L'art de l'essentiel de Domique LOREAU - avis littéraire

lundi 24 octobre 2016

Je reviens vers vous pour vous présenter "L'art de l'essentiel" que j'ai lu il y a plusieurs mois. Dans son livre, Dominique LOREAU nous propose de jeter l'inutile et le superflu pour faire de l'espace en soi.

lartdelessentiel

Pour la petite histoire, j'ai souhaité lire ce livre car j'avais un gros déménagement en approche et je voulais être capable de me séparer d'un certain nombre d'affaires. Je suis une grande accumulatrice adepte du "au cas où" et du "on ne sait jamais" et qui, en plus, colle énormément d'émotionnel sur les objets.

Lorsqu'on a emménagé ensemble avec Scrat, on s'est retrouvés avec des tas de choses en double, voir en triple! Vêtements, affaires de sport, bibelots rapportés de voyage, cadeaux, trucs et bidules en tout genre... Planqués dans les placards ou au fond d'une cave, on peut essayer d'ignorer ce débordement mais, les déménagements, ça ne pardonne pas!!

Après la lecture du livre "Zéro déchet" de Béa Johnson, j'ai eu une grosse prise de conscience et j'avais envie de faire le vide. Je me suis donc naturellement dirigée vers "l'art de l'essentiel" pour me lancer.

  

Le livre :

Après une introduction dans laquelle on se retrouve aisément, le livre se divise en trois parties :

  • La première, Elixir Vitae du désencombrement, nous explique à quoi va nous servir le fait de nous désencombrer et ce que ça va nous apporter à plusieurs niveaux : notre vie de tous les jours, notre état d'esprit, notre façon de nous comporter.
  • La deuxième, Préparation au désencombrement, nous permet de prendre conscience que certaines choses ne sont pas vraiment utiles.
  • La troisième, Passer à l'action, nous fournit des outils pour désencombrer et apprendre à se débarrasser des choses. Elle propose des exemples de listes d'objets de base ou de ceux qui ont peu de chance de servir.

  

Ce que j'en pense :

J'ai trouvé ce livre très abordable et pas du tout rébarbatif. Cette lecture et la remise en question qu'elle a impliquée m'ont plu (et fait beaucoup de bien). J'ai notamment apprécié les différents conseils pour apprendre à sauter le pas qui m'ont été d'une grande aide.

Pour exemple, depuis que j'ai lu ce livre, je me suis débarrassée de colliers et de bijoux que je traînais depuis de nombreux années. Un petit rien mais une chose incroyable pour moi!! Ils ne correspondaient plus à mon âge ou à mes goûts mais j'y avais attaché une grande valeur sentimentale (c'est le collier -une chinoiserie de plastique moche au possible- que j'avais acheté à la fête de l'école il y a... 20 ans! ... Ouais, je suis grave!). Bref, ça n'a vraiment pas été facile mais j'en suis maintenant soulagée et, à mon grand étonnement, ils ne me manquent pas.

Petit à petit, je fais le tour de chez moi et je fais du vide. Il y a encore un long chemin à faire mais je tiens le bon bout!!

  

En bref, je remercie Margaud du blog La liseuse pour cette découverte! C'est un bouquin que je vous recommande! Facile à lire et à relire, c'est un bon guide pour apprendre à distinguer ce qui nous est vraiment important ou non, pour apprendre à faire le vide et se contenter de l'essentiel.

Bonne lecture!Signature Gloewen


Couture : Le bavoir du Korrigan (ou mon premier "vrai" patron maison)

lundi 26 septembre 2016

Aujourd’hui, je vais vous présenter un bavoir que j’ai cousu pour mon petit korrigan lorsque j'étais encore enceinte (à l'époque où ça commençait à aller mieux niveau mal de mer).

Couture Bavoir du Korrigan by Gloewen (4)

Il s’agit de mon premier « vrai » patron maison (avec des calculs, des mesures, du creusage de tête et tout et tout… trop fière je suis). Je l’ai d’ailleurs appelé… Le bavoir du Korrigan ! Oui, c’est très très original !

Patron du bavoir du Korrigan

Après avoir dessiné mon patron, je me suis tâtée pendant des jours à savoir avec quoi j’allais le tester. Il y a une pile impressionnante de tissus dans mon placard mais, en tant qu’éternelle insatisfaite, je n’en ai pas trouvés à convenir… Normal.

C’est ainsi que je me suis lancée dans l’idée de faire un appliqué et quoi de mieux qu’un dessin de Korrigan pour un futur petit korrigan ? Ce n’est qu’après avoir fait une foule de minuscules détails que je me suis dit que j’étais peut-être un peu folle sur les bords… Mais, qu’à cela ne tienne, j’y suis quand même allée ! Après tout, au pire, c’est raté !

