Thérapie de Sebastian FITZEK - Avis littéraire

jeudi 22 octobre 2015

Aujourd'hui, je reviens vers vous avec Thérapie le premier roman de l'Allemand Sebastian FITZEK.

On avait plein d'articles tous prêts à être publier et *abracadapouf* tout à disparu.... (grrr) Internet ne fonctionne vraiment pas super (re grrr) alors, là, ça énerve nos nerfs! Bref, on fait ce qu'on peut et on essaye de remettre tout ça à jour car ça commence à s'accumuler!

C'est parti pour la chronique sans spoiler!

Therapie Sebastian Fitzek
Le Livre de Poche - 320 pages
Traduit de l'Allemand par Pascal ROZAT

L'histoire

      La fille de Viktor Larenz, psychiatre de renom, souffre d'une maladie qu'aucun docteur n'arrive à soigner. Un jour qu'il l'emmène chez un énième spécialiste, elle disparaît.
      L'histoire commence quatre années plus tard. Le docteur n'a toujours aucune nouvelle de sa fille, il a arrêté d'exercer et est parti dans sa maison sur l'île de Parkum afin de prendre un peu de recul. Il va y faire une rencontre assez déroutante.

  
Mon avis

Ce livre est tout simplement une bombe. Pour faire simple, il est tout ce que je recherche dans la lecture : être happée par les mots et embarquée par l'univers, ne pas pouvoir relâcher le livre avant de l'avoir fini. J'ai appris que c'est le premier roman de Sebastian FITZEK et je ne suis pas étonnée qu'il ait été au top des ventes.

Pourquoi j'ai aimé? Déjà, parce que l'écriture est claire et fluide, ensuite, parce que les personnages sont bien construits et intéressants et, surtout, parce que c'est un digne représentant de son genre, le thriller. En effet, il nous tient en haleine et nous met sous pression au fil des mots. L'intrigue est terriblement bien ficelée, elle nous prend dès les premières pages et il nous faut attendre d'arriver aux dernières, d'avoir toutes les pièces du puzzle pour avoir la lumière et comprendre le tableau. L'auteur nous attire sur une piste puis sur une autre sans que l'on s'aperçoive qu'il nous mène en bateau. Rien n'est laissé au hasard et chaque rebondissement nous prend par surprise. A l'instar du protagoniste, Viktor, on est dans le flou, on ne distingue plus le vrai du faux, les gentils des méchants. 
  

En bref, ce livre est un coup de coeur. Je le conseille à tous les amoureux du genre et, bien-sûr, à ceux qui veulent tenter l'expérience. Sebastian FITZEK est à coup sûr un auteur que je relirai très prochainement.

Bonne lecture!Signature Gloewen


Six ans déjà de Harlan COBEN - Avis littéraire

lundi 31 mars 2014

Bonjour, bonjour,

Aujourd’hui, une petite chronique vite fait sur le thriller Six ans déjà d’Harlan Coben.

Chronique de six ans deja de Harlan Coben
Traduit de l'Américain par Roxane Azimi - 384 pages.
Ce thriller est paru en avant première chez France Loisir.
  

 L'histoire commence par le mariage de Nathalie. Jake y assiste, impuissant : l’amour de sa vie se marie avec un autre. Elle lui fera ensuite promettre de ne plus jamais la contacter et il tiendra sa promesse... pendant six ans.

  
Ce roman se lit vite. Pas de présentation longue et inutile, par une action, on entre tout de suite dans le sujet. On commence par quelque chose qui nous intrigue et nous donne envie d’en savoir plus, Harlan Coben sait nous emmener.

Le livre est écrit à la première personne. Jake, le personnage principal, nous parle directement, il nous raconte ses pensées, nous interpelle, nous pose des questions. J’ai beaucoup aimé ce bonhomme que j’ai tout de suite pris en affection car j’ai été touchée par son histoire et par son caractère. Les autres personnages sont aussi intéressants et on les soupçonne à peu près tous d’être coupables ou de mèche avec le coupable!! Harlan Coben nous balade où il veut de rebondissement en rebondissement.

J’ai entendu pas mal de gens lassés par l’écriture de l’auteur mais ce n’est pas mon cas. Dans celui-là comme dans ses autres romans, il y a énormément d’action et de suspense. Il y a aussi pas mal d’humour et j’avoue que c’est ce qui me plait!

 

En bref, je vous le conseille vraiment si vous aimez les intrigues policières bien ficelée et où ça bouge!


Et si vous voulez lire un autre livre de Mister Coben, je vous conseille aussi
Une chance de Trop!

Bonne lecture!Signature Gloewen

 

La petite fêlée aux allumettes de Nadine MONFILS - Avis littéraire

mercredi 23 janvier 2013

Aujourd'hui, je vais vous parler d'un livre que le papa nowel a déposé au pied de mon sapin. Il s'agit d'un genre de policier : La petite fêlée aux allumettes écrit par Nadine MONFILS.

petite felee aux allumettes chez scrat et gloewenEdition Piment de France Loisirs 2012
avec l'autorisation des éditions Belfond
215 pages

 

L'histoire démarre, Nake est une jeune fille élevée par sa grand-mère et qui n'a pas une vie toute rose. On la retrouve dès le début, ivre et shootée dans un lieu sordide et prète à suivre le premier homme qui lui porte un peu d'attention...

