces questions ?

pompompompom4

pompompompom6

A bientôt pour de nouvelles aventures!Signature Gloewen

Posté par Le coffre de Gloewen et Scrat à 22:54 - - Permalien [#] - Bafouilles [32]
Laissez votre impression!

Tags : , , , , , ,

Couture : Le chouette gilet sans manche

mardi 3 octobre 2017

Aujourd'hui, c'est couture! Je vais vous présenter le gilet sans manche que j'ai cousu pour notre petit korrigan d'amour.

Gilet sans manche

N'ayant pas le courage de réfléchir à un patron moi-même, j'ai cherché dans les magasines et les livres de couture pour enfant que j'ai à la maison. Manque de chance, pas de modèle ou seulement de très très éloignés de ce que j'avais à l'esprit. J'ai bien trouvé des modèles sur internet mais pas en 12/18 mois.

Bref, l'idée a traîné un moment... Puis, y'a quelques jours, je me suis enfin lancée!

  

Gilet sans manche 2  Gilet sans manche 1

  
Un gilet 18 mois du korrigan, un patron existant beaucoup trop grand puis quelques mesures et calculs plus tard, me voici avec un petit patron à tester... Ni une, ni deux, je fouille dans mes chutes de tissus et retombe sur ces hiboux très colorés déjà utilisés pour ce petit sac à dos et la polaire verte qui a servi pour cette couverture nomade.

L'avange des vêtements pour les petits, c'est qu'ils nécessitent très peu de tissu! On peut donc trouver le bonheur dans de tous petits coupons!!

Gilet sans manche 3

Bilan :

  • Ce gilet sans manche a été super rapide à coudre et j'aime beaucoup le résultat!
  • Par contre, il n'est pas très très grand et le korrigan ne va sûrement pas le porter longtemps. Par dessus un pull, ça risque d'être juste. Je pense que ce gilet correspond plutôt à une taille 12 mois. 

Gilet sans manche 4

Prochaine étape : Tenter une nouvelle version en agrandissant les emmanchures (afin d'y glisser plus aisément un pull cet hiver) et le col.

 

 

 

A bientôt pour d'autres cousettes!Signature Gloewen

L’homme idéal existe. il est québécois de Diane DUCRET - Avis littéraire

mardi 26 septembre 2017

Aujourd'hui, je vais vous parler d’une de mes lectures plus si récente que ça. Il s’agit du roman de Diane DUCRET intitulé « L’homme idéal existe. Il est Québécois. » (merci maman Noël!!!)

l-homme-ideal-existe-il-est-quebecois-DIANE-DUCRET

J’ai été tout de suite séduite par le synopsis et, comme j’avais envie d’une romance, je me suis lancée!

Bonne nouvelle : l’homme idéal existe ! Le hic, c’est qu’il vit au Canada. Mais quand on rencontre l’oiseau rare, un Apollon en chair et en os, en humour et en gentillesse, on fait le voyage. Même quand on est une phobique de l’engagement et qu’on a une peur bleue de l’avion. L’amour mérite bien quelques sacrifices et… quelques épreuves. Pas facile pour cette Parisienne sophistiquée de troquer ses robes et talons pour des boots fourrées et des tenues de camouflages. Mais comment résister à la perle rare ?

Installée sous ma couette avec les bêtes à poils autour de moi, cette lecture a démarré plutôt pas mal. Dès les premières pages, le ton humoristique et rythmé est donné. Il y a des nombreuses répliques assez drôles et des situations cocasses, on a bien envie de savoir la suiteJ’aime beaucoup les métaphores, c’est très très imagé et décalé, et les expressions québécoises amènent des quiproquos assez rigolos.

Bref, le livre commence bien, me plaît beaucoup et j’ai hâte de lire la suite. Le côté invraisemblable de l'histoire ne m'a pas dérangé. C'était même plaisant! On est dans une romance, que diable!

Extrait 1 :

Je me retourne, il va bien sentir mon désarroi. Non, il sourit sous son bonnet triple épaisseur, avec ses chaussures pleines de poils. 

(Diane DUCRET – L'homme idéal existe. Il est Québécois.)
Ed. France Loisir - p11.

Sauf que… ça ne dure pas. Je trouve que ça dégénère, ça devient "trop"...

   

Parfois, les expressions québécoises sont un peu compliquées à suivre mais ce n'est pas ce qui dérange. C'est même plutôt sympatique et dépaysant. Non, ce qui m'a gêné, ce sont les faux quiproquos. Je dis faux parce que même si on ne comprend pas ce que ça veut dire, on ne va pas aller l'interpréter de la même façon que l'héroïne. Je trouve ça exagéré, un peu lourdingue et pas forcément drôle.