Couture Bavoir du Korrigan by Gloewen (1)

Couture Bavoir du Korrigan by Gloewen (6)

Couture Bavoir du Korrigan by Gloewen (2)

Bref, armée de mes fils et de mon tambour à broder et après quelques heures de travail, j’ai été ravie du résultat !

Couture Bavoir du Korrigan by Gloewen (3)   Couture Bavoir du Korrigan by Gloewen (7)

Il n’y avait plus qu’à tester le fameux bavoir. Et si la taille ne convenait pas ?! Et si ça faisait moche ?! ... On verra bien !

Couture Bavoir du Korrigan by Gloewen (5)

Au final, j'en suis très contente ! La taille est bonne, la forme aussi et la fermeture avec le bouton pression sur le côté est bien pratique selon les dires d’expertes (spéciale dédicace) !

A bientôt pour d'autres cousettes!Signature Gloewen

Couture : Un lit de Barbie pour un anniversaire

lundi 5 septembre 2016

Aujourd’hui, je vais vous présenter le lit pour poupées Barbie que j’ai cousu à l’occasion de l’anniversaire de la petite Emma qui est, apparemment, dans sa période « poupée mannequin ». C’est la première bidouille que j'ai réalisée depuis bien longtemps, merci les nausées H24 de la grossesse !

Couture Lit de Barbie by Gloewen (8)

 

Tout d’abord : le matelas.

Couture Lit de Barbie by Gloewen (1)   Couture Lit de Barbie by Gloewen (2)

Il a été cousu sous l’œil attentif de Mister Lapinou avec un coupon de tissu dégoté chez Emmaüs et dont je suis très très fan. J’ai pensé à placer des boutons pour le cas où le matelas serait trop bombé avec la bourre mais, au final, je le trouve très bien comme ça.

Couture Lit de Barbie by Gloewen (3)

Ensuite : la couverture.

Couture Lit de Barbie by Gloewen (4)   Couture Lit de Barbie by Gloewen (5)

Oui, vous avez bien vu, encore une couverture patchwork (je n’y peux rien, je suis accro depuis le jour où ma copine Claire m’a montré la sienne. Rien que d’y penser, j’en ai les yeux qui pétillent) ! Même si elle est minuscule, couper les petits carrés prend beaucoup de temps. Heureusement que la doublure est rapide à poser !

 

Enfin : Les oreillers.

Couture Lit de Barbie by Gloewen (9)

Avec deux faces différentes, comme ça Emma peut choisir celle qu’elle préfère ou, si elle est aussi indécise que moi, avoir les deux en même temps !

 

Couture Lit de Barbie by Gloewen (7)  Couture Lit de Barbie by Gloewen (6)

 

Voilà, maintenant, Madame Barbie peut aller se coucher dans un grand lit bien moelleux et elle peut même bouquiner s’il elle veut ! Et puis, en bonus si son livre est trop triste, j’ai cousu un mini doudou pour la consoler !

A bientôt pour d'autres cousettes!Signature Gloewen

Posté par Le coffre de Gloewen et Scrat à 12:27 - - Permalien [#] - Bafouilles [28]
Laissez votre impression!

Tags : , , , , , , ,

On était absents et on vous dit pourquoi. C'est une bonne nouvelle qui se fête!

samedi 20 août 2016

Un blog un peu à l’abandon depuis quelques temps, c’est vrai, mais on vous avait bien dit qu’on reviendrait (mais siii ! c’est marqué là, sur le côté…)...

En fait, si on vous a abandonné, c’est qu’on avait une bonne raison !

   

En effet, enfermés au fin fond de notre laboratoire ultra secret caché dans le creux du plus vieux chêne de la forêt de Brocéliande, on a récité des incantations mystérieuses et mélangé de curieux ingrédients afin de faire apparaître un Korrigan. Ouais, nous, les Bretons, on est bizarres !

La préparation a été laborieuse car les petits Korrigans n’apparaissent pas comme ça. Après de longs mois, les effets secondaires dus aux vapeurs et émanations ont commencé à se faire plus légers. On a donc recommencé doucement à sortir à l’air libre lorsque, tout à coup, la recette a été interrompue.

 

♡ Un minuscule korrigan très très pressé a pointé le bout de ses cheveux. ♡

 

Il était si riquiqui que nous l’avons confié à des fées pendant quelques temps. Elles l’ont placé dans un cocon, l'ont bercé tendrement et l'ont nourri avec des tulipes. Sous leur regard bienveillant, il a continué de grandir. Nous étions dans une bulle hors du temps.

