Kaleb, saison II : Le mâle dans la peau de Myra ELJUNDIR - Avis littéraire

mardi 11 février 2014

Souvenez-vous, il y a peu je vous parlais d’un des livres que Papa Noël m’a apporté au pied du sapin. Il s’agissait du premier tome de Kaleb : C’est si bon d’être mauvais écrit par Myra Eljundir.

Eh bien, il a de nouveau craqué puisqu’il m’a offert des deux tomes suivants de cette trilogie. Mais c'est fini Noël, non?
  

Aujourd’hui, je vais donc vous parler du deuxième volet :
 

Kaleb, tome 2 : Le mâle dans la peau

Paru aux éditions Robert Laffont en 2013, ce deuxième volume compte 320 pages
soit 120 pages de moins que le premier.

Kaleb saison II Le mâle dans la peau de Myra ELJUNDIR

 

 

 

Attention spoilers! =>  Cette chronique devoile des informations du premier tome.
Si vous ne l'avez pas lu, rendez-vous ICI.

 

 

 

   L’histoire commence. Kaleb est dans un avion, il survole l’Islande, le pays d’origine de sa mère. Il découvre ce pays vu du ciel et va bientôt atterrir.

Avant d’en savoir plus, l’auteur nous offre un flash back. Que s’est-il passé depuis que nous avons laissé le jeune homme?

   Souvenez-vous, à la fin du premier tome, nous quittions un Kaleb que plus rien de retenait en France et bien décidé à retrouver sa mère et ses origines. Il se dirigeait vers l’Irlande sur les conseils d’Abigail dans le but de rejoindre un groupe d’EDV planqués et, surtout, la jolie rousse qui a hanté ses rêves.

Ici,  on se replonge tout de suite dans l’action, retrouvant avec bonheur les aventures du garçon. Myra Eljundir nous fait pas mal de rappels concernant les événements du premier volet. Ils sont très appréciables, surtout si ça fait longtemps que l’on a lu le bouquin, et passent tous seuls.

On va apprendre à connaître plus intimement les personnages déjà rencontrés dans la partie précédente : Kaleb bien sûr, Abigail, le colonel Bergson et d’autres dont on n’aurait pas pensé qu’ils auraient une telle importance. On va pouvoir mieux les cerner, comprendre leurs choix et les apprécier…  ou non! Puis, on va également découvrir de nouveaux personnages mais, là, je vous laisse la surprise.

Personnellement, j’aime beaucoup Kaleb mais, bon ou mauvais, qui est-il vraiment? Comment va-t-il tourner?
 

Tout au long de l’histoire, nous apprenons énormément de « secrets » plus ou moins importants, des intentions ou des actes cachés des divers personnages. Pour nous les présenter et créer un suspense (et l’envie de savoir plus), l’auteur nous les présente morceau par morceau et, pour utiliser l’expression consacrée, elle en dit trop ou pas assez! C’est d’ailleurs un des petits bémols que j’y verrai : Il y en a vraiment beaucoup!!! C’est embêtant dans le sens où on peut être obligé de relire les passages pour être certain d’avoir tout compris et savoir qui est quoi. Ça peut vite devenir agaçant...

Comme dans le premier tome (c'est si bon d'être mauvais), j’ai grandement apprécié le jeu sur le bien et le mal. La frontière est mince et on ne sait pas trop où elle se situe. On ne sait pas dans quels camps sont les gens. Est-ce qu’ils jouent un double (ou un triple?) jeu? On ne sait pas trop qui croire, on est un peu perdu comme les personnages qui naviguent dans le brouillard. On pense avoir compris certaines choses et, dans le chapitre suivant, tout bascule pour une version à laquelle nous n’aurions pas pensé. En gros, on se fait manipuler comme des bleus et ça nous plait!

Le style est toujours aussi simple avec un côté "jeunesse" assez déstabilisant par rapport aux propos mais on l'oublie très vite car l'histoire nous emmène complètement.

 

En bref, un deuxième tome dans la lignée du premier et que j’ai dévoré en une seule fois. Je vous le conseille. J’accroche beaucoup à cette histoire, elle est bien trouvée! Maintenant, je n’ai qu’une hâte : connaître la suite car la fin nous laisse… sur notre faim!

Comme le premier volume, ce deuxième tome est déconseillé aux âmes sensibles et aux moins de 15 ans. Voir mon avis ICI.

Retrouvez également le troisème tome : Kaleb, saison 3 : Tout est bien qui finit mal - Myra ELJUNDIR

Bonne lecture !Signature Gloewen

 

Posté par Le coffre de Gloewen et Scrat à 21:09 - - Permalien [#] - Bafouilles [2]
Laissez votre impression!

Tags : , , , , , , , , ,

Nouveau commentaire

Commentaires sur Kaleb, saison II : Le mâle dans la peau de Myra ELJUNDIR - Avis littéraire

    livre couture patchwork
    Tu me donnes trop envie de le lire , je sens que je vais bientôt craquer.

    Posté par Cat dreams, lundi 17 février 2014 à 14:32 | | Répondre
    • livre couture patchwork
      J'avais lu ta chronique sur le premier tome et apparemment tu avais bien aimé : tu n'as plus qu'à te laisser tenter par les deux derniers tomes de la trilogie.
      J'ai beaucoup aimé l'histoire et adoré le dernier volet.
      On verra ce que tu en penses!

      Posté par Gloewen, mardi 18 février 2014 à 21:04 | | Répondre