Autant, au début, je trouvais très rigolo le rythme, les blagues et ses grandes réflexions intérieures (les questions existentielles du genre "Mais pourquoi il fait ça? Si ça se trouve il veut ci ou alors ça" ou les théories sur les comportements féminins et masculins et leurs relations) autant ça m’a gavé rapidement. C'est devenu "trop". J’ai l’impression que c’est allé de pire en pire, j'aurais souhaité que ça reste simple et léger comme le début.

Et, je l'avoue, à la moitié du bouquin, l'héroïne me saoule et je m’identifie de moins en moins. Je la trouve un peu con-con, elle m'agace. Elle a trop de problèmes qui se veulent « de filles » et c’est beaucoup trop cliché.

Au bout d'une centaine de page, je trouve que ça n’avance pas. Je suis déçue

   

Pourtant, tout n’est pas négatif, j'avais envie de connaître cette histoire et de plonger dans leur intimité. Gabriel, par exemple, le fameux québécois, il a l’air sympa et j’aimerais vraiment le connaître plus. Malheureusement, il est survolé comme les autres personnages. 

Extrait 2 :

Jeune homme, fonctionnel, entièrement meublé avec goût, trente-cinq ans, loi Carrez, clair et calme, vue dégagée, idéal pour jeune femme, professions libérales acceptées, collocation possible. Squatteuses ou locataires à la semaine s’abstenir. p32

(Diane DUCRET – L'homme idéal existe. Il est Québécois.)
Ed. France Loisirs - p32.

 
En bref, c’est une grosse déception, j’avais mis quelques espoirs dans ce livre. Vous ne serez peut-être pas de mon avis mais je ne m’attendais pas à ça et ce n'est malheureusement pas un livre que je conseille. Je me suis ennuyée sur toute la fin.

       

Si vous souhaitez une romance sympa, vous pouvez vous tourner vers des livres comme Complètement cramé de Gilles LEGARDINIER ou  L'Amour et tout ce qui va avec de Kristan HIGGINS.  

Bonnes lectures !Signature Gloewen

 


Couture : Déguisement d'indien

dimanche 3 septembre 2017

Aujourd'hui, on vous parle de nouveau couture avec le déguisement d'indien offert pour l'anniversaire de mon filleul il y a pratiquement 1 an. Non, je ne suis pas en retard du tout. Il a d'ailleurs été offert en même temps que le déguisement de pirate et le déguisement de superhéros (tu cliques sur les liens pour aller voir).

Déguisement indien ensemble

Voici une vue d'ensemble du costume d'indien. Il est composé d'un gilet, d'un pantalon et d'une coiffe.

Nb: les photos ont été prises en novembre et le soleil ne voulait pas vraiment être de la partie!

  

  • Le gilet d'indien

Pour réaliser le gilet, j'ai utilisé le même patron que pour le déguisement de pirate. Tout en coton, je l'ai agrémenté de petites plumes réalisées dans mes chutes de tissu et d'un morceau de croquet.

Déguisement indien haut ferme

Déguisement indien haut détail

Déguisement indien haut ouvert

  • Le pantalon d'indien

Pour réaliser le pantalon, j'ai utilisé le patron du pantalon chenille issu du livre "Couture pour garçon" de Marie-Eve Dollat.

Les explications ne m'ont pas posé de problème mais il semblerait qu'il y ait une erreur dans le patron. En effet, la partie qui est censée être boutonnée ne se chevauche pas. Dans un premier temps, j'ai cru avoir fait une erreur quelque part mais, après plusieurs vérifications, non. Heureusement, je n'avais pas prévu de la fermer pour garder un côté indien.
>>> Comme il est difficile de trouver des personnes ayant réalisé ce pantalon sur la toile, je vous mets le lien du pantalon dinosaure du blog Le bonheur de A à Z. Elle a eu le même problème pour la partie boutonnée.

Pour info, la taille est élastiquée (on ne le voit pas sur les photos suivantes, ni sur la vue d'ensemble et c'est maintenant que je m'en rends compte!).

Comme pour le gilet, j'ai agrémenté ce pantalon d'indien de petites plumes et j'ai repris le tissu triangle pour la doublure.

Déguisement indien jambe

Déguisement indien jambe detail1

Déguisement indien jambe detail2

  • La coiffe d'indien

Que serait un indien sans sa coiffe à plumes ?

Ici, c'est un patron maison et je me suis lancée dans de savants calculs pour faire une coiffe adaptable à plusieurs tailles de tête (fermeture à l'aide de boutons pression).

Au final, je suis très contente du résultat !

Déguisement indien coiffe

 

   

ps: Si vous voulez voir tous nos costumes et autres déguisements, cliquez sur le lien.