Depuis, il nous a rejoint, nous avons tourné la page et commencé un nouveau chapitre. C'est beaucoup de bonheur!

  

Et pendant ce temps en Bertègn . . . Voici les images des derniers mois qui se sont écoulés :

Pendant ce temps là en Bretagne (1)Pendant ce temps là en Bretagne (2)Pendant ce temps là en Bretagne (3)Pendant ce temps là en Bretagne (4)Pendant ce temps là en Bretagne (5)Nous tenons à vous remercier pour vos petits messages reçus durant notre absence. Ça réchauffe le cœur et l’esprit lorsque le corps est en veille et permet de patienter jusqu’aux jours meilleurs ! MERCI BEAUCOUP !

Bref, ici, tout va mieux. Toute la forêt s’éveille, nous reprenons notre plume de phénix, notre connexion au reste du monde et nous sortons de notre tanière pour vous concocter de beaux articles très prochainement car nous avons de belles choses à vous montrer...

Signature Scrat et Gloewen

Posté par Le coffre de Gloewen et Scrat à 19:47 - - Permalien [#] - Bafouilles [58]
Laissez votre impression!

Tags : , , , , , , , , , , ,

L’amour et tout ce qui va avec de Kristan HIGGINS - Avis littéraire

jeudi 5 novembre 2015

Aujourd’hui, je vais vous parler du livre L’amour et tout ce qui va avec de Kristan HIGGINS que j’ai lu récemment.

C'est parti pour la chronique sans spoiler!

l'amour et tout ce qui va avec Kristan HIGGINS
Editions Masaïc - 464 pages
Traduit de l’américain par Jeanne DESCHAMP

   J’avais envie d’une lecture qui change et sans prise de tête alors je me suis dit qu’une romance irait très bien. Mon regard est vite tombé sur ce livre coloré et recouvert de Smarties. Je dois dire que je n’ai pas été déçue.

   Callie Grey, l’héroïne de ce roman, est toujours éperdument amoureuse de son patron avec qui elle a eu une brève histoire mais, contrairement à ce qu’elle veut croire, il semble être passé à autre chose. D’ailleurs, le jour même de ses trente ans, il lui annonce non pas qu’il veut l’épouser mais qu’il sort avec une autre, que c’est assez sérieux et qu’elle va venir travailler à l’agence.

   C’est le coup de massue pour Callie mais elle va devoir faire bonne figure surtout que, ce soir, sa mère lui organise une charmante petite fête d’anniversaire… dans le funérarium familial! A partir de maintenant, c’est décidé, elle va devoir passer à autre chose et essayer de rencontrer quelqu’un…

   Ce livre est une romance comme je les aime. La lecture est simple (mais pas trop non plus, hein) et fluide. Elle nous donne quelques fourmillements dans le cœur et, du rire aux larmes, nous fait passer par toute une palette d’émotions. C’est un roman qui a su trouver écho en moi. J’ai adoré le contexte, cette ambiance de petit village rend les choses plus proches et plus intimes. De plus, l’histoire est bien amenée, pas trop rapidement mais juste assez pour la rendre crédible.

   Le déroulement en lui-même est assez classique et prévisible mais, ce qui fait la différence, ce sont les personnages de Kristan HIGGINS qui sont bien construits et très attachants. Personnellement, je me suis parfaitement imaginée à la place de Callie, cette héroïne un peu givrée, un peu boulet mais très touchante. J’aurais tout à fait pu avoir bon nombre de ses réactions !

 

En bref, l’auteur a une plume très agréable. C’est un livre que je ne manque pas de vous conseiller pour passer un bon moment au coin du feu ou sous une couette moelleuse.

 

 

Bonne lecture!Signature Gloewen

Couture : Le doudou étiquettes en forme de nuage

jeudi 29 octobre 2015

Aujourd'hui, je vais vous parler du doudou étiquettes en forme de nuage que j'ai cousu pour la naissance de mon filleul il y a maintenant presque trois ans. Oui, ça date, j'avais égaré les photos dans un coin de mon ordi. Comme quoi, ça a parfois du bon internet qui ne marche pas, ça permet de faire du tri dans les photos! Bref, déjà trois ans, le mini bonhomme est devenu un petit bonhomme et le temps passe très très vite.

Voici donc le fameux doudou nuage multicolore!