Je ne partagerai pas son quatrième de couverture!! (Non!) En effet, curieuse comme je le suis, j'ai commis la bêtise de regarder le résumé en recevant le livre. Pour être un résumé, c'est bel et bien un résumé! Le problème c'est qu'il raconte beaucoup de l'histoire et, du coup, en lisant, on s'attend à ce qui se passe!! Ici, ce qui est raconté au dos ne se passe qu'au milieu du bouquin! Grrrr!!  Où est donc la surprise? Le plaisir de découvrir le livre?

ça me rappelle un film américain sur la guerre que j'ai vu y'a longtemps déjà. En français, ils ont choisi pour titre "l'évasion" ou quelque chose du genre. Pendant tout le film, on s'attendait à ce qu'il y ait une évasion! Normal! Mais ça n'en parlait pas, ça parlait de la vie des prisonniers uniquement. Il se trouve que l'évasion est finalement arrivée... à la fin! Car c'était la chute, le final, le dénouement!! Tsss! Du coup, grosse déception pour le film. Avec un autre titre, la traduction du titre original par exemple, on aurait sûrement vu les choses différemment...

Donc j'imagine que le quatrième de couverture a influencé ma lecture...

J'ai trouvé l'histoire longue à se mettre en place et à démarrer (je m'attendais à certaines choses après le resumé) et l'écriture un peu difficile à suivre par moment: des phrases laborieuses, un manque de fluidité... J'ai été obligée de relire des paragraphes pour comprendre ce qu'ils voulaient dire.
Malgré cela, l'histoire est très sympa! Elle se passe à Pandora, une ville imaginaire un peu comme les nôtres mais avec des bases différentes. La petite fêlée aux allumettes est décalée, voir même complètement loufoque! Les personnages, peu ordinaires, y sont très attachants et m'ont fait rire quelques fois. J'ai beaucoup aimé en apprendre sur eux et les découvrir.

En fait, il ne me semble pas que les meurtres soit les plus importants dans l'histoire (pas comme dans un policier tel qu'on l'entend où la résolution de l'enquète est le noyau de l'histoire) Du coup, le terme de policier ne me paraît pas très approprié comme genre même s'il y a des morts. Mais bon, c'est le genre que j'ai trouvé sur la toile... En fait, je dirais que l'histoire est centrée sur Nake. Ce serait plutôt la vie de Nake sur fond d'enquète policière.

 

En bref, j'ai beaucoup aimé l'histoire et ses personnages atypiques, il y avait plein de bonnes idées mais la lecture m'a été trop difficile pour que j'ai pu réellement apprécier la lecture. Ce n'est pas vraiment un livre que je conseille mais je pense que j'essayerai de lire d'autres romans de Nadine MONFILS parce que j'aime beaucoup cet univers décalé.

 
Bonne lecture!
Signature Gloewen

 

Une chance de trop de Harlan COBEN - Avis littéraire

vendredi 5 octobre 2012

Envie de lire quelque chose...

*******Pioche au hasard dans la bibliothèque.

**************Un bouquin....

***********************Et quel bouquin!!!

 

Une Chance de Trop de Sir Harlan COBEN

une chance de trop harlan coben gloewen Le titre original est "No second chance",
il a été traduit de l'américain par Roxane AZIMI.

Ce livre est tout simplement génial. C'est une hisoire très captivante : une fois que le nez est mis dedans, on ne peut plus l'enlever avant d'avoir refermer la couverture! C'est un véritable plaisir de lire ce monsieur et, comme toujours, on aime à se laisser pièger par ses mots et à se laisser suprendre par les revers de l'histoire lorsqu'on croyait avoir compris ce qui se tramait.

J'ai lu sur divers avis que les gens étaient déçus par ce livre par rapport à d'autres qu'il a écrit. Etant profane dans tout ce qui est explication de texte, je donne mon avis de "spectateur", du plaisir que j'ai eu à lire et à me laisser transporter dans le monde qu'il a créé.

Et comme le disait un Grand Homme : "La magie n'opère que si l'on veut bien consentir à se laisser emporter par elle." (JRRT)

**************C'est ma philosophie! ;)

 

 

Bref, voici le résumé :
(Qu'en général, je n'aime pas lire jusqu'au bout car il nous rélève trop d'éléments de l'histoire!)

La vie de Marc Seidman, chirurgien plastique dans une banlieue paisible de New York, bascule le jour où il s'écroule dans sa cuisine, touché par deux balles de revolver. Lorsqu'il se réveille douze jours plus tard à l'hôpital, il apprend que sa femme a été tuée au cours de l'agression et que Tara, sa petite fille de six mois à peine, a disparu.
Une demande de rançon lui parvient bientôt. Malgré ses réticences, Marc prévient la police et réunit les fonds. Malheureusement, la confrontation échoue : les ravisseurs s'emparent des deux millions de dollars et disparaissent dans la nature. Désespéré, il se lance alors dans une lutte acharnée pour retrouver sa fille...

Bonne lecture!!

Signature Gloewen