   

A bientôt pour d'autres cousettes!Signature Gloewen

Couture : Des bavoirs, un hibou et des robots

jeudi 15 juin 2017

Aujourd'hui, je vais vous parler couture pour rattraper mon retard et, encore une fois, bavoirs !

Nous n'étions pas présents sur le web ces dernières semaines mais nous y revenons petit à petit. Bien sûr, nous nous attelons à répondre aux mails et commentaires en retard! Gloups!
Merci pour votre patience et tous vos petits messages!

Revenons à nos moutons ou plutôt notre hibou, puisque c'est le thème que j'ai choisi pour ce premier bavoir. J'ai repris mon patron le bavoir du Korrigan, gribouillé un petit dessin et, hop, je me suis lancée dans mes tissus!

Bavoir Korrigan version Hibou by Gloewen (5)

Bavoir Korrigan version Hibou by Gloewen (7)   Bavoir Korrigan version Hibou by Gloewen (9)

Je suis très contente du résultat, j'aime beaucoup les couleurs mais, surtout, je craque pour ses petites pattes !

  

Pour le deuxième bavoir, cette fois-ci destiné à mon neveu chéri pour un de ses "moisiversaires" pas si moisis que ça, ahaha, le thème est celui des robots.

C'est un tissu dont j'aime beaucoup les couleurs (qui, en plus, correspondent à de nombreux accessoires qui lui étaient destinés) et que j'avais choisi bien avant sa naissance. A la base, c'était pour une version de la couverture nomade -mon projet boulet- avec laquelle j'ai eu beaucoup beaucoup de soucis et que je n'ai même pas finie moi-même! Arf!

Heureusement, ce bavoir nous a réconcilié!!

Bavoir Korrigan version Ethan by Gloewen (3)   Bavoir Korrigan version Ethan by Gloewen (6)

A bientôt pour de nouvelles péripéties couturesques!Signature Gloewen

Fait main - les cadeaux de Noël homemade

samedi 1 avril 2017

Parce qu'il est grand temps, on va vous parler des cadeaux offerts pour Noël 2016 et que nous avons faits nous-même (exceptées les cousettes).

   

Nous vous avons déjà parlé, par ci, par là, de notre démarche pour une vie plus simple et moins salissante pour l'environnement. Cette année encore s'est donc posée la question des cadeaux de Noël. La consommation à outrance et souvent inutile n'est pas notre dada et nous essayons de nous en détacher le plus possible.

   

Donc, pour mettre au pied du sapin, nous avons réfléchi à des présents vraiment utiles. Mis à part les cadeaux communs, nous avons essayé de trouver des choses qui colleraient bien à la personne, pensées et réalisées exprès pour elle ce qui, à notre sens, est le meilleur des cadeaux. Pour cela, internet est chouette et regorge d'idées!

   

  • Un flacon de soin pour les cheveux à l'huile essentielle d'Ylang ylang.

Cadeaux homemade9 Cadeaux homemade4

       

  • Du rhum arrangé dans des anciennes bouteilles de jus de fruits, préparées avec amour et de bons ingrédients de qualité.

Cadeaux homemade7
Dans notre hotte cette année, 3 rhums arrangés différents :
* Rhum Orange - Vanille - Cannelle *
* Rhum Ananas caramélisé *
* Rhum Noix - Miel - Vanille *

Cadeaux homemade1

 Bien sûr, les étiquettes sont handmade également et à l'aquarelle s'il vous plait.

   

  • Des boules pétillantes pour le bain à l'huile essentielle de lavande pour ses effets relaxants et à l'huile essentielle d'Ylang ylang pour ses effets tonifiants.

Cadeaux homemade8

La recette provient du site Génération Cobayes : boules effervescentes pour le bain

      

  • Des savons exfoliants au marc de café

   

  • Des bocaux SOS cookies avec une recette testée et approuvée de nombreuses fois (par contre, il ne faut pas oublier d'ajouter la liste des ingrédients à ajouter et les instructions de cuisson... boulets que nous sommes).

Cadeaux homemade5   Cadeaux homemade6

 

   

  • Des mélanges apéritifs constitués de fruits secs présentés dans des bouteilles en verre.

   

  • Des mendiants 

Mendiant homamade
Image issue du site Jujube en Cuisine
Vous y trouverez la recette et l'origine des mendiants.

       

Bref, voilà à quoi nous avons occupé certaines de nos soirées de décembre!

     

Ce sont des cadeaux qui prennent du temps et qu'il faut prévoir à l'avance, certes, mais il y a quand même plusieurs avantages :

  1. On passe de bons moments à les préparer en pensant à la personne qui va les recevoir (et ça participe à la magie de Noël).
       