Le fameux doudou étiquettes en forme de nuage

Très vite, j'avais repéré cette idée de doudou étiquettes sur le web car il est bien connu que les minus, ce que ça préfère par dessus tout, c'est de sucer les étiquettes des doudous! =)

Doudou etiquette (1)

J'ai essayé de trouver des tissus qui pouvaient correspondre aussi bien à une fille qu'à un garçon car, à ce moment, j'ignorais le sexe. J'ai accroché sur ces couleurs pastelles tendres.

Doudou etiquette (3)   Doudou etiquette (4)

Pour la forme du doudou, j'avais pensé à plusieurs choses mais j'aimais beaucoup le côté naïf et enfantin du nuage alors ça a été vite réglé!

Doudou etiquette (6)
Oh! Un arc-en-ciel!

J'y ai également apporté ma petite touche personnelle : les étiquettes arc-en-ciel réalisées avec des rubans de multiples coloris car, vous avez dû le remarquer en visitant le blog, j'adore les couleurs! (Bien entendu, je les ai cousus et recousus dans tous les sens afin d'être certaine qu'ils ne puissent pas se détacher! Non mais!)

Doudou etiquette (5)

Bref, un doudou tout tendre comme cadeau de naissance pour un bébé tout mignon!

A bientôt pour d'autres cousettes!
Signature Gloewen

Posté par Le coffre de Gloewen et Scrat à 23:36 - - Permalien [#] - Bafouilles [62]
Laissez votre impression!

Tags : , , , , , ,

Thérapie de Sebastian FITZEK - Avis littéraire

jeudi 22 octobre 2015

Aujourd'hui, je reviens vers vous avec Thérapie le premier roman de l'Allemand Sebastian FITZEK.

On avait plein d'articles tous prêts à être publier et *abracadapouf* tout à disparu.... (grrr) Internet ne fonctionne vraiment pas super (re grrr) alors, là, ça énerve nos nerfs! Bref, on fait ce qu'on peut et on essaye de remettre tout ça à jour car ça commence à s'accumuler!

C'est parti pour la chronique sans spoiler!

Therapie Sebastian Fitzek
Le Livre de Poche - 320 pages
Traduit de l'Allemand par Pascal ROZAT

L'histoire

      La fille de Viktor Larenz, psychiatre de renom, souffre d'une maladie qu'aucun docteur n'arrive à soigner. Un jour qu'il l'emmène chez un énième spécialiste, elle disparaît.
      L'histoire commence quatre années plus tard. Le docteur n'a toujours aucune nouvelle de sa fille, il a arrêté d'exercer et est parti dans sa maison sur l'île de Parkum afin de prendre un peu de recul. Il va y faire une rencontre assez déroutante.

  
Mon avis

Ce livre est tout simplement une bombe. Pour faire simple, il est tout ce que je recherche dans la lecture : être happée par les mots et embarquée par l'univers, ne pas pouvoir relâcher le livre avant de l'avoir fini. J'ai appris que c'est le premier roman de Sebastian FITZEK et je ne suis pas étonnée qu'il ait été au top des ventes.

Pourquoi j'ai aimé? Déjà, parce que l'écriture est claire et fluide, ensuite, parce que les personnages sont bien construits et intéressants et, surtout, parce que c'est un digne représentant de son genre, le thriller. En effet, il nous tient en haleine et nous met sous pression au fil des mots. L'intrigue est terriblement bien ficelée, elle nous prend dès les premières pages et il nous faut attendre d'arriver aux dernières, d'avoir toutes les pièces du puzzle pour avoir la lumière et comprendre le tableau. L'auteur nous attire sur une piste puis sur une autre sans que l'on s'aperçoive qu'il nous mène en bateau. Rien n'est laissé au hasard et chaque rebondissement nous prend par surprise. A l'instar du protagoniste, Viktor, on est dans le flou, on ne distingue plus le vrai du faux, les gentils des méchants. 
  

En bref, ce livre est un coup de coeur. Je le conseille à tous les amoureux du genre et, bien-sûr, à ceux qui veulent tenter l'expérience. Sebastian FITZEK est à coup sûr un auteur que je relirai très prochainement.

Bonne lecture!Signature Gloewen

Crochet : Couverture multipoint (le challenge)

mardi 29 septembre 2015

Aujourd'hui, je vais vous présenter un nouveau défi crochet : la couverture multipoint!

(oui, vous avez remarqué notre absence sur le web, la lutte est rude avec notre connexion qui n'en fait qu'à sa tête mais on persévère^^)

La_couverture_multipoint_au_crochet__2_

Mon plaid avance petit à petit, bien souvent dans les transports mais il commence à prendre de la place !

La_couverture_multipoint_au_crochet__1_

Mademoiselle Chat m'aide énormément dans cette tâche!

En réalité, ça fait un moment que j'ai entamé ce challenge et que je voulais vous montrer mon avancement, c'est maintenant chose faite. 

La_couverture_multipoint_au_crochet

Si, parmi vous,il y a des gens partants pour suivre le challenge avec moi, vous êtes les bienvenus (j'ai déjà commencé, c'est vrai, mais je n'avance pas très vite)! On pourra se motiver et s'échanger des idées de points sympas!

D'ailleurs, si vous ne souhaitez pas participer mais que vous avec des points à conseiller, je prends aussi!! Hihihi!

La_couverture_multipoint_au_crochet__4_

A bientôt!Signature Gloewen

 

Tout pour ma poule de Elise ROUSSEAU - Avis littéraire

vendredi 4 septembre 2015

   Aujourd’hui, nous allons vous présenter le livre Tout pour ma poule écrit par Elise ROUSSEAU.

*September is coming* ça y est : l’été est fini, notre planning se décharge, le coup de stress est passé et le blog va pouvoir reprendre une activité normale. Ouf! Merci à tous pour vos messages, nous n’avons pas encore eu le temps de répondre à tout le monde mais nous allons nous y mettre! Bref, maintenant  .  .  . 
   
C'est parti pour la chronique!
  

Tout_pour_ma_poule___Elise_ROUSSEAU
Editions Delachaux et Niestlé - 160 pages

    Comment peut-on vivre sans poules ? Comment se passer d'oeufs frais et du spectacle de la vie trépidante d'une poule ? Plus utile qu'un hamster, aussi affectueuse qu'un lapin, moins dépendante qu'un chien, plus drôle qu'un poisson rouge, la poule peut être un agréable animal de compagnie.
    Si vous êtes convaincu d'avoir des poules, ou si vous voulez approfondir vos connaissances sur le sujet, ce livre répondra avec précision et humour à toutes les questions que l'éleveur amateur se pose.

  
Pourquoi avoir choisi et lu ce livre ?
   
   Nous avons acheté ce livre puisque nous souhaitons prochainement accueillir des poules (dès qu’on aura le jardin qui va bien) et que nous ne voulions pas nous lancer les yeux fermés. Même si elles sont faciles d’entretient et ne coûtent pas grand chose, nous serons tout de même responsables de ces petits êtres vivants alors il ne faut pas faire n’importe quoi!
   
   
Ce que l’on en pense : 
   
   C’est un ouvrage qui répond aux questions que l’on peut se poser lorsque l’on a dans l’idée d’accueillir des dodues. Comment choisir une poule? Comment organiser leur espace de vie? Comment tisser des liens? Il parle des différents stades de la vie d’une poule, des situations plus ou moins cocasses qui peuvent se produire, des prédateurs, des petits bobos éventuels, de la façon dont elles aiment être gratouillées, etc… 
   
   Nous avons sélectionné ce livre à la librairie parmi plusieurs autres (les bouquins concernant l’élevage des cocottes sont très très nombreux) parce qu’avec ses couleurs pétillantes, ses nombreuses illustrations et photos, ses textes aérés et ses encadrés il nous paraissait à notre portée et nous donnait envie de le lire!   . . .  Et on ne s'est pas trompés!!!
   
   L’auteur, Elise Rousseau semble passionnée par les poules dont elle nous fait partager son amour et son quotidien! Cette petite touche personnelle qu'elle ajoute rend les explications et les anecdotes presque intimes, comme une amie qui nous parle. Les textes sont clairs, simples, accessibles aux néophytes et bourrés d’humour! On peut le parcourir de plusieurs façons : d’un bout à l’autre comme un roman ou directement dans les chapitres qui nous intéressent. Pour faire court, il n’y a pas de gros pavés ennuyeux que l’on doit se forcer à lire et on prend beaucoup de plaisir à la lecture (et relecture héhé)
   L’ambiance est légère et, avoir des poules, parait très fun et abordable! Nous avons hâte d’en avoir! 
  
   Si l’on n'a pas spécialement envie d’avoir des poules à la maison, ce livre est quand même intéressant car il nous apprend plein de choses sur ces volatiles, les oiseaux en général ou la vie à la basse-court. Il peut également être très intéressant pour répondre aux questions que se posent les enfants sur ces sujets afin de leur faire découvrir la nature et, pourquoi pas, les sensibiliser à l’écologie.
   
   
En bref, on ne regrette pas notre choix! On a eu les réponses à nos questions et plus encore, on appris plein de choses et on a passé un bon moment de lecture. C’est un livre que l’on vous conseille sans problème.
  
  
Bonne lecture!
Signature Scrat et Gloewen