  2. On choisi nous-même la qualité et la provenance des ingrédients que l'on utilise et pas de poudre de perlimpinpin à l'intérieur.
       
  3. En général, ils font beaucoup plus plaisir à recevoir.

 

A bientôt!Signature Scrat et Gloewen  

Couture : Déguisement de Superhéros

mardi 7 mars 2017

Aujourd'hui, je continue avec de la couture et vous présente le costume de Superhéros que j'ai cousu pour un petit garçon de 6 ans.

Costume de superheros2

Comme je vous l'ai montré dans un précédent article, j'ai confectionné un costume de Pirate pour les 4 ans de mon filleul. Je me suis dit que son frère serait peut-être déçu de ne pas pouvoir se déguiser (surtout que son anniversaire est peu après).

J'ai donc décidé de lui en faire un à lui aussi et suis partie sur l'idée d'un déguisement de superhérosVoici donc la tenue composée d'une cape, d'une ceinture et, bien sûr, d'un masque.

 Costume de superheros1   Costume de superheros6

Je ne voulais pas d'un superhéros qui existe car je souhaitais qu'il puisse se transformer lui-même et qu'il imagine ses propres super-pouvoirs!

superhérosinternetpetit

 En bonus, le dessin que j'ai réalisé pour illustrer la tenue.
Ceux qui nous suivent sur notre page facebook ont pu la voir en guise de teasing.

Costume de superheros3

Les patrons utilisés sont des patrons maison, la cape et la ceinture se ferment à l'aide de boutons pression et le masque par un elastique passé dans deux oeillets.

Costume de superheros4   Costume de superheros5

Voilà de quoi vivre de grandes aventures et sauver le monde!!

   

 

ps: Si vous voulez voir tous nos costumes et autres déguisements, cliquez sur le lien.
   

A bientôt pour d'autres cousettes!Signature Gloewen

La petite école dans la montagne de Michel JEURY - Avis littéraire

mardi 28 février 2017

Aujourd'hui, on va parler lecture avec le roman "La petite école dans la montagne" de Michel JEURY paru en 2005 aux Editions Robert Laffont.

La petite ecole dans la montagne de michel jeury

L'histoire

Un matin de rentrée des classes dans un joli village de la Loire.
Au tableau noir, la date du jour : 2 octobre 1908. Les grands chahutent Colinet, le nouveau, petit berger des environs. Le maître s'est tout de suite pris d'affection pour ce maigre orphelin en guenilles aux yeux pétillants d'intelligence et de malice. Colinet est peut-être l'élève dont il a toujours rêvé, l'ignorant avide de s'instruire qui lui redonnerait la passion de son métier. Et s'il le conduisait jusqu'au certificat d'études ? Mais, à l'approche des beaux jours, l'oncle de Colinet le retire de l'école.
Il en a le droit et la République ne peut s'y opposer. Comment accepter sans réagir l'avenir brisé d'un enfant ? Dans le plus grand secret, le maître complote alors pour mener son protégé jusqu'à l'examen...

Mon avis 

En lisant le quatrième de couverture, je ne m’attendais pas du tout à ce genre d’histoire. Je pensais bien découvrir le milieu rural du début du vingtième siècle mais je m’attendais plutôt à suivre le combat d’un maître passionné et de son élève pour l’apprentissage du savoir.
Je l’avoue, c’est ce qui m’avait tenté dans ce livre et j’ai été fort déçue car, si cette lutte est bien présente dans l’histoire, elle est en arrière plan. Sur le devant de la scène, une histoire d’amour un peu plan-plan sans réel suspense.

J'aurais adoré que ce livre me plaise mais j’ai mis pas mal de temps à entrer dedans et, si j’avais eu autre chose à lire ou à faire à ce moment-là, je crois que j’aurais abandonnéC'est dommage car j’avais vraiment envie de lire un roman du terroir entraînant et de me projeter à cette période. Ce ne fût pas du tout le cas. Je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages si ce n'est Colinet qui, finalement, n'est pas au centre de l'histoire et reste une "ombre".

Il y avait pourtant des choses qui auraient pu me plaire mais je n’ai pas réussi à accrocher. C’est mou, il y a très peu d’actions… Je n’en garde quasiment qu'un sentiment de lenteur mais aussi de déception par rapport à la fin (tout ça pour ça?!!).

Le point positif que j'en retire, c'est qu'il m’a permis d’avoir un aperçu du métier d’instituteur et de la vie à cette période.

    

En bref, vous l'aurez compris, je suis déçue de ce roman qui n’a pas su me captiver.

   

A bientôt pour plus de lectures!

Signature Gloewen